Troubles gastro-intestinaux et polype de la vésicule biliaire



Lockner un demandé:
Bonjour,

Homme, 36 ans, jamais fumé, je bois de l’alcool de temps en temps.
Je demande conseil car je commence à avoir des idées confuses.
Je serai aussi bref que possible.

— Je suis une personne assez anxieuse, mais pas hypocondriaque; au contraire, j’ai tendance à éviter de prendre des médicaments si ce n’est pas vraiment nécessaire;

— ils sont maigres / normaux, parfois même légèrement sous-pondérés; Je n’ai presque jamais rien limité dans mon alimentation, mangeant tout ce que je veux manger;

— depuis ma jeunesse, j’ai toujours «souffert» de la constipation associée à des épisodes occasionnels de diarrhée (même soudaine); à l’heure actuelle, les fréquences de ce dernier sont, à l’oeil, 1-2 fois par mois; jamais effectué des tests de contrôle des intestins, ou des tests d’allergie alimentaire pour les allergies et / ou intolérances;

— en 2002, lors d’une échographie de l’abdomen complet, on m’a diagnostiqué un poulpe de la vésicule biliaire d’environ 4 mm, plus tard identifié comme un adénomyome; depuis lors je le surveille constamment: il n’a jamais présenté de calculs et a augmenté au fil du temps (10 ans) d’environ 3-4 mm; la dernière échographie date du 2 juillet 2012: tous les organes en place (seul le foie est décrit de «structure régulière mais légèrement inhomogène»), l’adénomyome au niveau de la vésicule biliaire 7,7 mm; Je l’ai toujours considéré comme asymptomatique, à moins que mes problèmes intestinaux ne soient dus à un dysfonctionnement de la vésicule biliaire;

— Juillet 2012 Point de départ pour présenter des problèmes digestifs dans l’estomac avec des ballonnements, certains régurgitation, des épisodes de extrasystoles (réalisé pour le cœur: ECG au repos, ecocardiocolordoppler, Holter 24 heures, tout normal), sensation d’oppression dans la poitrine, épaisse rétro-sternale; J’effectue une gastroscopie le 18/7/12: incontinence cardiale, le reste va bien; Je me soucie avec l’oméprazole (avant le petit déjeuner) et Gaviscon (avant d’aller au lit et en cas de besoin) pendant deux mois, disparais presque entièrement l’estomac des symptômes / thorax, à l’exception des événements sporadiques (denses et quelques extrasystoles avertissement sporadique vous pendant des années) ; Je visite également un gastro-entérologue (7/8/12), qui détecte la dyspepsie et le MRGE léger, confirme le traitement et recommande de le reprendre en cas de rechute;

— Je commence à suivre un régime plus prudent, en évitant les aliments frits, les boissons gazeuses, la viande rouge et les aliments trop gras et épicés, tout en éliminant complètement le café et le lait;

— entre fin décembre 2012 et début janvier 2013 (donc la situation actuelle), les symptômes gastriques réapparaissent, qui se résorbent à 95% en sensation de gonflement presque après tous les repas; pas d’oppression dans la poitrine, très peu de régurgitation acide; J’ai repris la cure Omeprazolo / Gaviscon de ma propre initiative, qui porte ses fruits pour l’acidité et les quelques régurgitations que j’ai; plus difficile à vaincre est la lourdeur à la hauteur des cardias; de plus, pendant quelques jours, il y a eu une douleur de moyenne lumière, mais elle revient souvent, du côté droit, juste en dessous de la cage thoracique, surtout quand je me penche ou quand je suis assis pendant longtemps. Cette ‘nouvelle’ douleur j’avoue qu’elle m’inquiète un peu.

Ici, exposé ma situation, je voudrais un conseil sur les «étapes» à faire pour aller mieux.

J’attends d’effectuer une nouvelle échographie sur tout l’abdomen. Mon doute est que l’adénomyome de la vésicule biliaire devient symptomatique ou la cause de ces troubles digestifs, compte tenu d’un dysfonctionnement possible de la vésicule biliaire.

Désolé pour la longueur et merci pour les réponses qu’il y aura.
Cordialement.

3 Réponses

Profil Dr. Francesco Quatraro
Dr. Francesco Quatraro un répondu:


0
Je ne pense pas que la vésicule biliaire soit à blâmer.
Je vous conseille de faire une gastroscopie,
ainsi qu’une visite par la douleur traitante au flanc droit (météorisme avec colonisation gazeuse du côlon?).

Cordialement

Profil Lockner
Lockner un répondu:


0
Egr. Dr. Quatraro,
Merci pour votre réponse rapide.

— En ce qui concerne la gastroscopie, à l’époque de celle réalisée précédemment (où j’ai été détecté l’incontinence cardiaque) m’a dit qu’ils ne pouvaient pas effectuer des biopsies et un contrôle microscopique de la muqueuse que j’étais sous traitement avec Omeprazole.
Pouvez-vous me dire combien de jours avant l’interruption du traitement?
Cependant, je prendrai en considération la possibilité de répéter l’examen recommandé.

— en fait aussi accuser les symptômes de ballonnements, avec plus ou moins d’importance en fonction de ce que je mange, je suppose … En plus des légumes et les aliments épicés, je sais que la cause du gaz dans l’augmentation des intestins, ce que d’autres aliments seraient plus soigneusement pris ?

— dernière question: les troubles intestinaux peuvent-ils être associés au syndrome du côlon irritable? Et l’utilisation prolongée d’Omeprazole pourrait les accentuer?

Merci beaucoup.

Cordialement.

Profil Dr. Francesco Quatraro
Dr. Francesco Quatraro un répondu:


+2
1 — 3 semaines

2 — lait et dérivés, légumes, boissons gazeuses

3 — Oui.

Cordialement


Category: reflux |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle