Tpsv + grossesse



Dee un demandé:
Salut,
J’ai 34 ans et j’ai une arythmie supraventriculaire paroxystique.
J’ai déjà effectué deux ablations en 2015, mais malheureusement, on m’a dit que ce type d’arythmie ne peut pas éliminer, il est proche du «noeud».
Je voudrais une deuxième grossesse.
Puis-je prendre du Verapamil (dosage 40 + 80 + 80), peut-être à petites doses, pendant la grossesse?
Le métoprolol a été recommandé, mais la pression est trop faible et cause de graves maux de tête.
à la place avec le Verapamil je peux bien contrôler la tachycardie et ne me donne aucun effet indésirable …

Merci beaucoup, salutations.

3 Réponses

Profil Dr. Maurizio Cecchini
Dr. Maurizio Cecchini un répondu:


0
Le vérapamil passe la barrière placentaire et est donc également absorbé par le fœtus.
Ceci n’est pas recommandé malgré l’hypothèse.
Attention particulière lors de l’allaitement éventuel, car le vérapamil est sécrété dans le lait maternel et donc l’enfant doit être suivi attentivement dans ses paramètres vitaux et donc la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

convivialité

tireurs d’élite

Profil Dee
Dee un répondu:


0
Merci, docteur.
Mieux que le vérapamil ou le bêta-bloquant?
Dès les premiers mois pouvez-vous embaucher?

Ne provoque pas de troubles / malformations chez l’enfant à naître?

Merci encore.

Profil Dr. Maurizio Cecchini
Dr. Maurizio Cecchini un répondu:


+3
Regardez, si vous voulez vraiment une grossesse je ne prendrais aucun médicament, dans l’intérêt du foetus.
Évidemment, il existe la possibilité de présenter des arythmies supraventriculaires à traiter.
Mais si vous êtes intéressé, l’enfant comprend qu’il vaut mieux ne pas prendre de drogue et entre les deux bêta définitivement pas bloquant.

Au revoir

tireurs d’élite


Category: grossesse |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle