Toux persistante pendant trois ans dans le clinostatisme



Thiesfeld un demandé:
Bonjour,
Je suis une fille de 24 ans et pendant environ 3 ans je souffre (tous les jours) d’une toux non productive, intense et bruyante, qui se produit seulement dans le clinostatisme. Les quintes de toux sont déclenchées par la sensation de quelque chose dans la gorge et peuvent durer quelques heures, jusqu’à ce que je m’endorme et disparaisse; le matin ils sont absents. Parfois, ils étaient si forts qu’ils ont causé hemoftoe. Quand je suis debout, la toux est beaucoup plus rare et beaucoup moins «bruyante».
Je suis allergique au pollen de cyprès et d’oliviers et je toujours des symptômes spécifiques (nez qui coule et surtout liquides) très différentes de cette toux dans la saison de pollinisation. Je suis également allergique aux poils de chien et de chat (j’ai un chien et un chat qui vivent dans le jardin et n’entrent jamais dans la maison).
J’ai souffert de RGE dans le passé avec des symptômes de brûlures d’estomac et de douleurs rétrosternales qui ont régressé avec l’utilisation de gaviscon. Actuellement, je n’ai plus ces symptômes.
J’ai essayé avec:
— thorax: négatif avec légère accentuation du modèle bronchique
— Écho thyroïdien: négatif
— test à la méthacholine: négatif
— traitement empirique avec pantoprazole et gaviscon pendant 2 mois: très légère amélioration de la toux
— mucolytiques et sédatifs contre la toux: aucun effet
— traitement antihistaminique (Kestine): aucun effet
La seule chose qui a fonctionné et qui m’a presque toussé était le traitement d’un mois avec l’inhalateur FOSTER deux fois par jour. Après quelques jours de suspension, la toux est revenue.

Malheureusement, je ne pouvais pas comprendre la cause de cette toux si ennuyeux et je ne pense pas que je peux prendre une vie de cortisone!
S’il vous plaît, adressez-vous à moi sur un éventuel chemin diagnostique et thérapeutique afin de guérir les causes de cette toux et pas seulement les symptômes.
Je vous remercie!

2 Réponses

Profil Dr. Vincenzo Caldarola
Dr. Vincenzo Caldarola un répondu:


0
Chère Madame,
Pendant ce temps, de son « webanamnesi » il a montré qui a souffert de RGO et que l’ancien traitement iuvantibus avec un IPP + le Gaviscon lui a donné une très légère amélioration de la toux.
Elle rapporte elle-même qu’elle est allergique: on ne dit pas que vous restez allergique à vie aux mêmes allergènes; aurait pu développer de «nouvelles» allergies.

Il pourrait, compte tenu de la négativité des études d’imagerie réalisée, une combinaison de causes: RGO pour laquelle plaide pour une toux en décubitus dorsal et une hypersensibilité des muqueuses, même des voies respiratoires supérieures, dans un agent pour identifier.

De plus, la réponse prête à inhaler Formoterol + Beclometasone doit être considérée comme un test ex iuvantibus.
On se demande de quoi vous profitez: que ce soit du stéroïde topique ou du bronchodilatateur.

Personnellement, je vous recommande d’être visité par un ORL: vous pouvez évaluer s’il y a une inflammation diffuse du pharynx et du larynx ou une laryngite postérieure classique, typique de MRGE.
Ce sera ensuite le ORL qui vous conseillera d’effectuer un test PRIST, PRICK ou RAST ciblé, pour évaluer l’apparition d’une nouvelle allergie.

Enfin, (après consultation de son traitement) souvent ces toux en colère répondent de façon spectaculaire à la thérapie avec des inhibiteurs de la synthèse des leucotriènes, tels que Montelukast. Les médicaments non stéroïdiens sont très bien tolérés.
Parlez à votre médecin et voyez ce que vous en pensez.
Si vous le souhaitez, tenez-moi au courant.
Amabilité.

Profil Thiesfeld
Thiesfeld un répondu:


+3
Merci beaucoup pour votre réponse.
Je vais suivre son conseil.

Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle