testicules hypoéchogènes avec hypotransformation avec une structure inhomogène



Magallanez un demandé:
Bonjour à tous.
Je suis un garçon de 27 ans avec les antécédents médicaux suivants: J’ai été opéré d’une varicocèle gauche il y a 12 ans. L’opération a bien, cependant, par une échographie effectuée il y a 5 ans pour un bilan de santé (au moment où je n’avais aucun symptôme de douleur) le testicule droit est hypoéchogène avec hypoperfusion et la structure inhomogène.

Depuis environ 3 ans maintenant, j’ai souffert de douleurs et de douleurs, surtout quand j’ai mal vu que le scrotum n’est pas tonique et que les testicules semblent se déplacer plus facilement dans toutes les directions, mais sans remarquer de rebondissements évidents. Chaque fois que ce problème se présente à moi, si j’applique le sac de glace sur le scrotum, il se contracte et après quelques minutes, la douleur s’estompe jusqu’à ce qu’elle disparaisse.

Je suis très inquiet parce que d’après les dernières échographies, il semble que ce problème d’inhomogénéité se présente aussi lentement dans le testicule gauche qui ne présentait initialement aucun problème.

Certains spécialistes m’ont conseillé d’effectuer une exploration chirurgicale et de fixer les testicules pour exclure qu’ils soient des sous-assions, mais chacun a décrit une technique d’intervention différente.
Je voulais vous demander, Docteurs, combien de techniques existent pour fixer les testicules et quel est le meilleur. Certains de vos collègues pendant l’opération m’ont dit qu’ils faisaient une lyse du muscle du crémaster et ensuite ils ont mis un point.Certains de vos collègues m’ont dit que absolument aucune lyse du crémaster n’est nécessaire.

Un spécialiste à Rome (celui qui m’a dit qu’aucune lyse n’est réalisée dans la fixation) m’aurait conseillé d’effectuer une biopsie testiculaire gauche pour exclure un problème d’auto-immunité dans lequel le testicule droit produit des anticorps qui endommagent les testicules gauche. On m’a également dit que ces douleurs pouvaient être causées par l’inflammation des nerfs pudendaux à traiter par le rivotril et un autre antispasmodique.

Salutations distinguées
Merci à tous.

3 Réponses

Profil Dr. Pierluigi Izzo
Dr. Pierluigi Izzo un répondu:


+4
Cher utilisateur, varicocèle n’a aucune influence sur les données exprimées par ultrasonographie que, en vérité, est sujette à caution et, je l’espère, n’est pas la seule façon d’arriver à un diagnostic de microtosione récurrente … même liée à l’auto-immunité avec plus tard propositions de fixation et / ou une biopsie … Je pense que maintenant les aspects neuro-dégénératives ont pris la sopravvento.Non nous donne aucune information sur l’analyse du sperme et de la culture … il met à jour en merito.Cordialità.
Profil Magallanez
Magallanez un répondu:


+3
Merci Docteur, les spermiogrammes du passé se sont bien dégradés puis se sont progressivement dégradés jusqu’à atteindre des valeurs minimales.
Par curiosité, si possible, je voulais vous demander s’il est vrai qu’il existe différentes techniques de fixation?
Merci
Profil Dr. Pierluigi Izzo
Dr. Pierluigi Izzo un répondu:


0
…Je vois beaucoup de confusion, donc je vous conseille de vous référer au jugement d’un expert et non pas d’un andrologue virtuel

Category: varicocèle |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle