Syphilis et neurosyphilis



Ryker un demandé:
Salut, je vous écris parce que je suis très inquiet …! 14 08 2012 J’ai été diagnostiqué avec la syphilis à Rome, les maladies infectieuses (resp.dott Pala.) Avec les valeurs suivantes: test qualitatif TPHA: positif; ab treponema IgM 2:58; TPHA quantitatif 1: 2560; Test qualitatif RPR: positif 1:32; Ab Total Treponema IgG + IgM positif. J’ai été traité avec de la pénicilline bezil: les trois premières injections de 2,4 millions d’unités une fois par semaine pendant trois semaines, puis 4 autres injections une fois tous les quatre jours 1.200.000. En fait, les données s’améliorent déjà en Septembre TPHA 0.66, 1.160 RPR titre quantitatif: 1: 2; et améliorer à nouveau en Décembre (ma dernière vérification): 0,38, 1,320, puis RPR ci-dessous 1: 2. La première question est: comment se fait-il que le TPHA quantitatif en décembre soit plus élevé qu’en septembre ou à partir de 1: 160 và 1: 320 ?? Peut-être que j’ai tort de les lire ou ne compte pas? Au lieu de cela, la préoccupation provient du fait qu’une lymphadénopathie inguinale et cervicale bilatérale persiste, ainsi qu’une oreille avec une série de symptômes; tels que des maux de tête, des douleurs dans les jambes où la graisse trouvée par ultrasons pallette, un fort malaise dans la région de l’aine, il est une douleur qui descend vers les jambes; Ces ganglions lymphatiques ont été évalués en hématologie à Rome (via benevento Policlinico) suivi par ultrasons à Artemisia (ROME) sont de nature réactive et dire également des signaux de rayons X de la poitrine rien d’anormal. Des retraits effectués en Hématologie il est un bon nombre de sang et Ves 20. De plus je me sens le vertige avec quelques douleurs étranges dans la tête et derrière les oreilles où au lieu buciore se sentent une démangeaison forte et ennuyeux: étourdissements empirent si elle pénètre dans l’eau. . Certains de ces symptômes d’inconfort dans les oreilles est avant le diagnostic de sfilide, mais en fait aggravée pourquoi je suis passé d’un premier otolaryngologist qui me traite avec prontinal et Fluimucil pour otites catarrhale, et une seconde qui me dit au contraire que l’oreille interne est infectée et le tonique aussi, ainsi que le pharynx. En même temps, je souffre d’une cystite très forte qui me amène à aller à la salle de bain plusieurs fois à la combustion, en fait, le médecin décide de me donner ciprofloxacine pendant 6 jours combinés avec Microser. A ce jour rien ne change, la douleur est forte à la fois dans les oreilles et dans la tête. Je ne voudrais pas que ce soit neurosyphilis même si les données sérologiques indiquaient la syphilis dans la phase de secondarisation. Je reste peur que le talon (j’arrivé aussi de voir les objets se déplacent) et vie persiste condizionandomi. Ces sensations étaient cependant antérieures au diagnostic de la syphilis; J’avais déjà été recommandé d’avoir une résonance magnétique par un neurologue que je n’ai jamais effectuée et j’avais déjà effectué un es.vestibolare qui était normal. Je me pose la question suivante: est-il possible que j’étais dans une phase avancée (comme la latence) et non dans une seconde phase? Il peut s’agir de neurosyphilis et que recommandez-vous? Merci d’avance! SALUT!

3 Réponses

Profil Dr. Luigi Laino
Dr. Luigi Laino un répondu:


0
Tout d’abord, je dirais qu’il devrait apaiser les angoisses immodérées par rapport à l’hypothèse de la neuro syphilis lointaine selon moi.

Pour le reste je dirais que tu devrais compter sur des collègues qui suivent bien!
Salut

Profil Ryker
Ryker un répondu:


0
En attendant, merci!
Je commets volentieri..infatti Je suis convaincu que les choses ne vont pas mal du tout …. même si je dis qu’il est difficile de faire confiance à un centre où il n’y a personne et où franchement, je me suis immédiatement senti rejeté, nous disons que parfois ils m’ont donné hypocondriaque avant même le diagnostic. Néanmoins rationnellement je sais qu’ils sont très bons et que le but. Pala malgré le tempérament, est vraiment préparé. Ce qui est certain, c’est que l’impact psychologique de la syphilis devrait être pris en considération. J’ai de l’anxiété parce que l’otorino m’a fait penser au problème de l’oxyphilis et que les symptômes de l’oreille persistent et s’aggravent; maintenant les mastoïdes ont également gonflé et les ganglions lymphatiques restent enflés et douloureux malgré 10 jours d’antibiotique et les vertiges s’aggravent. Ce que je crains sont les protocoles de traitement standard, assurant que même si une certaine sécurité, ne prennent pas du tout en compte l’individualité, si vous voulez, même psychologique, mais je dirais organique, de chaque individu! Depuis que je suis tombé malade, je ne peux pas revenir: je me sens déchiré et je ressens un flot de problèmes que je n’avais pas auparavant; sauf l’oreille qui me tracasse depuis des années maintenant (pour cette pensée est sato, qui sont déjà vulnérables, pourraient avoir été touchés par la syphilis d’une manière spéciale) Je me sens fatigué, cette oreille droite sonnerie ainsi que des démangeaisons me rend fou , sans oublier quelques champignons qui s’en vont maintenant et la cystite qui semble s’être calmée, mais qui revient souvent! Aussi je suis sorti une série de balles sous la peau dans les jambes qui me rendent malade à mort même si l’échographie se révèle être de grosses palettes ….. bhò! Les ganglions lymphatiques inguinaux sont très douloureux et j’ai une très mauvaise douleur derrière le dos que franchement je ne comprends pas ce qui peut être connecté.
Ce que je sais est que l’anxiété dans la plupart des cas (et croyez-moi, je comprends quelque chose) est connecté à un trouble organique et est un signal d’alarme sonore très utile qui aide le corps à se protéger: Au lieu souvent au début pathologisés et des vues comme une grosse nuisance pour les médecins.
Je suis sûr que toutes ces douleurs dans la tête, le cou, le dos, je ne les avaient pas avant cette maladie foutue et qui pense qu’il est à un stade différent ou encore en cours, je me demande ce qui aurait pu être les conséquences sur l’organisme , malgré les données sérologiques sont tranquillizanti. Quoi qu’il en soit on m’a demandé de faire une série de tests spécifiques de la mononucléose, toxoplasmose, les tests du VIH et d’autres pour voir s’il peut y avoir un déficit en IgA avec un autre sang … nombre Ves les restes à 50 pour l’instant! Salutations et merci encore!
Profil Ryker
Ryker un répondu:


+2
Je ne voulais pas être grossier et en relisant je me rends compte que peut-être j’étais. Merci pour la réponse rapide! Au contraire, si quelqu’un veut m’aider à comprendre ce qui arrive à mes oreilles et pourquoi les mastois ne cessent de gonfler, je lui serais reconnaissant!

SALUT!


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle