Radiculopathie, hernie récidivante ou fibrose?



Heavyhanded un demandé:
Quelques années plus tard, je reviens à demander une seconde la lumière des nouvelles découvertes de l’IRM et aucune amélioration … Convivo depuis dix ans avec une radiculopathie lombo très invalidante. J’ai eu une opération pour une saillie de disque à L5-S1 gauche en 2003, et une autre intervention chirurgicale pour une sténose de l’évidement commun L5-S1 dx en 2008. Alors que la gauche sciatiques provoquée par la première saillie a complètement résolu avec l’intervention, la douleur invalide irradiant de la région lombo-sacrée droite probablement causée par la sténose, après l’intervention de 4 ans est resté tel qu’il était, avec une aggravation générale surtout dans la dernière année. Le nouvel IRM montre une nouvelle hernie «contenue» au niveau L5-S1 dx (ou sera-ce une fibrose?), Et une protrusion L4-L5. Les traitements conservateurs ont été constants au cours des dix dernières années, y compris les thérapies posturale et les étirements, des séances de natation et ostéopathes, ce dernier la seule activité qui m’a offert les prestations minimales … L’année dernière, j’ai eu trois avis discordant, un neurochirurgien a soupçonné une légère instabilité vertébrale et a exclu une hernie comme cause de douleur parce qu’elle est trop petite, mais déconseille la stabilisation; un autre neurochirurgien croit que la cause de la douleur est due à une fibrose cicatricielle, nier l’existence de hernies / saillies, mais l’interprétation de la hernie contenue comme la fibrose et ne contenant pas d’instabilité vertébrale (RX); et un physiatre ne m’a pas donner de l’espoir en disant, sans préciser, que le dommage est post-chirurgicale et qu’il n’y a rien à faire, mais prendre des médicaments anti-épileptiques (gabapentine, LYRICA, il a refusé de prendre) … Tous les trois ont déconseillé une nouvelle intervention, mais aucun des trois ne m’a offert une solution. Pourquoi ne pas considérer le fait que la douleur est causée par la nouvelle hernie? L’idée d’une nouvelle intervention me terrifie, mais je ne peux pas voir plus de lumière. Je ne peux plus supporter la douleur, ni le fait de vivre comme un légume, ni l’idée qu’il n’y a pas de solutions. Est-ce que quelqu’un a envie de me donner un avis / un conseil? Merci.

Dernière RM:
Résultats de laminectomie partielle sn et discectomie L5-S1 avec un signal axial T2 du disque et réduction de la hauteur de l’espace; le tissu de granulation extradural minimum ant sn est associé à des modifications postopératoires normales et à une petite convexité postérieure postérieure du disque comme pour une petite hernie contenue.
Protrusion modérée à large bande du disque L4-L5 avec une légère empreinte sur le sac dural.
Les disques restants ont une morphologie régulière et une force de signal.

3 Réponses

Profil Dr. Giovanni Migliaccio
Dr. Giovanni Migliaccio un répondu:


+6
Chère Madame,
la dernière personne qui devrait déconseiller l’intervention est le physiatre, puisqu’il n’a pas d’expérience chirurgicale directe pour son programme de formation.
Cela dit, je ne peux même pas vous dire si la solution pour vous est chirurgicale, en l’absence d’une visite directe et de l’évaluation des tests instrumentaux et radiologiques effectués.
Le fait est que vous souffrez et que «quelque chose» est à la place de l’intervention précédente qui est très probablement la cause de l’accusé symptomatologie.
Considérant que chaque thérapie médicale-conservatrice pratiquée jusqu’ici ne vous a apporté aucun bénéfice, il est très probable que la solution ne soit que chirurgicale.
La technique et les procédures chirurgicales à utiliser dans votre cas ne peuvent être exprimées sans l’étude clinique directe du cas.

Disponible pour toute clarification supplémentaire, je vous salue avec cordialité

Profil Heavyhanded
Heavyhanded un répondu:


+2
Cher Monsieur Migliaccio, je vous remercie beaucoup de votre réponse … Je ne pas abuser de son temps et sa gentillesse et je suis parfaitement conscient qu’une visite directe est nécessaire pour évaluer la situation, mon problème est que toutes les visites à ce jour ils n’ont pas fait la clarté et une nouvelle opération, je suis découragée par tous pour les futurs risques d’instabilité ou une éventuelle reformation de la fibrose cicatricielle, et finalement j’été envisagé que la démission d’invalidité et de la douleur! ..Qu’est Je ne comprends pas tout est pourquoi tout le monde n’a pas la cause de mon malaise est la récurrence d’une hernie, bien que « contenu », mais résultant de la RM (pour ne pas mentionner qu’en 2003 j’ai été opéré pour une petite saillie qui compression de la racine nerveuse sciatiques m’a fait bien pire que le présent!) aussi je l’ai toujours pensé que ce serait une nouvelle intervention était nécessaire tout le monde, mais d’autre que vous, je ne l’ai pas trouvé que vous le pensez! 🙂 Il est également vrai que le dernier discours de la sténose pour moi, il était très lourd et prendre très longtemps sans finalement constatation bénéficié, et cette pensée et le sentiment de ces opinions négatives sur une éventuelle nouvelle intervention J’espérais en vain une amélioration au fil du temps, insistant sur le fait nager … mais je peux vous dire que de ces neurochirurgiens je n’étais pas tenu une IRM avec contraste, ce qui pourrait peut-être clarifier la situation, mais à cause des réactions allergiques passées à certains médicaments I il a toujours été recommandé (clair, cependant, que je ne l’ai fait des tests d’allergie sur le produit de contraste) … pensez-vous que l’IRM MDC est essentiel pour un diagnostic définitif? …

Merci encore pour votre attention et envoyez-leur les meilleures salutations,
Eve

Profil Dr. Giovanni Migliaccio
Dr. Giovanni Migliaccio un répondu:


0
Chère Madame,
Je réponds aux diagnostics et aux thérapies que je fais et que je propose.
Je ne peux pas vous dire pourquoi des collègues découragent votre intervention en vous donnant la seule perspective d’invalidité.
Il se peut que, en évaluant votre cas directement, je ne trouve pas non plus d’indication chirurgicale, mais d’après ce que vous me décrivez, je considère que c’est improbable.
L’IRM avec un produit de contraste serait utilisée pour évaluer si le tissu compressif des racines est seulement une fibrose ou si le tissu discal est présent, mais peut être non-déterminant.
L’agent de contraste pour l’IRM est le gadolinium qui ne provoque aucune réaction allergique (peut-être dans certains cas rares).

Le risque d’instabilité future peut également être évité par des mesures chirurgicales appropriées et les réactions cicatricielles sont un événement biologique naturel de notre organisme.

Avec cordialité


Category: varicocèle |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle