Prostatite ou autre



Yesterday un demandé:
Bonjour,
Je suis nouveau sur le forum et j’espère que vous me pardonnerez pour mes défauts et mon état d’esprit.
Je suis un gars de 34 ans, je vis avec mon compagnon de longue date avec qui j’avoir des relations sexuelles vaginales et les moins protégés, j’ai une vie de travail non sédentaire, accompagné des activités sportives: fitness, natation, cyclisme amateur de temps en temps et je tente de mener une alimentation consommation équilibrée et variée sur les 1e1 / 2 litres d’eau en dehors des repas, pas d’alcool ou de la fumée ou d’autres substances, dormir régulièrement, bien que mon travail prévoit également des quarts de travail de nuit.
Environ 20 Septembre j’ai commencé une thérapie prescrite par le médecin traitant, ciprofloxacine 500 2 par jour pour traiter une prostatite / urétrite soupçonné? pendant 10 jours après deux épisodes proches de symptômes semblables à ceux de la cystite, initialement encaissés avec du 2muril, dont les symptômes ont cependant continué. A la fin du traitement avec une légère atténuation de l’inconfort (picotements, dense et continue du gland en particulier vers la « pointe », mais pas pendant la miction, sentiment de malaise, sensation d’oppression dans la zone arrière du scrotum et entre l’anus et variable de tendresse pendant l’éjaculation et post-douleur, l’absence de sang dans l’urine et dans le sperme) a cependant repris après une semaine d’intensité variable. Faire plusieurs visites urologiques, même par différents spécialistes, transrectale echo ( « taille de la prostate siège totale normali.In est présent domaine de hypoéchogénicité franche, finement structuré, compatible avec la localisation des foyers ascessuale.Non suspects dans le manteau de parenchyme intact capsulaire posteriore.Echi, ectasie doux des vésicules séminales « ) et après 20 jours l’analyse d’urine, ainsi que la récolte des semences: Enterococcus faecalis moins 1000cfu / ml lévofloxacine sensible 1 à 500, qui engage ensuite 1 fois par jour pendant 20 jours. avec un cycle de suppositoires topsters de 14 jours dans lequel les symptômes sont significativement affaiblis puis recommencer à la fin de la thérapie le mercredi 28/10. Aujourd’hui, je pars du principe que 1prostadep matin et fort flogeril pour « incendiés », mais sans succès, et attendre une semaine pour les examens répétés de l’urine et le sperme, qui apparaît actuellement en couleur et densité normale, mais avec la présence de quelques formations telles que la gélatine et tendant jaune, (également effectué des tests sanguins pendant le traitement de tout problème rénal, le foie mais tout dans la normale).
Être deux mois que mes plaintes sont régulièrement sévèrement prolongée porter atteinte à ma vie, je veux savoir ce que je pouvais faire pour guérir et si bien que cela est possible, parce que même le sexe est devenu une « pratique médicale », j’ai perdu deux livres, arrêté toute activité sportive, même me limiter au travail (les effets des antibiotiques ont été très invasive) et j’ose dire qu’ils sont « désespérés », car aucune amélioration parallèle et la situation semble pire, pour ne pas mentionner que l’idée de me faire même des tests plus invasifs inquiète un peu.
Merci à tout le monde

12 Réponses

Profil Dr. Roberto Mallus
Dr. Roberto Mallus un répondu:


0
Cher utilisateur,
C’est avant de parler de thérapie, j’ai lu que vous aimez le cyclisme amateur et qs ne s’entendent pas avec la prostatite.
Il a également éliminé les aliments épicés et la bière de son régime alimentaire?
Cordialement
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


+1
Merci beaucoup pour votre réponse rapide;
Je laissai tomber le vélo dès mai, lors d’une intervention à la cloison nasale déviée et comment l’alimentation je consacrais strictement par vous recommandé au cours d’autres consultations, bien que dans la réalité mes habitudes alimentaires ne sont pas si différents de comme le montre l’exception d’une passion pour le fromage, je essentiellement exclus du régime, en particulier les personnes âgées.
Ne faites pas de plus de sports à l’exception de la 4 km de marche un jour et une de ne pas favoriser la circulation et ainsi de suite. (Je prévenu que la lévofloxacine pourrait agir niveau du tendon, donc je préférais rester au repos).
Pas de moto, de tracteur et j’utilise la voiture aussi peu que possible mais je ne nie pas que je voudrais commencer à nager ou un gym léger.
Merci encore et confiance dans votre réponse,
salutation

Profil Dr. Roberto Mallus
Dr. Roberto Mallus un répondu:


0
La thérapie de la prostatite est extrêmement empirique.
Les antibiotiques ou les antiseptiques ne sont jamais capables de stériliser la glande prostatique, à partir de ce concept l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires généraux et locaux qui aident à décongestionner la glande.
La prostatite catarrhale chronique (asymptomatique) est l’objectif et peut-être après des mois, mais c’est un objectif assez certain.
La continuité des soins est essentielle si personne d’entre nous n’est en possession de la «potion magique»
Cordialement
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


+5
Merci encore pour votre attention.
Pensez-vous que ce qui a été fait jusqu’à présent peut être efficace pour résoudre le problème ou est-ce que ma thérapie pense qu’il peut être manquant et intégré / amélioré de quelque façon que ce soit?
C’est l’absence d’améliorations substantielles qui nous fait craindre qu’il n’y ait pas d’issue ou que le problème ne soit pas le bon.
Comme je vous l’ai déjà écrit, cette pathologie a des effets dévastateurs sur la vie quotidienne.
Vos collègues m’avaient informé de la durée potentielle de la maladie, mais je n’imaginais pas de telles répercussions et du temps.
Merci pour votre précieuse contribution et votre temps,
J’offre mes salutations
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


0
Bonjour cher Dr. Mallus, et qui aura la patience de faire attention à mes affaires,
Je reviens à troubler, après une pause de quelques jours, comme après la visite ennessima de spécialiste renommé dans la capitale et d’autres examens les problèmes initialement atténués, sont encore ré-éclatés.
Plus précisément, j’Exécuté écho à nouveau transrectale et abdominale, ainsi que la visite « tactile » dont il a émergé. « Étendue du puits de la vessie, l’absence probable de sessile pathologie intraluminale ou flottante La prostate a étudié parce que SP et transrectale avec sonde haute définition était le volume et le poids volumétrique normale, pas saillie dans la vessie, en proportion de « l’âge du patient: 30 mm diamètre transversal; crâne caudal 25mm; 38mm antéropostérieure.
Poids environ 18g; résultats de résidus après la fin du traitement SCARSO. La capsule semble avoir un profil et une réflectance réguliers; dans la norme les vésicules séminales; l’ouverture du col de la vessie est probablement valide. L’échostructure parenchymale est largement inhomogène avec la présence de diffuses hyperéchogènes divers et répandus; le tout comme un processus d’inflammation dans l’acte de la prostate susceptible d’être d’origine bactérienne «(13/11/2015)
Test d’urine, urinoculture et sperme de culture Résultats NÉGATIFS pour la recherche de la flore bactérienne commune; négatif pour la flore fongique, la flore bactérienne ne s’est pas développée à partir du semis de l’échantillon. A partir du semis de l’échantillon sur terenum universel, la flore bactérienne a développé moins de 1000 CFU / ml. Urine dans la norme.
(16/11/2015). Thérapie quotidienne: gastroprotecteur, enveloppe cistiflux après le petit-déjeuner, mono proposition en milieu de matinée, nuroxx après-midi, suppositoire lenimev avant le coucher et Augmentin 1g toutes les 12 heures. Aussi inclus Mittoval 10 mg ou xatral 2,5 mg ou omnic 0,4 mg que je ne prends pas actuellement parce qu’il génère de l’anxiété et l’augmentation du rythme cardiaque. Régime rigoureux et habitudes de vie connues, y compris les éjaculations tous les deux jours, de préférence de relations (protégées).
Pas d’amélioration significative et toujours les mêmes symptômes: douleur / malaise au périnée brûlant / malaise au niveau du pénis, surtout en post-miction terminale et parfois pendant / après l’orgasme. Même atteindre une érection louable est difficile et ennuyeux. Absence de fièvre
Pourquoi je ne guéris pas ou ne m’améliore pas, ou puis-je atteindre une situation asymptomatique? La douleur / l’inconfort continu est insupportable et j’aimerais prendre des analgésiques pour l’endormir mais ensuite réapparaître.
Que devrais-je faire?
Merci à tous.
Salutations Cordiali
Profil Dr. Roberto Mallus
Dr. Roberto Mallus un répondu:


0
Cher utilisateur,
Je suis désolé, je ne vois toujours pas, mais, étant donné que ce n’est pas mon habitude de critiquer le traitement d’autres collègues, si le diagnostic comme apparemment prostatite, thérapie, elle a suivi ne coïncide pas avec mes expériences, CMQ, parce que je lui ai dit qu’il la continuité importante des soins, qs point reste qu’aucune réponse à la collègue qui la suit.
Comme je l’ai dit important est précisément la continuité des soins et surtout ne vont pas à la recherche du «saint» de service parce que personne n’a la «potion magique».
Cordialement
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


+1
Cher Dr. Mallus,
Encore une fois merci beaucoup pour votre réponse rapide et rapide.
Évidemment, j’ai contacté le médecin en question (hier) qui m’a invité à mettre fin à ce troisième cycle d’antibiotiques (encore 6/10 jours) puis à en parler et à me sentir à l’aise (un mot). Je comprends votre réticence à critiquer mes collègues, mais essayez de comprendre mon sentiment de confusion et de frustration en voyant toutes mes tentatives pour guérir la thérapie. Aussi les autres spécialistes interrogés par moi (3 autres!) Insistaient sur un autre cycle antibiotique et complètent avec des noms et des producteurs différents mais avec le même principe actif. Cependant j’ai toujours complété les prescriptions indiquées en vain.
Si vous ne risquez pas de devenir trop impertinent et que je vous demande de ne pas aller à l’encontre de votre éthique, pourriez-vous m’expliquer quelle thérapie ne vous convainc pas? Vous avez donc quelque chose à répondre à la participation (bien sûr, sans me permettre de vous remettre en question).
Pardonner et comprendre l’ignorance et l’angoisse d’un patient qui se bat depuis plus de deux mois avec cette affliction dommageable.
Avec gratitude
Salut
Profil Dr. Roberto Mallus
Dr. Roberto Mallus un répondu:


0
Je n’ai aucun problème à te répondre.
Au moins 50% des urologues n’utilisent pas d’antibiotiques dans le traitement de la prostatite.
Cordialement
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


0
Merci, docteur Mallus,
Étant donné que cela me semblait étrange, puisque le but des cultures de négativité qui, auparavant, ont été testés positifs mais dans une colonie de Enterococcus fécale « modeste », la poursuite du traitement antibiotique, nous nous engageons à moi bien, ainsi qu’avec toutes les mesures mentionnées , y compris le régime et les suppléments, anas, thé vert, serenoa, etc.
À votre avis, en dehors de l’antibiotique que je vais terminer avec la fin de la semaine, comment pourrais-je obtenir des résultats? Qu’est-ce qui manque à ma thérapie?
En parcourant et en faisant des visites dans toute l’Italie centrale, j’ai reçu à peu près le même conseil et je ne comprends rien.
Même aujourd’hui, alternativement, les ennuis / douleurs sont devenus de plus en plus envahissants et j’ai vraiment peur de devoir me résigner à vivre avec et l’idée me terrifie.
Et si ce n’était pas une prostatite? J’ai lu quelque chose sur le nerf pudendal et certains symptômes sont similaires.
Je ne sais vraiment pas quoi faire et quoi croire.
Si vous pouvez m’aider, je serais extrêmement reconnaissant.
Merci encore,
Cordialement.
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


+4
Bonjour à tous les médecins.
Je me retrouve à demander une consultation sur ma situation stationnaire.
Après le troisième traitement antibiotique, je suis allé au spécialiste qui samedi dernier, effectué ultrasonographie transrectale abdominale, les reins, les testicules et de la base du pénis: tout prostate normale, normale par rapport à l’âge, etc., non sensible à la palpation qui ne le font pas aucune perte de liquide n’a suivi.
J’attends 18/12 pour refaire la culture / urine (précédemment négative).
Je suis conseillé de continuer avec des suppositoires topster 1 dans la soirée pour les cycles, les suppléments de serenoa repens et le désinfectant américain canneberge urinaire tous les jours (maintenant déjà un mois).
Je suis toujours le style de vie et le régime recommandé dans ces cas (qui ne diffèrent pas beaucoup de ma routine ordinaire)
Juste antibiotiques sauf « Zytromax » pendant 3 jours, pour éviter une nouvelle infection de l’urètre, mais n’ont pris comme expliqué par le même médecin qui vient de prendre Augmentin 1 g pour 8 jours et a pris fin samedi matin, étant à large spectre, même dans les rues urinaire, couvre également l’urètre (et ensuite 38 jours d’antibiotiques au total, considérés comme des tests suffisants et négatifs).
Mon problème est que les symptômes (périnée et pénis douloureux, fuites d’urine, inconfort constant aux zones déjà mentionnées pendant / après rapports et parfois urination,
chaque jour, surtout près de l’urètre et du gland, les spermatozoïdes avec des formations gélatineuses jaunâtres, même si elles sont moins nombreuses qu’auparavant) continuent avec des améliorations variables et non significatives et une aggravation.
Je demande:
1- Que puis-je faire d’autre?
2- Vraiment après plus de deux mois il n’y a pas de possibilité de récupération ou d’atteindre une condition d’absence de symptômes?
Le spécialiste pense que dans un mois je devrais «sortir du tunnel», mais je ne le crois pas, puisque dans presque trois mois la situation est toujours la même et je ne pense pas que par magie je me réveillerai un matin et tout se passera d’aujourd’hui à demain.
Je cherche toujours un moyen de guérir ou au moins d’améliorer ma vie, pas la baguette magique, mais une aide à mon cas.
Pardonnez-moi si j’ai l’air arrogant ou présomptueux, je ne suis que très éprouvé.
Merci beaucoup
Cordialement.
Profil Dr. Roberto Mallus
Dr. Roberto Mallus un répondu:


+2
Cher utilisateur,
sans avoir d’aucune façon la présomption d’entrer dans la thérapie prescrite,
considérant que le collègue suivant a l’appui d’une visite,
de mon expérience,
La prostatite peut durer bien plus de 3 mois, et donc certainement écouter les conseils du collègue et ensuite être traité par lui.
Puis-je dire que, après au moins six mois, si les symptômes persistent, ainsi que antinfiammtori PRESCRIBE pour local et aussi généralement l’acétate de cyprotérone, un anti-androgène, afin de mettre au repos le gh de la prostate.
Meilleurs vœux pour une guérison aussi proche que jamais
Cordialement
Profil Yesterday
Yesterday un répondu:


0
Bonsoir le Dr Mallus,
J’ai essayé de rester calme et aidé par le topster pendant 10 jours par jour, je commençais à me convaincre que son souhait d’une guérison à venir était devenu réalité.
Je me trompais: bien que les symptômes beaucoup améliorés I par l’action de la cortisone, le sperme présente toujours des morceaux de tracas jaunâtres, atténués gélatineux mais toujours présents dans le pénis et le périnée, plus il a fait son apparition mauvaise odeur et une tache rougeâtre prolongée sur le gland compatibles avec Candida, pour traiter un 12 jours de Sporanox 1 par jour et deux applications par jour pendant 10 jours de Canesten1% que je semble avoir compris traîneront aussi pendant quelques mois.
Aujourd’hui, je suis en réalité 3 mois de maladie.
Mardi je rendrai encore visite au docteur à Rome et lui proposerai son conseil sur l’antiandrogène, ce qui m’effraie un peu parce que je crains de pouvoir interférer avec ma vie sexuelle déjà délicate et précaire.
Pour le moment je ne peux rien faire d’autre que de continuer à vivre selon les règles alimentaires et non, en prenant des suppléments pour la prostate et en espérant le meilleur, mais j’avoue que je commence à perdre espoir d’une issue: la légère amélioration il est toujours accompagné d’un effondrement d’une autre situation.
Mon seul désir est de retourner vivre une vie normale.
Merci pour votre attention,
Je remercie et salue cordialement


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle