Prostatite et oligoastenoteratozoospermia



Briston un demandé:
Chers médecins,
Je demande votre consultation car après de nombreuses visites concernant mon appareil génital je ne sais pas comment me comporter. Voici mon analyse du fluide séminal réalisée le 25/02/2013:
Volume: 4,1 ml
Apparence: gris clair
Fluidification après 30 min: Compléter
Viscosité: normale
Ph: 7,9
Nombre de planteurs: 15 millions / ml
Mobilité progressive après 2h: 20%
Mobilité in situ après 2h: 40%
Immobilier après 2h: 40%
Degré de mobilité: médiocre
indice de motilité: 0,4
Cellules spermiogénétiques: nombreuses
Leucocytes: certains
Emazie: absent

SPERMIOCITOGRAMMA
Formes normales: 25%
Anomalies de la tête: présent
Pourcentage d’anomalies de la tête: 40%
Pourcentage d’anomalies de la section intermédiaire: 10%
Perc Anom. de la queue: 10%
Pourcentage d’anomalies dans la file d’attente: 10%
Pourcentage de formes immatures: 15%

CONCLUSIONS
l’inflammation NO
hypoposie NON
oligospermie SI
azospermie NO
akinésie NO
tératospermie SI
hyperplaque NON
asthénospermie SI
normospermie NO

Avec cette visite, un urologue m’a aussi trouvé une prostate très gelée et m’a prescrit:
UNIDROX 600 mg 1 comprimé pendant 10 jours
FLAMINASE 2 comprimés pendant 10 jours

Il m’a prescrit un test sanguin que les lignes suivantes relèveront les valeurs aussi également une échographie Doppler pour vérifier une présence éventuelle de varicocèle, qui, heureusement avéré ne pas être un varicocèle. Il m’a également prescrit de ne pas avoir plus de deux rapports par semaine pendant quelques mois.

ANALYSE SANGUINE (13/05/2013):
Estradiol: 15,00 pg / ml
FSH: 2,71 mUI / ml
LH: 2,52 mUI / ml
testostérone: 9,09 ng / ml
sérum sans testostérone (méthode RIA): 14,9 pg / mL

Avec ces tests sanguins et après avoir pris les médicaments, je suis allé voir un andrologue aujourd’hui (12/06/2013) qui après m’avoir rendu visite et vu tous ces rapports m’a prescrit:

«E.O.: Abdomen traitable.Penes et didimi n.n. Non varicocèle Prostata non congesta
Examen du liquide séminal: oligoastenoteratozoospermia
Estradiol, fsh, lh, testostérone n.n.
Il a pris unidrox et flaminase avec peu de bénéfice. «
J’ai aussi dit au docteur que depuis quelques mois j’ai souffert d’éjaculation précoce et les médecins m’ont dit que c’est probablement dû à la prostatite. Après tout cela, l’andrologue m’a prescrit aujourd’hui:

-proxana plus 1 comprimé le matin pendant 2 mois
-Spergin Q10 1 comprimé le soir pendant 2 mois

En quatre mois, un nouvel examen du liquide séminal et spermique-culture + ATB (recherche des germes communs, Clanmidie et Mycoplasma).

Ma question est: le dernier médicament prescrit par un médecin sont des compléments, et depuis, en particulier celui-ci, est très cher (40 € pour 15 comprimés) est vraiment difficile de me permettre. Alors pensez-vous qu’il est nécessaire de le prendre en considérant que je ne pense pas maintenant d’avoir des enfants? Comment pensez-vous de mes examens de sperme? En ce qui concerne le proxana plus, d’un autre côté, est-ce important pour la prostate?

Malheureusement je continue à souffrir de l’éjaculation précoce, pourriez-vous m’aider selon vous le proxana plus?

En vous remerciant d’avance, meilleures salutations.

4 Réponses

Profil Dr. Pierluigi Izzo
Dr. Pierluigi Izzo un répondu:


+2
Cher utilisateur, le tableau clinique est divisé entre le chiffre de la détresse liée à l’éjaculation, et celle relative aux chiffres et pourcentages exprimés par l’analyse du sperme qui eviedenzia deprivvo un état de la spermatogenèse, en particulier dans le plan qualitatif sur la mobilité spermatooaria.Non me semble, cependant, pour mettre en évidence des éléments qui militent vers une inflammation de la prostate, cependant, par ce terminal télématique, vous ne pouvez pas critiquer trop sur le jugement d’un ou plusieurs collègues qui ont eu le privilège unique visitarLa.Certamente est le conseil de limiter à deux rapports par semaine, la fréquence du même … que pour la vraisemblance de la thérapie proposée, reportez-vous aux liens qui la plupart ont gagné votre confiance avec une invitation à effectuer une culture de la semence dans les temps brevi.Ho le sentiment qu’il ne contacté urologues et andrologues non dévoués, tant et si bien que l’inconfort lié à l’éjaculation précoce n a été jugé pertinent.
Profil Briston
Briston un répondu:


0
Docteur, j’expliquer au sujet de la prostatite: le premier médecin de l’endroit où je suis allé (un urologue) m’a fait une prostate examen des yeux toccandomela avec sa main, et je nuisait donc il m’a dit qu’il était enflammée et m’a donné Unidrox et Flaminase, le des tests sanguins ont été effectués après quelques mois et le médecin suivant (urologue) m’a touché la prostate, mais cette fois, il ne me fait plus de mal.

Donc, si je comprends bien, me conseillez-vous de refaire une spermioculture en peu de temps pour voir si quelque chose a changé dans le sperme?

En ce qui concerne les suppléments que le dernier médecin m’a dit de vous emmener me conseiller de les prendre ou dire que, puisque les suppléments ne sont pas aussi efficaces en bref (en particulier spergin q10 qui coûts excessifs)?

En ce qui concerne l’éjaculation prématurée, pensez-vous que l’andrologue à qui je suis allé n’a pas considéré cela comme un problème?

Merci encore.

Profil Dr. Pierluigi Izzo
Dr. Pierluigi Izzo un répondu:


+5
…un andrologue dédié n’omet pas l’éjaculation précoce: avant de commencer une thérapie, réaliser un spermogramme avec de la culture et parler au spécialiste de référence.
Profil Briston
Briston un répondu:


0
Merci beaucoup pour vos conseils. Donc pendant que je suis là, est-ce que je peux me permettre de poser quelques questions?

1) Quelles sont les principales causes de la prostatite, surtout à un jeune âge? L’un d’entre eux pourrait être la masturbation / nombre élevé de relations (avec haut, je veux dire plus d’une fois par jour pendant une longue période)?

2) Le proxana plus, le supplément recommandé par l’andrologue à partir de laquelle je suis allé pourrait être une aide? Bien que je comprenne que ce n’est qu’un supplément, mais il pourrait m’aider dans une récupération correcte de la congestion de la prostate que j’avais dans le passé? En bref, selon vous, un produit valide, en supplément?

3) prostatite peut affecter, et si oui, de quelle manière, la production de sperme et être ainsi la cause d’un oligoastenoteratozoospermia alors spermogramme je l’ai fait en présence de cette inflammation? Peut-il également influencer la présence de l’éjaculation précoce?

4) quand j’uriner dans cette période, je me sens le sentiment que tout, et aussi au cours de la prochaine heure à une éjaculation n’est pas sortie ressentir une gêne au conduit où il passe le sperme et aussi parfois le testicule droit, seule une petite nuisance qui passe ensuite. Est-ce que tous ces symptômes pourraient être que la prostatite n’est pas encore complètement disparue?

5) Quels sont les principaux, pas au niveau pharmacologique, qui devraient être pris pour traiter la prostatite? Pouvez-vous aider à boire beaucoup? Faites-vous du sport? Quels aliments préférez-vous?

J’espère que toutes ces questions peuvent être utiles non seulement à moi, mais à beaucoup de personnes qui ont encore des doutes ou qui veulent toujours en savoir plus sur ce sujet. Merci.


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle