Prostate vésiculite



Plasmocyte un demandé:
Salut,

J’ai 34 ans et je demande une consultation pour une prostate-vessie avec des symptômes non trouvés dans les autres discussions. Le premier symptôme qui me donne l’alerte est une fuite de gouttes de couleur rouge sang du pénis, immédiatement après un effort pour aller des intestins, mais sans avoir éprouvé de douleur ou de brûlure. Les jours suivants, je remarque l’urine rougeâtre due à l’abondance de sang confirmée par le test d’urine. Après la masturbation, il est également connu comme un hémosperme. De l’échographie à l’abdomen, il existe une prostate légèrement hypertrophiée et légèrement hétérogène, légèrement élargie et légèrement inégale, une légère augmentation volumétrique avec hypoéchogénicité des vésicules séminales. Le résultat PSA total est de 1,03. Après une consultation avec un urologue et après le même confirme l’élargissement de la prostate avec un examen rectal, on me prescrit TOPSTER pendant 10 jours et SABA pendant 30 jours.
Notez que je n’ai eu aucun autre symptôme comme la douleur ou la brûlure pendant la miction ou l’éjaculation, que j’expulser l’urine sans n’importe quel empêchement, que j’ai pris la précaution de boire beaucoup d’eau pendant la journée et je fais du vélo de montagne en moyenne avec une sortie la semaine de quelques heures.
Je voudrais maintenant donner un avis sur le traitement et la non nécessité d’un antibiotique puisque je n’ai fait aucun test visant à vérifier que l’origine de l’inflammation est une abaction. J’aimerais aussi avoir un avis sur la pratique du VTT, il vaut mieux en suspendre l’usage jusqu’à mon rétablissement? Et enfin, que puis-je faire pour comprendre si l’inflammation est passée?
Merci pour votre disponibilité.

1 Réponses

Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


+1
Cher lecteur,

maintenant suivez les instructions reçues de votre urologue qui est censé être donné après évaluation clinique soigneuse et directe de son problème clinique particulier.

Sur l’utilisation d’un antibiotique, sans une évaluation soigneuse et complète de la culture, il est bon d’être prudent et même ici pour évaluer avec votre médecin quelles investigations sont faites pour comprendre l’origine de son inflammation de la prostate.

Sur le vélo de montagne, je serais prudent et je m’attendrais, en entendant toujours son urologue, à avoir une indication précise du moment de reprendre cette activité sportive.

Enfin pour comprendre quand l’inflammation est passée, il est toujours nécessaire de faire appel à votre urologue.

En attendant, si vous souhaitez avoir des informations plus détaillées sur ces problèmes urologiques et andrologiques dans la prostate, je vous conseille de consulter, si ce n’est déjà fait, les articles publiés sur notre site et visibles aux adresses:

,

.

Une salutation cordiale.


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle