Prolapsus rectal



Whittman un demandé:
Chers médecins,
Je suis un homme de 34 ans qui souffre de la maladie de Crohn à l’iléus terminal depuis 8 ans, d’abord avec des cortistoïdes et des immunosuppresseurs, puis avec l’infliximab et maintenant avec l’adaluminab (Humira). Mes conditions d’abord avec l’Infliximab puis avec Humira se sont beaucoup améliorées même si j’ai encore quelques problèmes: fatigue, asthénie, décharge et saignement.
Je l’ai fait quelques jours de l’abdomen supérieur et inférieur résonance qui dit que ma maladie de Crohn est en rémission (iléon terminal, etc.), mais il signale la présence d’un épaississement des parois en présence de sigma periviscerite.

Quant à la partie rectale j’ai un prolapsus rectal, les hémorroïdes du quatrième degré et une forte diphonique … tout est confirmé par plusieurs tests (défécographie, manométrie, rectoscopie, échographie transerettale) et la dernière IRM pelvienne il y a quelques jours qui dit:

— C’est l’abaissement de signal du plan périnéal sur le compartiment postérieur avec le prolapsus rectal

Mes questions sont les suivantes:

1) Ce qui signifie que j’ai un périiviscerite à sigma? Peut-il indiquer la présence de la crohn également dans ce tronçon?

2) Je ne peux pas avoir une bonne qualité de vie parce que le prolapsus rectal et me force diphonique de passer des heures dans la salle de bain et endurent la douleur extrême (j’ai essayé tout dall’antrolin, les dilatateurs, nitroglycérine, aux sessions de riablitazione d’étages pelvienne, etc) … donc j’ai conseillé (le centre qui me suit) comme une chirurgie THD, je veux dire l’intervention HELP: procédures laser hemorroid ou laser désartérialisation Transanal hémorroïde. Peut-il être utile? Parce que pour autant que je sache, ce type de chirurgie n’est pas recommandé pour les patients atteints de prolapsus rectal et en particulier pour ceux atteints de la maladie de Crohn.

Merci à tous.

Merci.

3 Réponses

Profil Dr. Francesco Quatraro
Dr. Francesco Quatraro un répondu:


+5
Je réponds à sa consultation déjà postée dans la zone gastro-entérologique il y a quelques jours

sur un problème qui, je vois de consultations précédentes, l’afflige depuis quelques années.

1 — l’IRM suspectée pourrait être liée à M. Di Crohn, mais devrait être vérifiée par un examen de coloscopie;

2 — il n’y a pas de contre-indication absolue aux interventions telles que celles que vous avez mentionnées pour les problèmes qui sont publiés par M. Di Crohn. Il va sans dire que devrait être limitée au minimum nécessaire, dans les phases de repos de la maladie et, surtout si une participation a recto- colique la maladie de Crohn, peut entraîner une aggravation du processus des risques.

Cordialement

Profil Whittman
Whittman un répondu:


+2
Eh, il y a maintenant plusieurs années qu’en plus de la maladie de Crohn, je dois aussi faire face au prolapsus qui, avec le temps, devient de plus en plus difficile à gérer. Merci Docteur. C’était très complet et précis. Merci encore.
Profil Dr. Francesco Quatraro
Dr. Francesco Quatraro un répondu:


0
De rien.

Salutations distinguées


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle