Problèmes d’érection: Daparox?



Phrenologer un demandé:
Bonsoir à tous, je suis un garçon de 23 ans. J’ai eu des problèmes d’érection pendant environ 7 mois maintenant.
Je déclare que dans environ 6 ans d’activité sexuelle avec plusieurs partenaires, cette situation n’a jamais été présentée. En pratique avec ma copine actuelle, je ne pouvais pas avoir d’érection. Avec la masturbation, mais seulement sur une stimulation continue, alors qu’avant c’était un mécanisme immédiat.
J’ai souffert d’attaques de panique et d’anxiété généralisée pendant environ deux ans et demi. Et je pris daparox, en commençant par 20 gouttes, et après un an et demi venu à 3 gouttes, j’ai eu une rechute, et je pris 10 gouttes, mise à l’échelle jusqu’à il y a 20 jours, où je l’ai complètement enlevé le daparox, également boosté par ce problème.

J’ai eu un examen urologique (ecodoppler prostatique) pour l’inconfort testiculaire, mais tout s’est avéré normal. Le médecin m’a dit que mon érection problème se balancer (comme une érection après le premier mois presque absent, a amélioré, puis a empiré encore, continue à ce jour) était due à l’embauche de pendant une longue période » antidépresseur.

J’ai parlé à mon psychiatre du problème et nous avons traité de ce qui pourrait être la cause psychologique. J’admets qu’une telle situation cause un stress considérable. mais j’ai parlé ouvertement avec mon partenaire, et ce que je traite directement avec elle, calmement (comme des relations satisfaisantes que nous les avions, mais par intermittence).
Ensuite, ma copine a fait un tampon, et elle s’est avérée être une candida. Nous avons pris un remède et c’est passé.
Parmi mes symptômes, il y avait de la brûlure dans la miction ainsi que la brûlure, et j’ai également frottis: Staphylococcus aureus. Il y a quelques jours, j’ai terminé un traitement antibiotique. En plus des brûlures d’estomac, je fait un examen de la peau, où le Dr m’a diagnostiqué une dermatite séborrhéique, qui je traite actuellement.

Ma question est: ce sentiment de faiblesse génitale. Lenteur dans la réalisation d’une érection. Moins de «puissance» de l’érection. Clashing phases d’améliorations et d’aggravation. Peut-on facilement dire que tout a été causé par la prise de Daparox? Je n’ai jamais eu de problèmes en 2 ans que je l’ai embauché. Ensuite, cette phase a commencé pendant 7 mois.
Je prends maintenant samyr 400 pour me purifier de la médecine.
Re-liste les symptômes généraux:
— Peu de sensibilité (je crois en raison d’une dermatite)
— Érection lente et plus faible que par le passé
— Erections spontanées presque absentes, ou faibles
— L’érection complète seulement sur une longue stimulation
— Pénis au repos parfois froid sur la pointe.
— Prurit anal, scrotum et pénis (je crois toujours à cause de la dermatite)
— Faiblesse générale

c’est comme si comparé au passé le pénis est moins «actif» même au repos.
De plus, pendant les rapports sexuels, si j’arrête la pénétration ou la stimulation pendant environ 10 secondes, il tend à s’affaiblir légèrement.

J’espère que j’étais assez clair.
J’attends une réponse.
Merci d’avance.

6 Réponses

Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


0
Cher lecteur,

Il est difficile de blâmer son problème sur l’antidépresseur qu’elle a pris; d’après ce qu’il nous dit, il semble qu’il y ait peut-être aussi d’importants facteurs psychologiques à considérer.

Il reprend maintenant sa référence andrologue en direct.

Pendant ce temps, si nous voulons avoir des informations plus détaillées sur ces questions, je vous suggère de référence, sinon encore fait, même gl’articoli publié sur notre site Web et agl’indirizzi visibles:

,

,

.

Une salutation cordiale.

Profil Phrenologer
Phrenologer un répondu:


+5
Merci Dr. Beretta pour la réponse rapide.
Je crois aussi qu’il y a une composante psychologique. Mais causé par une situation physique fluctuante.
Je ferai une visite andrologique dans une dizaine de jours.
J’ai aussi fait l’analyse de la testostérone qui s’est bien passée.
Je me demandais, l’antidépresseur que j’ai pris, si cela a affecté la situation, combien de temps reste-t-il dans le cercle?
J’ai suspendu le daparox il y a 20 jours. Quand puis-je être sûr de ne plus être influencé par les effets secondaires du médicament?
J’ai aussi lu que le daparox apporte une augmentation de la prolactine.
Devrais-je aussi faire une analyse de ce dernier?
Merci encore
Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


0
Cher lecteur,

20 jours suffisent pour «être sûr que vous n’êtes plus influencé par les effets secondaires du médicament».

Vérifiez aussi sa prolactine et ressentez, comme déjà établi, son référence andrologue.

Cordialement.

Profil Phrenologer
Phrenologer un répondu:


+1
Me voici à nouveau. Peu de temps avant la visite andrologique d’il y a un mois et demi, la situation s’améliorait. L’érection était un peu plus forte et après avoir commencé le traitement de la dermatite je me sentais mieux même en ce qui concerne la combustion. Mais depuis un mois maintenant, le problème a réapparu.
L’urologue m’a prescrit une enquête plus loin que les bactéries (coton-tige et spermiocultuta) estimant que le problème de l’érection était due en partie dalla.causa psychologique et en partie par l’irritation constante.
Mais au-delà des irritations … Et le franc que j’ai contracté à nouveau avec mon partenaire … Le problème persiste.
J’ai réussi à avoir des relations mais l’érection est toujours lente et même quand il y en a … ce n’est jamais comme avant ces 10 mois. En pratique, la dureté de l’érection n’a pas été la même. C’est ma préoccupation.
Dernièrement, j’ai eu un testicule gauche et un abdomen épais sur le côté gauche. Mais la visite de urolpgp et l’andrologue je l’ai fait et ils m’ont dit que tout allait bien.
Mais je voudrais assurer une fois pour toutes le problème de l’érection.
Je comprends l’exposant psychologique. Mais même dans les meilleurs moments, il n’a pas été aussi fort que jamais.
Cette chose est en train de surgir. Car au-delà de l’irritation quand il y a le désir, l’érection doit être immédiate et forte. Pas moyen.
Que puis-je faire? Je veux juste confirmer que du point de vue fonctionnel, il n’y a pas de problèmes. Quelle enquête faire pour avoir la confirmation finale qu’il n’y a pas de problèmes de nature fonctionnelle?
Ils sont 6 ans de différents partenaires sans problèmes. Je voudrais qu’il revienne comme avant.

Merci d’avance

Profil Phrenologer
Phrenologer un répondu:


0
PS. J’ai fait des tests de prolactine et toutes les hormones. Tout dans la norme.
Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


0
Cher lecteur,

Pour savoir quelles sont les étapes de diagnostic précises à suivre, nous devons maintenant toujours rapporter directement à son andrologue de référence et évaluer avec lui les investigations les plus ciblées par rapport à sa situation clinique spécifique.

Une idée de ce qui vous attend, cependant, peut encore le trouver en relisant les articles déjà recommandés:

,

,

.

Encore une salutation cordiale.


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle