Polychromie et examen histologique



Keagle un demandé:
J’ai été hospitalisé pour une pieuvre du rectum prolabé du canal anal et partiellement obstrué. examens dans la norme. le jour suivant l’excision de la lésion polypoïde au moyen de points réabsorbables à la base du pédoncule et le palpation pédiculée du canal anal à 3 heures en pos. gynécologique, envoi par ex. Anatomopathologique.
après 15 jours Colonoscopie est effectuée par un médecin que je fais confiance, dont le rapport indique: un droit immédiatement après le passage de la ligne peignés lésion ulcéreuse de 1,5 cm recouvert de fibrine, l’emplacement précédent polictomia probable, avec des bords légèrement détectés sur lequel vous effectuez par exemple des biopsies . istol. baguette vasculaire normale avec le lustre normal de la muqueuse jusqu’à la valve iléo-colique. (biopsie ref: sclérose de la tunique de la selle muqueuse)
l’examen istol.precedende, celui du polype pédonculé, dénonce clairement:
anus: néoformation polypoïde nouvellement formée, 37-25-22 mm. Sections graves dans le sens latéral-latéral. base encrée de plante. retraits — 1..7 sections graves. diagnostic microscopique 1-7: de multiples foyers d’adénocarcinome g1, insurgés adénome papillaire du tubule, infiltrant focalement l’axe conjonctif du polype. thrombose néoplasique.plastic implantation sans proliférations néoplasiques (distance de 6 mm néoplasies).

un abdomen inférieur s et un contraste de c était alors effectué en utilisant une bobine endorectale, dont le rapport se lit comme suit:
t2 axiale coronale et sagittale t1 axiale t1 axiale après mdc + reconstructions t1 spirale coronale après mdc.
en correspondance avec la paroi de rettalea à environ 2 cm de « orifice anal et » formation appréciable hypointenses étendant dans le sens caudal crâne pendant environ 16 mm, et dans un sens latéral latéro environ 15 mm. la lésion est placée sur la paroi latérale gauche à 16-17 et affecte également la couche hyperintense intermédiaire, mais n’implique pas la couche externe de la paroi rectale et il y a aussi le tissu adipeux périrectal. après l’administration de l’agent de contraste paramagnétique, l’amélioration pathologique n’est pas appréciée. adénopathies pas en correspondance avec le mésorectum. la lésion est probablement stadiabile comme t2. un tacoma a été programmé pour les prochains jours, suivi du rapport.
Pouvez-vous m’expliquer clairement mon cas et pourquoi une intervention radicale du rectum avec stomie définitive est-elle recommandée?
merci d’avance.

17 Réponses

Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


0
D’après ce qui a été rapporté, il s’agirait d’une néoformation d’hétéroplastie rectale basse localisée, dont la thérapie chirurgicale pourrait impliquer le sacrifice de l’appareil sphinctérien et nécessiterait donc une colostomie définitive.
L’évaluation de votre cas, cependant, doit être faite par ceux qui supervise personnellement, a demandé ou effectué les résultats rapportés et peuvent « avoir une image complète de la situation et mise en scène. Voeux!
Profil Keagle
Keagle un répondu:


+2
merci beaucoup dr. pour la réponse rapide, mais il y a des points des rapports que je ne peux pas comprendre: comment peut, un polype déclaré «pédonculé» avant et après l’intervention devient «sessile» dans l’examen histologique? et puis un «G1» ne correspond pas à une légère displassia? Est-il possible qu’il n’y ait pas d’autres routes à suivre?
Peut-être que le type d’intervention n’était pas radical?
aussi entre l’heure anale et la ligne peignée il y a seulement 2 cm? Je vous remercie d’avance et je vous informerai du résultat du tac.
Salutations distinguées
Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


0
Peduncoato sessiles et des définitions macroscopiques et se réfèrent à la présence ou l’absence d’un pédoncule, tous les polypes sessiles surgissent, certains deviennent de plus en plus pédonculés et avec le passage du temps. Ce n’est pas une évaluation microscopique.
G1 indique le degré de différenciation d’un néoplasme malin. La dysplasie légère est une altération de la bénignité et en est une autre. Je t’en prie.
Profil Keagle
Keagle un répondu:


0
merci encore pour la réponse rapide, même si elle n’est pas complète. Je voudrais également avoir l’opinion du Dr. Giovanni Piazza à qui j’avais demandé la consultation.
merci et meilleures salutations.
Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


0
S’il vous plaît, j’ai aussi légèrement apprécié le plaisir de collègue Piazza, mais je vous rappelle que le site ne fournit pas de demandes «personnalisées». Si vous voulez l’avis d’un professionnel particulier, vous pouvez le contacter en privé.
Profil Keagle
Keagle un répondu:


+2

Je suis désolé de trop de problèmes, mais je voulais ajouter que ce matin, je courais l’abdomen tac avec et sans contraste et tout et « résultats négatifs que Dieu merci. Pourtant, j’espère tellement dans les conseils du dr. Square ou en l’absence d’autres spécialistes dans le domaine, parce que je crois que les conseils de médicaments génériques et incomplète Favara Dr beaucoup moins claire. Les rapports que j’ai publiés, sont originaux et dell’interveto examen istologoco alors mes doutes persistent quant à la polioo pédicule « première » qui devient alors « sessile », et sur la cicatrice unique de 1,5 cm (la prétendue pédoncules) déclarés par colonoscopie et confirmé par l’imagerie par résonance magnétique sous une poilipo de 3,5 cm …. Je viens de si difficile à comprendre, pouvez-vous aider? Je voudrais également clarifier la distance entre l’orifice anal et la ligne peignée. Il reste un fait que je comprends qu’il est appelé T2 tumeur maligne G1 bien, mais peut-être que personne ne pouvait disponible à la chimiothérapie et rayonnante évitant radicale de stomie permanente.
faire confiance à une réponse claire, je vous remercie d’avance

t2

Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


+2
Je suis désolé et je m’excuse d’être peu clair et incomplet.
Je réponds à vos questions:
— la ligne peignée ou dentée est placée à 2-3 cm de la jante anale
-la ‘cicatrice’ à la base du polype correspond à la base d’implantation, les mesures rapportées à la place au polype enlevé: étant le polype de forme irrégulière, il est possible et normal qu’il ait des mesures supérieures à celle correspondant à la base

La nature générique de la réponse est due au fait que la spécification de votre cas évaluation peut » être faite que par ceux qui suit personnellement et a eu l’occasion de visiter et d’évaluer sa situation personnelle, les informations fournies à distance ont des limites et ne peut pas remplacer la «vraie» évaluation
De plus, les options thérapeutiques, comme l’a justement souligné, il peut être différent (excision locale, une intervention radicale, la radio eo avant ou la chimiothérapie post-opératoire ..) et sont généralement évalués par le chirurgien, endoscopiste, un oncologue dans le cas particulier afin de proposer le plus « solution correcte chaque patient.

Profil Keagle
Keagle un répondu:


+2
Cher Dr Favara, merci encore pour votre réponse rapide, et pour avoir pris mon cas si près de mon cœur. Mais je serai de retour, de les écrire à nouveau, Sebra comme je le comprends, avec tournure de phrase, il décrit ensuite l’caretteristice macroscopique d’un polype pédiculé, glissando le nœud du problème.
Le pathologiste, qui a effectué l’examen histologique, m’a expliqué personnellement et clairement que «sessile» signifie un polype à base plate et COMPLÈTEMENT attaché à la paroi intestinale et donc sans pédoncule. De plus, la distance de 6mm de la base d’implantation est une sécurité qui détermine le «FAIBLE RISQUE» qui nécessite un suivi endoscopique dans le temps.
Ils ont passé moins de 11 semaines après la chirurgie, et est l’oncologue que le radio-oncologue pour trois consultations ont renvoyé l’affaire au chirurgien et à ce jour je n’ai pas fait de pré ou d’un traitement post-opératoire. Pour sa part, le chirurgien affirme avoir excisé un pédicule polype et de mettre les points à la base de la tige, puis mon doute de l’élimination incomplète, il semble légitime, compte tenu de l’importance des marges de résection dans un polictomia?
Vous pouvez alors clairement, une fois pour toutes, pour me faire comprendre pourquoi un G1 adénocarcinomes, faible risque, avec une infiltration à sottomucoa, en l’absence de ganglions lymphatiques, des métastases, de aneuplodia, où il ne l’a vérifié l’occlusion ni perforation intestinale dans une cinquantaine avec toutes les valeurs dans la norme et sans autres pathologies, impose l’intervention radicale avec stomie définitive ???????? S’il vous plaît ne pas me dire pour la troisième fois que l’évaluation de mon cas, ne peut être fait par ceux qui me suivent personnellement, parce que je ne crois pas!
Pourtant, j’ai tellement confiance, dans une réponse plus claire par dr. Piazza et merci sincèrement pour le temps qui m’est dédié, je vous envoie des salutations cordiales.
Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


+2
« Il peut alors clairement, une fois pour toutes, pour me faire comprendre pourquoi un G1 adénocarcinomes, faible risque, avec une infiltration à sottomucoa, en l’absence de ganglions lymphatiques, des métastases, de aneuplodia, où il ne l’a vérifié l’occlusion ni perforation intestinale dans un cinquante avec toutes les valeurs Normae sans autre patoligie, exige la radicaale d’intervention avec stomie permanente ???????? ‘

La réponse à cette question serait: Je ne peux pas et je ne pense pas qu’une résection est indiquée, cependant, dans votre message initial, vous avez rapporté la découverte d’un scanner IRM:

un abdomen inférieur était alors pratiqué avec contraste au moyen d’une spirale endorectale, dont le rapport se lit comme suit:
t2 axiale coronale et sagittale t1 axiale t1 axiale après mdc + reconstructions t1 spirale coronale après mdc.
en correspondance avec la paroi de rettalea à environ 2 cm de « orifice anal et » formation appréciable hypointenses étendant dans le sens caudal crâne pendant environ 16 mm, et dans un sens latéral latéro environ 15 mm. la lésion est placée sur la paroi latérale gauche à 16-17 et affecte également la couche hyperintense intermédiaire, mais n’implique pas la couche externe de la paroi rectale et il y a aussi le tissu adipeux périrectal. après l’administration de l’agent de contraste paramagnétique, l’amélioration pathologique n’est pas appréciée. adénopathies pas en correspondance avec le mésorectum. la lésion est probablement stadiabile comme t2 ‘

Si j’ai bien compris, cela a été fait APRÈS la polypectomie et cela semble décrire une lésion (ou une partie d’une lésion) encore en place.

décrit ensuite le résultat d’un tc

«Je m’excuse pour le trop de problèmes, mais je voulais ajouter que ce matin j’ai effectué l’abdomen avec et sans contraste et tous les résultats négatifs
Dieu merci

dont la découverte est clairement différente de celle de la résonance et donc apparemment très étrange

par conséquent, en ce qui concerne mes mots, il ne s’agit pas de «tours de mots» ou de «glissare le problème», mais plutôt de l’impossibilité de donner des avis en présence de telles données contradictoires.
Bref, si le résultat du rmn était confirmé, je crois que toutes les possibilités sont ouvertes, sinon l’indication d’un suivi semble correcte.
Cependant, le fait que les collègues qui suivent ce cours sont des professionnels compétents, ils ont besoin de consulter répétées d’exprimer une opinion, ce qui suggère qu’il est un cas complexe aux yeux de ceux qui gèrent personnellement et, malheureusement, même si Je suis désolé de le répéter pour la quatrième fois, avec des limites encore plus à distance.
À ce stade, je serais heureux de connaître les conclusions des praticiens et les indications thérapeutiques qui les suivront et je serai «reconnaissant si vous pouvez nous mettre à jour.
Meilleurs voeux

Profil Keagle
Keagle un répondu:


+3
Merci beaucoup pour la réponse rapide et finalement compréhensible; Je confirme que la résonance magnétique a été effectuée 6 semaines après l’opération et que le rapport tac n’était pas encore entre mes mains; il était le spécialiste de cas qui m’a dit: TOUT NÉGATIF. Avec grand plaisir, je vous ferai connaître les conclusions des pratiquants.
Profil Keagle
Keagle un répondu:


+5
Bonsoir, je reviens m’écrire pour vous remercier et vous souhaiter un joyeux Noël et une heureuse année 2010. J’aimerais aussi, comme promis, mettre le docteur Favara au courant de mon cas. Je confirme, le TAC est négatif, et d’autres lésions ont été «EXCLUS» en place, à l’exception de la cicatrice de la polypathie précédente; la tumeur a donc été mise en scène comme
T1 NO M0 et la poursuite thérapeutique offrent un suivi rapproché des contrôles cliniques et des images, y compris des trans-biopsies anales possibles.
Cette décision quand contribué à alléger ma tension que j’ai proposé de dépenser plus « peut paisiblement toutes les vacances avec ma famille, et … avec mon tube anal … mais en cas de doute que les deux maladies phase
préclinique ou il ya la possibilité que les ganglions lymphatiques commencent à tomber malade dans le mésorectal je voudrais demander, en quelle heure tout cela peut-il se produire? Et, à votre avis, la décision prise, est la meilleure stratégie?
En remerciant chaleureusement ses meilleures salutations.
Profil Keagle
Keagle un répondu:


+6
bonjour et bonne année à tous. J’ai remarqué en ces jours de fête l’absence de dr. Favara et puis je reste patiemment en attente d’une réponse. Je voudrais mettre à jour qu’en attendant la deuxième consultation de l’examen histologique du polype anale a été reçue, demandée par l’institut des tumeurs de Milan pour un deuxième avis, qui stipule:
G2 modérément différencié, l’adénocarcinome intestinal survenant dans le contexte de l’adénome villeux-tubule avec une dysplasie de bas grade et de haut sec. OMS 2000 tumeur .La infiltre et va au-delà de la muqueuse musculeuse (pT1 sec.AJCC 2002 adénome cancerizzato sec GISCoR 2006) ne sont pas évidentes embolisation franche d’images vasculaires au pédicule. Un infiltrat lymphoïde péritumoral médiocre est présent. Il y a des images de tumeur bourgeonnant le long de la progression du stroma devant la tumeur (risio et al GISCoR 2006). le néoplasme est d’au moins 0,7 cm de la marge de résection en profondeur et d’au moins 0,6 cm de la plus « proches de la marge latérale, la marge de résection latérale et en profondeur: inoffensif. Pourcentage de rapport adénocarcinome / adénome: 30% pT1 NxMx sec AJCC 2002.
Ainsi, le cas a été discuté à nouveau avec les oncologues au sujet de la thérapeutique et il a été décidé de poursuivre le suivi clinique et instrumentale stricte, la mise hors tension (au moins pour le moment, et je l’espère, et je l’espère ENFIN) l’intervention de la radicalisation chirurgicale avec colostomie définitive, la date le siège ultra-bas de poulpe.
La chirurgie primaire, qui me suivait personnellement et avec passion, craint la possibilité « de la présence d’une maladie nodale lorsque mésorectale égale à 15% ou que la maladie est encore en pré-clinique ou systémique, pour ma part, j’aimerais , alors, considérez-moi GUARITA, Qu’en pensez-vous? Et si la maladie devait récidiver dans combien de temps cela prendrait-il et à quels tons sonores accorder de l’attention? merci beaucoup pour votre temps, temps et PATIENCE accordés à moi, meilleures salutations
Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


0
J’ai lu la mise à jour et je vous remercie. La thérapie de l’étape T1 pour l’excision locale et le suivi est correcte. L « présence éventuelle de la maladie dans les pourcentages indiqués par vous dans les ganglions lymphatiques peut » devenir identifiable à distance variable de temps, mais il est généralement beaucoup plus « imporobabile autant » que le temps passe, c’est pourquoi le suivi est plus « proche de commencer et ensuite fournir plus d’intervalles de temps pour identifier la maladie avant que les symptômes apparaissent. Meilleurs voeux!
Profil Keagle
Keagle un répondu:


+1
*** ATTENTION! ***
Cette consultation est mise à jour il y a plus de DEUX MOIS:
Evaluez soigneusement si votre réponse peut toujours être utile à l’utilisateur!

Si vous pensez qu’il est conseillé d’envoyer votre consultation à l’utilisateur, alors ANNULER TOUT CET AVIS et écrire ci-dessous, merci.
Cher Dr. Favara, je reviendrai écrire pour vous mettre à jour sur mon cas. Récemment, j’ai effectué une endoscopie négative et par la suite une anesthésie avec des échantillons de muqueuse. Le rapport de l’examen histologique dénonce: œdème et inflammation chronique de la muqueuse.
Je demande poliment si vous pouvez expliquer clairement le sens et que dois-je faire pour éliminer l’inflammation qui, entre autres choses, je ne me sens pas du tout, alors qu’il ya une douleur locale modérée dans les tissus pelviens et le type de queue « morsure » qui viennent et plus fois par jour et un type à l’aine gauche de la douleur de contracture qui court à l’arrière de la cuisse et vient se reposer derrière le genou; et persiste pendant des mois un malaise général de fatigue et d’épuisement avec de fréquentes pantalons de survêtement, vous pouvez me dire ce qui est le mieux à faire?
J’aimerais aussi connaître le programme de suivi indiqué dans mon cas. En vous remerciant d’avance, je vous offre mes meilleures salutations.

Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


+1
Sûrement consulter les collègues qui le suivent pour le programme de suivi qui peut varier entre les différents centres.
« Issue de » L ‘examen histologique est compatible avec la procédure et ne soufferte probablement besoin d’aucun traitement, alors que les symptômes peuvent être en partie attribuable à l’issue de « intervention mais toujours digne d’un contrôle chirurgical
Profil Keagle
Keagle un répondu:


0
Dr Favara genre, je vais écrire le mettre à jour ma situation clinique: au cours de cette année de suivi a été effectué avec 6 retraits anuscopie, une ecoendo rectale, une colonoscopie jusqu’à l’angle hépatique pas terminé en raison du manque de toilettes, une échographie du foie et radiographie X, complètement tests négatifs et de sang complet tous les trois mois avec toutes les valeurs, y compris le cancer marcheurs, d’accord, mais malgré tout cela je continue à souffrir d’épuisement généralisé, sentiment de confusion au réveil, les jambes écartées et lourd dans la montée des escaliers, la fatigue PRONUNCIATA et l’apathie, en faisant ce que j’aime faire, intense et fréquente sudarelle concentré surtout dans les premières heures du matin.
douleurs modérées localement, même au repos, dans les tissus pelviens antérieurs et postérieurs, la plus importante dans l’aine » fesse gauche et dans les environs. Réflexions douloureuses, type de piqûre, sur la queue et une partie de la droite quai avec un léger engagement de la colonne centrale. Brève durée, mais intense dense aine gauche très douloureux, dans les deux aisselles et surtout dans la cavité arrière des genoux, à plusieurs reprises au cours des 24 heures avec des symptômes de presvenimento.
Je ne sais pas quoi faire, je me répète:
Sont guéries ET NON MALADE, le polype malin a été enlevé et: IL Y A PLUS », et d’ailleurs je pleine confiance en specilisti qui me suivent et mon médecin de famille, et je déteste faire: LA FAUSSE ILL, parce qu’il ne me prend pas nAucune avantage et à contrecœur je subir des tests à l’envahir, tous ces symptômes et je vous préviens clairement augmenter avec le passage du temps et ANGOISSE me dérange en dehors parce que je ne peux pas récupérer mon bien-être physique que j’ai toujours eu. Je vous serais reconnaissant une opinion sur ce qu’il faut faire et vous remerciant à l’avance Cordialement.
Profil Dr. Andrea Favara
Dr. Andrea Favara un répondu:


+6
Bonjour, je suis désolé de lire qu’il décrit. En effet néanmoins ne semble pas y avoir de corrélation entre la pieuvre et les symptômes actuels, je pense enquêter correctement le suituazione présent sur les conseils de son médecin et peut-être, si, en fait, la « anxiété semble avoir un rôle crucial, avec un spécialiste de psychologue ou d’un psychiatre. Voeux!

Category: blessure |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle