Pénétration anale



Spewy un demandé:
Quand j’ai une relation orale avec une fille je ne ressens rien, pas de léger plaisir, mais quand j’ai une vraie relation je ne viens pas tout de suite mais je mets un peu de carbure parfois aussi en changement de position, plus je panique car j’ai J’ai peur qu’elle soit impatiente parce que j’en mets trop. Non, j’ai beaucoup d’expérience sexuelle et donc je ne connais pas bien les temps.
La dernière fois, il m’a fallu près de 3 minutes avant l’orgasme, est-ce normal? Je vous pose une autre question. J’ai du mal avec la pénétration anale et j’ai du mal à le faire une seconde fois, même après une heure. Le partenaire Mon m’a dit que je devais avoir une taille démesurée du pénis en circonférence et donc il me faut plus de temps entre une relation et l’autre, est-ce possible? Il se peut que cette chose la difficulté de taille je porte aussi avec la pénétration anale?

Merci pour votre aimable attention.

Salut.

2 Réponses

Profil Dr. Gino Alessandro Scalese
Cher utilisateur,

chaque individu a des particularités dans la sphère de la sphère sexuelle, en ce sens qu’un type de stimulation peut être plus efficace que d’autres sans que cela soit un problème ou une pathologie.
Il en va de même pour les temps d’éjaculation qui peuvent être plus longs ou plus courts sans avoir à créer des doutes, des perplexités ou des peurs d’impatience de la part du partenaire.
En bref, ceux décrits par elle sont des événements naturels et non pathologiques.
Quant aux pénétrations anales, partir de l’hypothèse qu’elles sont des attitudes non naturelles qui exposent plus fréquemment l’individu et le partenaire à des problèmes particuliers, si elles échouent, elles dépendent souvent de nombreux facteurs tels qu’une mauvaise lubrification, un sphincter hypertendu anale typique des femmes et dans la dernière anlisis la taille du pénis. C’est aussi un événement naturel et pas un problème.
Dans de telles situations, il est toujours bon de contacter un spécialiste de l’industrie pour une entrevue de clarification en profondeur.

Profil Dr. Valeria Randone
Dr. Valeria Randone un répondu:


+5

Cher utilisateur,
Je me joins à la réponse de M. Scalese.

Ses questions suggèrent un état d’anxiété, de surveillance et de spectateur, des attitudes qui ne sont pas appropriées à la santé sexuelle.

J’imagine que vous n’avez pas reçu une éducation émotionnelle / sexuelle adéquate, la sexualité ne doit pas être surveillée, mesurée, quantifiée … mais vécue dans le signe de la sensorialité, de la dimension relationnelle, ludique et d’échange.

«La sexualité est un être, pas un faire».

Je joins une lecture informative, qui pourrait servir à clarifier


Category: hémorroïdes |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle