Ostéotomie décompressive pour une thérapie rigide des orteils et des tecars



Confederated un demandé:
Le 14 Octobre l’année dernière, je subissais ostéotomie décompressive métatarsien pour hallux voiture à pied gauche, causée par l’arthrose.
Quatre mois après l’intervention, en attendant la visite d’inspection prévue pour la mi-mars, j’ai toujours le pied pas complètement dégonflé, dans la douleur et avec peu d’excursion récupérée. J’ai donc décidé de suivre quelques séances de thérapie tecar dans une étude de physiothérapie. Je ne suis pas en mesure d’évaluer si ce traitement a des effets réels ou fournit seulement une sensation de placebo. La douleur qui, peu après le traitement, semble disparaître avec une sensation de plus grande excursion du gros orteil, le lendemain est à nouveau présent.
Cependant, je voudrais m’assurer que ce traitement n’est pas contre-productif dans tous les cas.
En fait, mon orthopédiste m’a informé que la récupération de l’opération serait lente et ne devrait donc pas être étonnée d’avoir à ce jour des douleurs. Par conséquent, ma plus grande préoccupation est d’éviter autant que possible la reformation des ostéophytes sur les bords articulaires du métatarse et de la première phalange du gros orteil, ce qui compromettrait le succès de l’opération. La thérapie tecar peut-elle avoir des contre-indications dans ce sens ou au contraire apporter des avantages?

1 Réponses

Profil Dr. Roberto Leo
Dr. Roberto Leo un répondu:


0
Utilisateur Gnetile,
un patient a récemment subi une intervention chirurgicale est toujours dans une situation délicate qui peut difficilement « être résolu par la santé qui ne sont pas directement impliqués dans la procédure chirurgicale.
Cela dit les débris que vous mentionnez contrariétés il peut encore être considéré comme normal et tecarterapia et «une excellente thérapie moderne qui est peu susceptible d’être contre-productif.
Cordialement.

Category: Médicament naturel pour l'arthrose |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle