Oesophage brûlant et salé dans la bouche



Reichelt un demandé:
Bonjour, je voudrais des conseils sur ma situation:
depuis quelques mois, j’ai une sensation de brûlure rétrosternale accompagnée d’un fort sentiment de salé dans la bouche et de flegme dans la gorge. Le médecin, après des tests sanguins classiques (tous négatifs) a subi une première thérapie à base d’oméprazole 20 mg 2 fois par jour, puis rien ne s’est passé, Lucen 40 mg, 2 fois par jour, en plus de Riopan, pour une vingt jours, sans résultats évidents. Entre-temps j’ai pratiqué une gastroscopie biopsique, qui (en résumé) n’a rien détecté dans l’œsophage et une gastrite gastrique modérée. Entre-temps, un zona est apparu dans la poitrine, traité immédiatement avec une pommade (acyclovir) et 1 comprimé par jour pendant 7 jours de Brivirac. À ce moment-là, le médecin a suspendu Lucen et lui a prescrit Urdes 300 mg, un comprimé par jour à l’exception de Riopan. Il a exigé des tests sanguins ciblés pour les anticorps (herpès simplex, cytomégalovirus et autres dont je ne me souviens pas). J’étais positif pour l’herpès simplex. Maintenant, le médecin a prescrit LisozimSpa 500 mg 2 comprimés par jour pendant 4 jours. Pendant ce temps, les symptômes sont devenus un véritable tourment et je ne peux plus le supporter. Je suis profondément inquiet parce que je ne vois pas de résultats et aussi parce qu’il y a 6 ans, j’ai eu un cancer du sein traité par chirurgie et chimiothérapie (FEC).
Je voudrais savoir si l’oesophagite herpétique peut donner ce tourment, et quels tests faire pour identifier les diagnostics pouvant tomber dans l’image symptomatique décrite.
Cordialement

3 Réponses

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+5
Chaque maladie au niveau de l’œsophage se traduit par des symptômes importants avec un fort inconfort pour le patient.
L’oesophagite herpétique peut provoquer de tels symptômes. Cependant, la gastroscopie n’a pas montré de lésions au niveau de l’œsophage. Compte tenu de la persistance des symptômes, je trouve approprié d’effectuer une nouvelle gastroscopie pour une étude ciblée de l’œsophage.
Il est également utile d’effectuer une échographie abdominale et hépatobiliaire.
Profil Reichelt
Reichelt un répondu:


+4
Cher Dr.Brisinda, Merci beaucoup pour les conseils que vous m’avez donné.Proprio aujourd’hui, j’ai effectué une échographie abdominale sup.press l’hôpital «S.Anna» de Ferrara qui a donné un résultat complètement négatif.Je continue à prendre 2 cp de Lisozima 500 à ‘+ gel de Riopan 2 fois’ + 10 gouttes de Levopraid 2 fois avant les repas + 300 urines la nuit + sirop anti-reflux Noremifa matin et soir, mais mes symptômes, malheureusement, restent. Le gastroentérologue qui me suit m’a dit que je peux remplacer le Lisozima 500 par Brivirac cp 2 fois pendant au moins 10 jours, puis nous réévaluerons la situation: qu’en pensez-vous? Merci encore beaucoup pour votre disponibilité et je vous souhaite une bonne 2010.
Cordialement
Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


0
Je réitère que je trouve utile de continuer à étudier la pathologie de l’œsophage, également à la lumière de l’échec de répondre à la thérapie.
Je trouve aussi raisonnable ce qu’a dit son médecin (c’est-à-dire une réévaluation de l’image dans quelques jours).
La thérapie effectuée est indiquée.
Cordialement et Joyeux 2010

Category: sein |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle