Le pied a tendance à prendre une position



Bradd un demandé:
bon docteur, pendant un certain temps (environ 4 ans) j’ai commencé à montrer un symptôme étrange d’une jambe qui s’aggrave. Il y a environ 4 ans dans la grossesse souvent, surtout le soir, j’avais une gêne dans la jambe gauche et je n’étais meilleur que si je me contractais en mettant de la force et étiré avec étirement des muscles de la jambe. L’ennui diminuait beaucoup après l’accouchement, même s’il restait en partie. Avec la deuxième grossesse même chose, cet énervement était tellement accentué qu’il fallait bouger la jambe parce que ça me dérangeait vraiment de le tenir encore. Après l’accouchement, l’inconfort est resté et parfois il se présente à mon bras, ou mieux, à ma main, toujours à gauche. Mais ce qui m’inquiète maintenant c’est que, reprenant le sport (je cours) peu de temps après que je commence à courir, je commence à donner tant de mal à la jambe que je ne peux pas coordonner le rythme et un effort immense pour forcer la jambe franchir le pas droit: le pied tend à prendre une position d’intrarotation et de soutien externe et l’inconfort que je ressens beaucoup dans la zone du genou au pied et plus précisément toute la zone le long de la fibula et l’extérieur du pied. Ma jambe se raidit probablement parce que je contracte trop les muscles pour essayer de le garder droit et que je ne peux pas le coordonner pour la raideur. Maintenant je me demande si je dois commencer à m’inquiéter, parfois je dois m’arrêter et me détendre la jambe, en recommençant lentement mais toujours avec l’agacement. Quand je commence à avoir de la difficulté à coordonner le pas, la situation s’aggrave car probablement le mouvement est également affecté par le point de vue psychologique. Dernièrement je commence à ressentir la même gêne dans l’avant-bras gauche le long du cubitus jusqu’aux deux derniers doigts de la main et pour ressentir l’inconfort moins je contracte les muscles en fermant de force le poing ou en étendant les doigts de la main autant que possible. J’ai aussi remarqué que si j’essaie de résister à l’ennui en me reposant, je renonce souvent aux moteurs saccadés. Je présente également un léger tremblement du pied gauche et de la main gauche. Je prends régulièrement du magnésium et du potassium en alternance avec des multivitamines, compte tenu de l’activité que je pratique. Il y a quelques années, on m’a diagnostiqué un syndrome de spasmophilie.
Merci et je vous prie d’excuser tant dans l’espoir de risultarle dlungata assez clair vu les difficultés que je me expliquer ce sentiment étrange de fastiodio

5 Réponses

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


0
GENTILE uTENTE,
LA DESCRIPTION DE LA SYMPTOMATHOLOGIE PERMET DE PENSER OU DE MIEUX PROUVER UN PROBLEME POSSIBLE DE DEFICIT VOLONTAIRE DE CONTRAT A L’EMILATE SN.
LA TENDANCE AU PIED INTRARUOTARE AVEC FRAIS CONNEXES implémentant INSTINCTIVEMENT dans l’activité « Physique (RUNNING) AS » comme « TREMBLEMENT FEELING « O » DE MALAISE « ALL’EMILATO SN MI PROVOQUER qui a proposé un examen attentif NERVEUX À UN SPÉCIALISTE neurologue SON ESPACE POUR METTRE CORRECTEMENT LE DIAGNOSTIC ET / OU POSSIBLE PROFONDEUR INSTRUMENT DIAGNOSTIQUE.
EN ATTENDANT POUR LA VISITE DE SPÉCIALISTES NEUROLOGIQUES, LE CONSEIL POUR ÉVITER LE SYSTÈME NEUROMUSCULAIRE SUBSÉQUENT AU STRESS DE L’ACTIVITÉ PHYSIQUE.
NE PAS ALARMES, MAIS LA VISITE EST NECESSAIRE.
CORDIALEMENT
Profil Bradd
Bradd un répondu:


0
C’est tellement que je me dis, mais j’ai toujours tendance à reporter en espérant que la nuisance passe. Peut-être qu’il est temps d’abandonner. Quant à la pratique sportive, j’ai dû la suspendre en raison d’une tendinopathie d’insertion de l’aponévrose de la jambe droite, probablement parce que, avec ce problème qui se présente, je suis en train de forcer l’autre jambe pour compenser le «déficit moteur» ». Mais c’est mon diagnostic car mon médecin du sport n’arrive pas à comprendre pourquoi cette tendinopathie m’est venue, mais je ne lui ai jamais parlé de ce problème … J’avais peur d’une suspension d’activité!
Pour l’instant, merci beaucoup, dès que je le pourrai, je ferai cette enquête neurologique et je vous le ferai savoir.
Profil Bradd
Bradd un répondu:


+2
Bonsoir médecin, suivant votre conseil, j’ai effectué une visite neurologique.
C’est le rapport:
Sur l’examen neurologique du membre inférieur, déficit de force sur les muscles tibiaux antérieurs, pédidium etc. (S.P.E.)
Examen neurologique de l’hyposthénie du membre supérieur du triceps (C7).
Pour le moment je ferais:
— thérapie avec des vitamines du complexe B à haute dose, des médicaments anti-veineux, etc.
appropriée:
— Membres supérieurs EMG pour l’étude des niveaux racinaires.

En outre, d’autres investigations neuroradiologiques ont été faites.

Le 21 septembre, j’ai un rendez-vous pour l’EMG.
Maintenant, en plus de l’inconfort, je me brûle et démange au bas des jambes et parfois picotement sur le deuxième orteil du pied gauche. Ma cheville gauche est un peu enflée, mais je ne sais pas si c’est à cause d’entorses dans le passé et je ressens souvent de fortes douleurs à l’arrière des membres inférieurs, surtout de la région sacrée jusqu’au genou (postérieurement). Il y a 2 ans, j’ai effectué une IRM de la colonne vertébrale du tractus dorsal et lombo-sacré toujours pour ce trouble et le résultat était négatif pour des discopathies ou d’autres problèmes. La douleur a lentement disparu jusqu’à aujourd’hui.
Je vais certainement vous faire connaître les développements.
Merci pour l’attention et pour le temps qui m’est dédié.

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+1
JE L’AIME QU’IL DOIT ENTRER DANS LE DIAGNOSTIC ITER CONDENSÉ, NOUS DISONS LA FIN DE LA MÊME POUR LES RECHERCHER.
Profil Bradd
Bradd un répondu:


0
Cher docteur, j’ai exécuté les arts supérieurs et inférieurs. Sans écrire les muscles et les nerfs examinés, j’écris seulement les conclusions:
EMG ARTS SUPÉRIEURS
Notes neurogéniques en C5.
Aspects radiculaires irritatifs initiaux en C6.
Radiculopathies évocatrices C7 et C8 à caractère irritatif (plus évident en C7) et en diverses phases évolutives et compensatoires, notamment à gauche.
Aucun signe de neuropathie motrice tronculaire et / ou distale, ni sensible ni compressive au poignet ou au coude porté par les nerfs examinés bilatéralement.
Croisé médian ulnaire partiel bilatéral.
Manœuvre d’adson positive sur la gauche.
Signe de Lhermitte non significatif.
EMG INFERIOR ARTS
Notes neurogéniques dans L2-L3.
Radiculopathies chroniques fortement irritantes dans diverses phases évolutives et compensatoires trouvées de L3 à S1 bilatéralement (surtout dans L5) à gauche plus qu’à droite.
Aucun signe de tronculaire de neuropathie motrice et / ou distale ni sensible ni compression (par ex. S.P.E. à la charge de la fibula habitant ou la charge de l’S.P.I. la médiane du type à pied du tunnel tarsien).
Dans la norme, la latence F (onde efférente récurrente) à la fois dans L5 et dans S1 (S.P.E.S.P.I. à la cheville).
Normalement, la latence H dans S1 (S.P.I. à la poplite).

Après l’EMG, j’ai pratiqué l’IRM dans toute la colonne vertébrale et également dans le pelvis pour évaluation, considérant également que j’ai une désarthrie du membre inférieur de 1,5 cm à gauche en raison d’une fracture fémorale.
Ces conclusions:
Investigations réalisées avec des scintigraphies sagittale et axiale à l’aide des séquences TSE T1 et T2 dépendantes, STIR et FFE T2.
Aplatissement de la lordose cervicale qui a complètement disparu. Accentuation minime de la cyphose dorsale avec préservation de la lordose lombaire.
Attitude scoliotique du rachis.
Au niveau du métamère L5, une image focale de l’hypointense en T1 et hyperintense en T2 et STIR avec une trouvaille compatible avec l’image angiomateuse en présentation atypique MR.
Les dimensions du canal vertébral sont préservées.
L’amplitude des canaux de conjugaison est normale.
altérations des amorces spondylotique au niveau du col de l’utérus rachiede notamment en C5-C6, où il y a même un défaut d’alignement arrière moindre indice de la vertèbre L5 soma ci-dessous.
Aucune altération du profil ostéo-discal postérieur en C2-C3.
Référence à la protrusion minimale des disques C3-C4 et C4-C5.
en C5-C6 la protrusion discale-vertébrale postérieure avec impression uniforme sur le sac dural qui est légèrement plus évidente dans la position paramédiane droite.
Dans les limites du profil ostéo-discal postérieur en C6-C7 et C7-D1.
Au niveau du passage cervico-dorsal, l’élargissement de certaines poches radiculaires au niveau des canaux de conjugaison sans que ces découvertes n’adoptent des caractéristiques franchement pathologiques.
Dans la base dorsale, des notes spondyliennes avec quelques impuretés ostéophytiques des contours somatiques antérieurs.
Aucune altération significative du profil postérieur de l’épine dorsale n’est retrouvée si des protusions naissantes sont acceptées pour les disques dans le tractus proximal médian à peine significatif.
Également au niveau dorsal élargissement d’une poche radiculaire au niveau des canaux de conjugaison sans signification pathologique.
Dans la région lombaire les disques sont régulièrement hydratés sans altération de leur profil postérieur, en particulier pas de relief des formations herniaires.
Les formes dégénératives connues des masses solides dans le tractus lombaire inférieur avec des facettes qui sont en L5-S1 sont disposées de façon légèrement asymétrique.
La moelle épinière, entièrement examinée, a une épaisseur régulière et un signal à l’examen direct se terminant par son cône à la hauteur de D12-L1.
Normal le faisceau de la queue de cheval.
Pas de gonflement des racines. Le tropisme des muscles paraspinaux postérieurs est valide.

RM Basin:
…en bref … Il n’y a qu’une légère asymétrie de l’angle d’inclinaison des cols fémoraux avec un léger valgisme de la droite par rapport à la gauche.

Mes troubles moteurs demeurent malgré la prise de 3 comprimés de neureben par jour.
J’ai beaucoup de douleur dans la région sacrée après l’AVC, même au toucher … est-ce que l’image angiomateuse a quelque chose à voir avec ça? Que signifie cette image?
Que recommandez-vous de faire maintenant?
Merci pour tout le temps que vous me consacrez.


Category: jambe |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle