Je veux devenir invisible



Elodea un demandé:
Aujourd’hui, dans la leçon de psychologie sociale à l’enseignant, il a parlé objectivation sexuelle, la compréhension comme pour laquelle une personne « processus » est explicitement évalué par un seul point de vue sexuel et « transformé » en objet. Je pense que pour ceux qui, comme moi, ne peut pas se permettre une fille, ce genre de « processus » a une plus grande importance qu’il a pour les « cool » parce qu’il met l’idée « dans la tête si vous êtes un objet sexuel et du point de vue sexuel, je ne vaux rien, alors je ne vaux rien. Certes, cela est absurde, parce que ce sont ces « magique » qui transforment les gens en objets sexuels ne sont vraiment que des expressions plus ou moins communicatif qui semblent seulement au point de vue sexuel. Je pense que cela m’a donné le « sébaste » Pas quelqu’un insulte ma personne, mais seulement une partie; et de l’autre demande de main « mon droit de ne pas être insultés » Je ne vais pas tourner miraculeusement en un beau prince. Donc tout ce discours psychologique me semble vide.
Mais cela me dérangeait, malgré son vide, ou peut-être à cause de cela. Cela me dérangeait par le fait que cela me faisait «ouvrir les yeux» sur des choses douloureuses sans avoir aucun désir; cela me dérangeait parce que je me sentais «espionné» dans mes pensées et mes désirs — je ressentais ce «délire d’être observé» qui précéderait l’observation de soi -.
Le fait est que pour éviter ces sentiments, je devrais devenir, au moins en partie, invisible. Mon intention de mon langage corporel ne doit pas être déduite de mes mots ou de mes mots. Il peut sembler absurde, mais je veux cela plus que tout: pour être en mesure de garder un secret! Être capable de décider s’il faut le passer ou non. Être capable de «mentir» sans mentir. Je ne sais pas s’il est clair … Supposons que je dis à quelqu’un: « Je vais au bar » et je vais là pour rencontrer Tom, je souhaite que quelqu’un mettre la question est alors: « Il va au bar pour faire quoi? » puis devine «Pour rencontrer Tizio!». Ou, si je suis sur le point de frapper quelqu’un, que quelqu’un ne voit pas ma colère. Ou que, en disant une phrase, vous ne comprenez pas les groupes de pensées qui ont conduit à cette phrase. Sinon, je me sens pris au piège et ne comprends pas comment on peut vivre « en sachant empathetically les uns aux autres », sans secrets et sans intimité. Mon instinct parle ici: si un individu est visible, il est une proie facile. J’ai seulement la solution de l’invisibilité.
Pensez-vous que tout cela est faisable?
Et considérez-vous cela comme une attitude pathologique?
Je vous rappelle qu’aucun « secret » ne pouvait pas être utilisé, par exemple, les mots de passe, ou un industriel pourrait lancer des produits innovants sur le marché. Mais avec tous les « observateurs sti, les stratèges, les psychologues, les ordinateurs et les espions qui sont autour, je me demande comment il est que personne n’a encore découvert mes mots de passe, car pour tout le reste sont « nus » aux yeux de tous.

2 Réponses

Profil Dr. Lucia Murgia
Dr. Lucia Murgia un répondu:


0
Cher utilisateur,
Je vais essayer de répondre à votre question: je pense avoir compris qu’elle ressent chez les autres la capacité de lire ses émotions ou de toute façon son incapacité à les cacher.
En communication, il y a toujours un langage non verbal qui, en plus des mots et je dirais même plus, clarifie le sens de ce que nous déclarons ouvertement.

Il semblerait qu’elle se sent un malaise dans ce domaine et souhaite à la place de son voisin ne captasse rien d’elle, mais d’autre part, en parlant de l’empathie comme condition « d’apprendre à connaître les uns les autres » serait considérer un élément indispensable.

En même temps, il considère l’individu «visible comme une proie facile». On pourrait penser à un juste équilibre entre se découvrir soi-même et garder des parties cachées de soi avec ceux avec qui on a affaire à la bonne conscience des relations qui existent avec le monde environnant.

Je me demande pourquoi vous pensez que vous ne pouvez pas vous permettre une fille. Il pourrait poser des questions sur le concept qu’il a de lui-même, peut-être avec l’aide d’un expert.
Je vous salue cordialement.
Dr. Lucia Murgia
psychologue

Profil Dr. Franca Esposito
Dr. Franca Esposito un répondu:


0
Cher garçon,
En lisant ses mots et les désirs qu’il exprime d’abord, je pensais à une véritable psychopathologie. A ne pas se sentir vraiment apte à interagir avec les autres.
Puis heureusement il a nommé les mots de passe et j’ai deviné votre problème: Vous êtes un soi-disant «natif numérique». Un individu qui est malheureusement né et développé derrière un ordinateur.
Elle a besoin de se cacher. Parce qu’il n’a pas appris cette émotion vitale qui se montre. Comme, comment’. Accepter de voir l’expression produite sur les autres. Accepter de voir la manipulation, la colère, la joie et le rejet!
Malheureusement, à votre âge, c’est un problème répandu.
Le conseil, s’il a remarqué qu’il a des «fermetures» et essaie de se révéler aux autres, un peu à la fois.
Mais avec volonté résolue.
Malheureusement, l’ordinateur est une énorme défense des autres, un énorme antivirus qui protège malheureusement trop. Absolument. De tout. Jusqu’à condamner à la solitude intolérable!
Essayez de penser à cela, puis si vous voulez «il y a des centres pour désintoxiquer les natifs numériques et les transformer en« indigènes »et c’est tout. Naissance peut-être sur la réalité relationnelle!
Que dites-vous?

Category: Langue |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle