J’ai 24 ans mais j’aimerais être vétérinaire



Coughenour un demandé:
Bonsoir! 🙂 Je suis une fille de 24 ans et je termine mes études à la Faculté des Langues Orientales, deuxième année d’études. Je voudrais vous demander une opinion: en tant qu’enfant, peut-être un peu naïvement, j’ai dit que je voulais devenir vétérinaire. Mais en grandissant j’ai pu voir comment ce travail, certainement plein de satisfactions, a des côtés qui m’ont toujours troublé, comme l’euthanasie et la chirurgie. En supposant que même au lycée j’ai entrepris des études de langue, je n’ai aucune connaissance scientifique-mathématique, mais seulement des bases dérisoires. Un épisode en particulier a éveillé ce rêve naïf d’un enfant, l’adoption d’un beau chien, ce qui m’a ouvert un monde réel, confirmant également l’empathie énorme et naturelle que j’ai envers les animaux. Je peux dire que depuis quatre ans je continue d’étudier par inertie, sans trop de passion dans ce que j’ai fait et que je fais, juste pour boucler ce cercle et ne pas décevoir mes parents .. Si tout va bien dans 12 mois je serai le prochain à l’obtention du diplôme … Est-il stupide ou même fou de penser à prendre le chemin dont j’ai toujours rêvé? Le fait est que je ne veux pas «peser» seul sur le plan économique … Qu’en penses-tu?

7 Réponses

Profil Dr. Carla Maria Brunialti
Cher utilisateur,

si <la chose la plus rationnelle serait de terminer le cycle des études considérant qu’il vous manque … une étape.

Ce fait pourrait prendre en compte le rêve de votre enfant.

Mais maintenant que c’est adulte, avec la conscience que les rêves peuvent aussi rester tels et être réalisés sous d’autres formes: faire du bénévolat au refuge pour chiens abandonnés et ainsi de suite.

Profil Coughenour
Coughenour un répondu:


+3
Eh bien, il serait stupide de laisser tomber maintenant, en fait ce n’est absolument pas mon intention de le faire. Merci pour votre réponse! 🙂
Profil Dr. Valeria Randone
Dr. Valeria Randone un répondu:


0
Chère fille,
L’amour pour les animaux est peu dommageable, j’en ai plusieurs … et je peux confirmer!

C’est un amour et une empathie qui en retour sont nombreux et qui, par-dessus tout, enseigne à aimer et à être aimé.

La peur de la chirurgie, de la mort, etc … qui appartiennent à la profession du médecin, cependant, en plus de l’examen de la réalité que vous avez déjà fait sur votre chemin, ne peut pas être mis de côté.

Vous pouvez travailler avec des chiens d’une autre manière, compatible avec votre pratique.
Une pension ..
La thérapie pour animaux de compagnie …
Charité ..
Des associations comme la ligue anti-vivisection
Ligue pour la défense des animaux ..
Adoptions ..
.. Confier
ou autre ..

Il satisferait son amour pour les animaux et leurs soins, avec un temps compatible avec le reste.

Tu ne penses pas?

Profil Dr. Valentina Zanon
Dr. Valentina Zanon un répondu:


+2
Cher aspirant vétérinaire,

Je voudrais commencer par un sincère compliment d’avoir pu redécouvrir son rêve et même oser penser à pouvoir le réaliser!

J’aurais envie de faire beaucoup de bonne chance avec elle et d’espérer qu’elle décide d’oser jusqu’au bout, qu’elle ose croire que c’est possible. À mon avis, la faisabilité de son rêve ne dépend que de la grandeur et du «ressenti» du rêve. Le reste (argent, fatigue, étude) n’est que «logistique».

Qui vous empêche de travailler en tant qu’interprète (juste un exemple) pendant que vous étudiez? Qui prescrit que vous devez compléter un deuxième diplôme en 5 ans au lieu de peut-être en 7 ou 8 en faisant l’autre? Un diplôme de «passion» au lieu de «devoir»?

Et s’il osait vraiment l’essayer quand même? Si vous osez vraiment penser que vous pourriez atteindre l’âge mûr avec la satisfaction d’avoir poursuivi votre rêve?

Je me souviens de l’anecdote d’un homme de 76 ans qui se présentait à l’école de musique avec le désir d’apprendre à jouer du piano … ses enfants le considéraient comme fou «mais qu’est-ce que tu veux apprendre le piano, tu auras 80 ans ». Il a répondu … «Eh bien, vous voyez, j’aurai 80 ans même si je n’ai pas essayé d’apprendre.»

Beaucoup de souhaits, valentina

Profil Coughenour
Coughenour un répondu:


0
Chers médecins,
Je vous remercie pour vos réponses complètes et votre soutien, peut-être que j’avais juste besoin de me sentir encouragé ou au moins compris dans une hypothèse sur mon avenir de cette ampleur. Pour dire la vérité, j’ai souvent pensé à la zone canine car j’ai toujours regardé favorablement le soutien que le chien donne à l’homme dans des contextes difficiles comme le sauvetage en mer et la recherche en général. En ce moment je penserai à graduer le plus vite possible en laissant plus de routes ouvertes possibles, merci encore pour vos précieux conseils! Bon dimanche 🙂
Profil Dr. Carla Maria Brunialti
Dr. Carla Maria Brunialti un répondu:


+2
C’était un plaisir.

Tenez-nous au courant, si vous l’aimez.


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle