Hypogonadisme et risque de cancer des testicules



Bee un demandé:
Bonjour Docteur,

Je suis un garçon de 29 ans top 168 cm, poids 64 kg et j’ai décidé de vous écrire comme dans le passé, après avoir joué des examens et des visites endocrinologiques, je ressentais un hypogonadisme modeste. Mon doute, ainsi que ma grande peur se pose parce que je lis certaines parties qui hypogonadisme ainsi que l’incapacité d’avoir des enfants peut être un facteur prédisposant pour le cancer des testicules.

Mais nous partons des origines: le 21/11/2000 (15 ans) parce que j’étais en surpoids, j’ai été soumis à une analyse du caryotype pour un syndrome de Klinefelter suspecté, une gynécomastie soupçonnée et une apparence gynoïde.

Le résultat de l’examen était le suivant: «l’analyse du caryotype sur sang périphérique a donné le résultat suivant: 45, XY, der (14; 22) (q10; q10) (100%).

Par la suite, en plus ces derniers temps, je subissais des visites endocrinologiques (à la fin de 2012) pour gynécomastie suspects (révélé plus tard adipomastia en raison de l’excès de poids) et endocrinologue m’a prescrit de le faire:

-ETG testiculaire: testicules de volume réduit bilatéralement, légèrement hypoéchogène par rapport aux lésions normales, non nodulaires
-Mammaire ETG: adipomastie, pas gynécomastie
-spermogramme
-IRM hypophysaire avec produit de contraste

Le résultat des testicules était ETG qui suit: « Le don Didimi dans le siège, la taille un peu plus petite, avec des diamètres de 34×16 mm 36×15 mm droite et à gauche Le échostructure est un peu hypoéchogène que la norme, sans. Lésions nodulaires La vascularisation est préservée Épididyme régulier Varicocèle bilatérale minimale Non hydrocèle «Date de l’examen: 11/07/2012

Le ETG existe mammaire a parlé d’une légère adipomastia sans gynécomastie alors que les résultats de l’analyse du sperme, réalisée Date 11/07/2012 a confirmé « une forte terato-oligo- asthéno-zoospermia. La fonction ipofisiaria était en règle générale, sauf pour une légère hyperprolactinémie.
Testostérone, LH, FSH dans les limites.

D’autre part, l’IRM hypophysaire avec produit de contraste a documenté un «petit kyste intriguant sur le côté droit, près du sol, pédoncule sur l’axe».

À la lumière de tout, résumant, poliment je vous demande:

1) si j’ai ou non le syndrome de Klinefelter parce que ce n’est pas tout à fait clair pour moi

2) si le fait d’avoir les testicules légèrement plus petits que la norme, je pourrais me préparer à:

a) ne pas pouvoir avoir d’enfants dans le futur

b) risque de contracter une tumeur testiculaire

En attendant votre réponse, je vous offre mes meilleures salutations

G.

3 Réponses

Profil Dr. Andrea Militello
Dr. Andrea Militello un répondu:


+3
Cher utilisateur
le composant phéno / génotypique doit être absolument diagnostiqué par un non généticien

pour quand il s’agit de la composante testiculaire … pas de risques de cancer mais sûrement nous avons un faible indice de fertilité.
Tenez-nous au courant

Profil Bee
Bee un répondu:


0
Bonsoir,

Merci pour la réponse rapide, je me sens plus à l’aise.

Cordialement

G.


Category: Cancer du poumon |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle