Hypocondrie et aide à la somatisation



Seminarian un demandé:
Salut tout le monde, je veux vous demander un avis à vous spécialistes même si je sais que vous ne pouvez pas faire grand chose en ligne ….
Mon problème c’est une forte anxiété et hypocondrie que je souffre depuis 3 mois qui ne me donne pas la paix …
Je suis un garçon de 18 ans et pendant environ 3 mois je souffre d’hypocondrie et d’anxiété (je pense), je pense que cela peut être attribué à la situation familiale lourde qui s’est formée ces derniers temps.
Les parents séparés, je vis dans une maison (de ma mère) avec mon grand-père qui a une tumeur et est à l’état terminal …. aussi l’école n’est pas bien du tout … en bref, ce n’est pas l’une des meilleures situations …
Tout a commencé avec la peur d’avoir des problèmes dans les yeux … des maladies graves …. bon hypocondriaque J’ai fait 6 visites et aucune de celles-ci n’a trouvé quoi que ce soit des diagnostics que j’avais fait tourner sur internet …. alors après tout ces visites, je vous ai dit que s’ils ne sont pas les yeux pour me donner ces problèmes qui persistent encore et qui, selon les ophtalmologistes et astigmatisme de réfraction sont dus à des problèmes que j’ai, je pensais avoir des maladies neurologiques … et je garantis la avoir une tumeur au cerveau …. puisque j’ai cette fixation je ressens tous les symptômes, le matin je me réveille avec un léger mal de tête … qui me fait immédiatement penser à ma fixation qui m’accompagne tout au long de la journée et devient imperceptible dans les moments de distraction que je ne ressens même pas ….. cela a commencé depuis que j’ai lu sur Internet les symptômes de la maladie, aussi pendant la journée je reçois une crise d’anxiété …. et je pense que dans un moment de temps je vais devoir mourir pour ce malatt ia …. et entrer dans un état qui ne me permet pas de vivre mieux ces années que je reconnais sont les meilleurs …
depuis que je lis que la tumeur peut causer des nausées dans le jour où j’arrive de penser qu’il se présente comme une légère nausée me et augmente mon anxiété …. J’ai parlé avec le médecin de mes peurs et m’a donné des comprimés de valériane pour me rassurer … mais j’ai besoin de l’avis d’un spécialiste …
EST-IL POSSIBLE QUE LES SOMATISATIONS ASIATIQUES? s’il vous plaît répondez-moi, je suis inquiet …. Je suis également traité par un psychologue pour la situation difficile que je suis confronté …. Je ne peux pas aller à chaque fois regarder des choses pour essayer les symptômes pour voir la main si secouez-moi ou pas etc ….. Merci et désolé pour le problème

9 Réponses

Profil Dr. Francesco Saverio Ruggiero
Cher utilisateur,

Il faut éviter de demander une confirmation supplémentaire sur internet et aller visiter un psychiatre qui peut effectivement faire un bon diagnostic des symptômes qui décrit qui pourraient tomber sous une certaine forme de l’hypocondrie, mais en même temps, peut être un symptôme d’autres troubles psychiatriques .

Faites évaluer la situation directement.

Profil Dr. Matteo Pacini
Dr. Matteo Pacini un répondu:


0
Cher utilisateur,

a déjà posé la question, a déjà dit de contacter un psychiatre. Évidemment, il ne l’a pas fait, mais pour poser à nouveau la même question qui a du sens?

L’hypocondrie a son propre traitement précis, pas du type anxiolytique de la valériane.

Les applications de ce type ne sont pas exaucées et ne doivent pas être nourris avec assurance et une explication rationnelle et convaincante sur le symptôme qui fait peur ou que vous êtes concerné (il y a, il peut venir, qui a un sens grave, etc.). L’inquiétude doit être traitée comme un symptôme psychique et donc d’origine cérébrale.
Pour cela, le médecin psychiatre.

Profil Seminarian
Seminarian un répondu:


0
Oui, je sais que je m’excuse si j’ai répété la question, mais auparavant je l’ai fait dans la section de neurologie sous l’emprise de ma peur et de chercher la réassurance d’un spécialiste …
Avant d’aller voir un psychiatre, je voulais demander un avis ici en psychiatrie …
Je sais que je peux être un peu insistant … mais honnêtement, ne sachant pas de quoi est faite votre spécialisation, ça me fait assez peur …
Il était juste une question de savoir si ces symptômes peuvent être dus à une explosion de cette situation en partie parce que toutes les maladies que j’entendu parler de moi une source de préoccupation, et cette fois j’ai peur du cancer, mais je sais que si je me sens estomac douloureux prend sur une autre maladie et symptômes apparentés … il semble étrange que les symptômes commencent dès le moment où je commence à penser à avoir quelque chose … et de toute façon je m’excuse si j’étais insistant et que je vous faisais perdre du temps …
La question que je lui ai déjà posée était de savoir si c’est un problème psychiatrique et si cela peut être dû à ma situation actuelle, je ne vis pas très bien …
De plus, en me tournant vers un psychiatre j’aurais honte de le dire … même si honnêtement je ne sais même pas ce que ça consisterait …

Désolé encore

Profil Dr. Matteo Pacini
Dr. Matteo Pacini un répondu:


+5
Cher utilisateur,

a déjà posé la question, a déjà dit de contacter un psychiatre. Évidemment, il ne l’a pas fait, mais pour poser à nouveau la même question qui a du sens?

L’hypocondrie a son propre traitement précis, pas du type anxiolytique de la valériane.

Les questions de ce type n’ont pas de réponse et ne doivent pas être alimentées par des explications rassurantes et rationnelles et convaincantes sur le symptôme qui effraie ou inquiète (qu’il y ait, ce qui peut venir, qui ait un sens sérieux, etc.). L’inquiétude doit être traitée comme un symptôme psychique et donc d’origine cérébrale.
Pour cela, le médecin psychiatre.

Profil Seminarian
Seminarian un répondu:


+1
Excusez-moi si je suis un peu ignorant mais je n’ai pas compris la répétition de sa réponse car comme vous pouvez l’imaginer je l’ai déjà lu avant … donc je ne comprends pas le sens …
Et de toute façon, je profite de l’occasion pour vous demander le sens de cette phrase que je ne comprends pas bien:

L’inquiétude doit être traitée comme un symptôme psychique et donc d’origine cérébrale.

En d’autres termes, la thérapie devrait-elle être axée sur ce secteur?

Profil Dr. Matteo Pacini
Dr. Matteo Pacini un répondu:


+3
Cher utilisateur,

il n’y a pas de sens, c’est une erreur du système qui y est entré deux fois.

Le sens de la phrase est l’explication du conseil d’aller chez un psychiatre. Il va au psychiatre pour éliminer un problème dans le cerveau qui s’exprime avec des symptômes mentaux.

Profil Seminarian
Seminarian un répondu:


+4
Il est ok … d’abord je vous remercie et je présente mes excuses un message de visa qu’elle n’a pas à blâmer … mais ce qui me préoccupe d’aller à un psychiatre est le fait que je crains que je prescris des médicaments psychiatriques parce que je connais les effets qui pourraient apportez …. ma grand-mère souffre de nombreuses années de dépression et a parfois de très mauvais moments …. elle les prend et honnêtement je ne veux pas prendre des trucs comme ça jeune …
Profil Dr. Matteo Pacini
Dr. Matteo Pacini un répondu:


+2
Cher utilisateur,

il dit pratiquement qu’il a peur que le médecin prenne soin d’elle. Ce qui n’a évidemment aucun sens, sauf par rapport à l’angoisse qui le conditionne. Parmi les principaux effets que les médicaments pourraient apporter, l’amélioration et la résolution de ses symptômes par exemple.

Je ne vois pas que vous devez vous comparer avec des gens qui ont d’autres maladies qui les mènent à avoir des moments plus pénibles que les siens (maladies, pas médicaments).

La peur de la drogue est une caractéristique typique des personnes souffrant de troubles anxieux, ce n’est pas un guide pour choisir les soins, ce qui signifierait alors exclure un traitement.

Profil Seminarian
Seminarian un répondu:


0
Merci, je vais parler avec mes parents et je vous verrai pour rendre visite comme vous l’avez recommandé ..

Excusez-moi encore pour mon insistance et les ennuis que j’ai causés.


Category: Trouble bipolaire |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle