Hépatite C, grossesse, rapports sexuels



Freddy un demandé:
Salut,
depuis 2 ans je suis avec un homme atteint d’hépatite …
depuis quelques mois nous aimerions essayer d’avoir un enfant (il en a déjà un avec une autre femme, très en bonne santé)
Je suis sincèrement un peu anxieux, déjà de mon hypocondriaque ….. J’ai toujours peur de contracter la maladie avec la relation … mais il est également vrai que vous ne pouvez pas vivre la sexualité avec votre partenaire. Je dois vous poser quelques questions!

— La contagion est-elle possible avec des rapports oraux?
— Y a-t-il un risque de transmission au fœtus en cas de grossesse?
— Pour avoir une grossesse, nous devons évidemment avoir des relations non protégées … mais y a-t-il une quelconque prudence à avoir?
— J’ai souvent de petites pertes de sang après les rapports, cela pourrait-il être un problème? Le risque de contagion pourrait-il augmenter?

Le docteur de notre ville, qui le suivait, nous a dit que c’était pratiquement impossible oralement, alors que sexuellement il y a un très faible pourcentage d’infection car le sang est transmis … et pour éviter les relations en cas de menstruation …..

désolé pour les mille questions, mais je suis un peu inquiet et confus!
Je veux une grossesse … et cette chose m’arrête souvent !!! et aussi notre sexualité est affectée 🙁

Merci beaucoup d’avance

7 Réponses

Profil Dr. Roberto Chiavaroli
Dr. Roberto Chiavaroli un répondu:


0
Cher utilisateur,
Malheureusement, le risque de transmission sexuelle de l’hépatite C existe même s’il est faible, tout comme la possibilité qu’une femme infectée par le virus C puisse transmettre l’infection au fœtus.
Les risques augmentent avec la présence de lacérations ou de plaies, d’infections sexuellement transmissibles (telles que l’herpès génital, etc …).
Au contraire, le risque devient nul si le virus est négatif (après la thérapie).
Votre partenaire a-t-il déjà pensé à prendre une thérapie pour réduire le risque d’infection?

Cordialement

Profil Freddy
Freddy un répondu:


0
Salut, merci pour la réponse …
Il avait essayé de faire la thérapie il y a quelques années … mais il était malade (dépression, fatigue, etc.) nous n’étions pas ensemble alors je ne sais pas ce qu’il avait … et je n’ai pas pu continuer.
Maintenant, j’ai entendu dire que c’est plus léger, est-ce vrai?
En quoi consiste-t-il précisément? Quels tests devraient être faits en premier?
Est-il vrai que pendant le traitement, nous devrions avoir des relations protégées parce que le fait d’être enceinte pendant la période pendant laquelle il est pris en charge peut causer de graves dommages au fœtus?

Merci!

Profil Dr. Roberto Chiavaroli
Dr. Roberto Chiavaroli un répondu:


0
vous,
Actuellement, la thérapie consiste en une association d’interféron (seulement une fois par semaine) et de ribavirine tous les jours. Ce dernier doit être suspendu (même par l’homme) six mois avant une éventuelle grossesse. La durée du traitement dépend du type de virus (génotype) et peut durer six ou 12 mois. La grossesse doit donc être retardée d’un an et d’un an et demi.
Les tests utiles sont l’HCVRNA et le génotype viral sur les transaminases

J’espère avoir été utile

Profil Freddy
Freddy un répondu:


+2
C’est précisément pour cette raison que j’ai essayé de retarder un peu les soins …… c’est peut-être mal de le dire …….. mais je veux vraiment la maternité …. et entre un problème et l’autre pas il arrive.
Surtout, j’ai souvent une perte de sang et cela signifie que nos relations non protégées sont de moins en moins.
Et malheureusement, je souffre aussi de l’hypocondrie …. alors vous pouvez imaginer à quel point cette chose est vivante ……….. et comment vous vivez aussi.

Maintenant, en faisant la dernière analyse les triglycérides étaient élevés …. et autant que je sache, ce n’est pas une bonne chose avec un problème, même le foie ……..

Profil Dr. Roberto Chiavaroli
Dr. Roberto Chiavaroli un répondu:


0
Difficile de le recommander …
en tout cas, cette hépatite devrait être guérie tôt ou tard étant donné le jeune âge …
peut-être que vous pourriez aller en deux à un spécialiste infectieux pour tout planifier en fonction des risques et des avantages …
Profil Freddy
Freddy un répondu:


+5
Il a 43 ans … il a une hépatite depuis 20 ans …
Peut-être que nous pourrions faire comme elle me conseille .. Je vais essayer de regarder dans la région …
son médecin lui avait dit que pour les rapports oraux c’était impossible, et pour les relations sexuelles non protégées il y avait un très faible pourcentage .. ne pas avoir de relations non protégées seulement avec le cycle et en présence de sang … mais je n’ai jamais été vraiment calme ..

Pour le remède que vous pouvez faire de la maison (c’est-à-dire des tampons?) Ou des injections sur le bras à faire à l’hôpital?
Merci encore

Profil Dr. Roberto Chiavaroli
Dr. Roberto Chiavaroli un répondu:


0
Oui, en fait, les risques existent seulement pour les rapports sexuels complets et répétés au fil du temps, comme cela se produit dans une paire fixe. Plus que le sang menstruel, le risque pour les femmes est de savoir si c’est l’homme qui a des coupures, des blessures ou des infections.
La thérapie peut être effectuée en toute sécurité à domicile (comprimés par voie orale et injection sous-cutanée par semaine)

Cordialement


Category: anémie |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle