Faiblesse chronique dans les jambes, difficulté à respirer



Juli un demandé:
Salut,
Je vais revenir à t’écrire parce que je suis encore malade.
Après les problèmes que je vous avais signalés à l’été 2009 et toutes les vicissitudes rencontrées, je suis de nouveau déchiré.
Dès que je me lève de la chaise ou du canapé, je sens mes jambes aussi molles que si elles étaient impuissantes. Aujourd’hui, une petite marche de 20 minutes m’a épuisé.
Je me sentais comme étourdi. De plus il me semble toujours avoir un poids sur le sternum qui rend la respiration difficile pour moi. Par exemple, si je parle avec de très longues phrases, il me semble que votre souffle me manque. le sentiment que j’ai même quand le soir je m’endors, comme si mon souffle me manque soudainement.
Entre 2009 et 2010 j’ai effectué:
— 2 RM avec contraste
— électromyographie
— radiographies pulmonaires
— échographie abdominale
-gastroscopie
-colonoscopie
Tous avec résultat négatif

Le neurologue qui m’avait visité à l’époque m’a conseillé sur la thérapie psychiatrique. Après une année de thérapie (Seropram), le psychiatre qui, entre autres, m’a toujours dit de ne pas me déprimer, m’a conseillé d’arrêter le traitement. Début 2011.
En fait, j’ai trouvé quelques avantages, mais je n’ai jamais pu être capable de dire d’être bien (en augmentant de 10 kg)

Plus récemment, j’ai fait un examen pulmonaire suite à une forte bronchite mais le médecin m’a dit que la radiographie et la spirométrie étaient normales.

Est-il possible que vous ayez une maladie comme la SP ou la SLA? Me conseillez-vous de répéter les examens ou de répéter une visite neurologique?

Merci pour votre aide.

5 Réponses

Profil Dr. Antonio Ferraloro
Dr. Antonio Ferraloro un répondu:


0
Cher utilisateur,

s’il a fait 2 RM (je suppose encéphalique) et EMG dans la norme il n’a pas à craindre les pathologies qu’il mentionne.
Tout au plus, pour sa tranquillité, il peut effectuer un contrôle neurologique.

Cordialement

Profil Juli
Juli un répondu:


+1
Chers médecins, après presque 5 ans de l’apparition des premiers symptômes et vu des neurologues, des psychologues (avec des prescriptions de médicaments psychotropes) et divers médecins, j’ai peut-être commencé ce matin à comprendre ce que c’est que le médecin qui vient de me subir résonance de la colonne vertébrale m’a dit d’avoir trouvé une cavité due à la syringomyélie. Il m’a dit qu’il n’y a pas de tumeurs ou d’autres choses, que ces cavités ne peuvent pas être expliquées en général et qu’elles doivent habituellement être surveillées au fil du temps.
Pour l’anxiété, je suis allé chercher des réponses sur Internet parce que le neurologue ne peut pas le voir avant un mois depuis qu’il est en vacances.
Le rapport de résonance n’est pas encore prêt, mais en général, que peut-on attendre de la qualité de vie de cette maladie, depuis que j’ai lu des choses discordantes, allant de la simple attention à la paralysie?
Mes symptômes sont modérés en ce sens que j’ai cette faiblesse chronique des jambes et un certain manque de salive dans ma bouche.
Par exemple, je peux continuer à travailler normalement (mon travail implique un peu de stress, de nombreux voyages, …). Je peux continuer à faire du sport (ces derniers temps j’avais recommencé à courir). Comment cela devrait-il être présenté à la personne que je fréquente et avec qui nous planifions une famille? Est-ce que je dois vous dire que vous devrez «vivre avec un homme destiné à avoir un handicap important?
Merci
Profil Dr. Antonio Ferraloro
Dr. Antonio Ferraloro un répondu:


0
Quand le rapport pourra-t-il le copier, aimablement?
Cependant, la syringomyélie est une affection qui peut survenir sous de multiples formes, des plus légères sans déficits neurologiques importants aux formes plus exigeantes avec des limitations fonctionnelles de divers degrés,
Il n’est généralement pas possible de prédire son évolution, mais le fait que vous soyez presque complètement asymptomatique est un élément pronostique positif.
Peut effectuer toute activité compatible avec les symptômes qui se manifestent.

Cordialement

Profil Juli
Juli un répondu:


+2
Bonjour, j’ai reçu le rapport de résonance que je vais essayer de traduire du français.
Appareil GE Healthcare MR450W 1.5 Tesla en service depuis 2010.
Au cours de l’examen, des explorations sagittales et axiales ont été réalisées après l’injection de Dotarem.
Au niveau cervical: pas d’anomalie morphologique ou de signal de la moelle médullaire.
Il existe des discopathies dégénératives à plusieurs niveaux avec des «saillies» postérieures médiales, réalisant des impressions sur la face antérieure du cordon médullaire sans anomalie du signal du cordon.
au niveau thoracique et lombaire: cavité syringomyélique localisée de T8 à T11 sans morphologie ni signalisation du cône médullaire sous-jacent ou terminal. Les tailles de canal radiculaire sont normales. Pas de hernie discale visible. Après l’injection, aucun processus professionnel ou d’élevage péjoratif n’a été remarqué. Aucune autre anomalie visible.

Les tests sanguins pour LDK et CPH sont également normaux. Les résultats des anticorps anti-SSA et anti-SSB et de l’enzyme de conversion font encore défaut.

Je m’excuse pour toute inexactitude dans la traduction. Quel est le stade de progression de la syringomyélie? Gravity? Je suis sur le point de bouger et je me demande si je devrais tout arrêter pour prendre soin de la chose.
Dois-je contacter un centre spécialisé? Pensez-vous que je devrais subir une opération ou d’autres tests?
Excusez le nombre de questions mais je navigue dans l’obscurité.
Merci

Profil Dr. Antonio Ferraloro
Dr. Antonio Ferraloro un répondu:


0
Cher utilisateur,

Je confirme ce que j’ai écrit dans la réponse n ° 3 car les manifestations de la maladie sont très variables en intensité et en degré.
Cela semblerait être une forme «bénigne» qui devrait être surveillée périodiquement, mais il est évident que vous devriez contacter un neurologue pour une évaluation clinique directe ou dans un centre de référence spécifique pour la syringomyélie.

cordialité


Category: pharyngite |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle