Existe-t-il des alternatives à la solution qui m’a été proposée?



Dorsay un demandé:
Pendant plus de 20 ans, j’ai un pont dans l’arcade inférieure droite qui comprend la deuxième molaire et la deuxième prémolaire (la première molaire est manquante). La dent de sagesse est manquante avant la construction du pont.
Depuis environ un mois et demi (précisément depuis le mois d’août) j’ai commencé à ressentir une sensation de douleur provenant de la deuxième molaire (c’est-à-dire de la souche qui était autrefois la deuxième molaire), je suis allée chez mon dentiste également précis dans la zone accessible autour du pont. (Je dois souligner que par rapport à quand j’étais monté sur le pont la gomme s’est abaissée et on découvre maintenant une petite partie de la deuxième molaire qui sert de support.) Mais la douleur n’a pas disparu alors je suis retourné chez le dentiste qui m’a fait une radiographie , il m’a confirmé qu’il n’y avait pas de granulomes ou de caries, la seule chose qu’il a remarqué était un sac gingival d’une certaine taille, qui a procédé à un nettoyage en profondeur avec une anesthésie locale (ceci le 8 septembre, depuis lors je suis en utilisant un dentifrice et un bain de bouche quotidiens pour réduire la sensibilité dentaire). Mais la douleur n’est toujours pas passée, au contraire, elle a tendance à augmenter et parfois à irradier vers l’oreille et le cou. Mon dentiste a proposé de dévitaliser la deuxième molaire en enlevant la partie supérieure du pont qui la recouvre. Pour contrôler la douleur, j’utilise d’abord le naproxène sodique au besoin et pendant environ 4 jours en traitement régulier. La douleur est meilleure mais je crains que la suspension du naproxène (Synflex) puisse réapparaître. Est-ce que j’ai des alternatives à la dévitalisation? Je vous remercie d’avance pour votre aimable réponse.

7 Réponses

Profil Dr. Armando Ponzi
Dr. Armando Ponzi un répondu:


0
Cher patient,
les symptômes qu’elle décrit, typiques de la douleur pulpaire irréversible, ne laissent pas d’autres solutions ouvertes. Si quoi que ce soit, vérifiez la possibilité d’insérer un implant dans la zone de la dent manquante: à l’avenir, si elle a, il aura un seul problème et pas trois comme maintenant.
Cordialement et meilleurs voeux
Profil Dorsay
Dorsay un répondu:


+4
Merci pour la réponse rapide, d’insérer un implant au lieu de la dent est manquante suppose que le pont doit être retiré, si oui, comment managed les deux supports, en son temps « limer » et une réduction de la taille?
En optant pour la dévitalisation, quels pourraient être les problèmes futurs?

Grz et meilleures salutations

Profil Dr. Armando Ponzi
Dr. Armando Ponzi un répondu:


0
Le pont sera sûrement reconstruit, s’il y a des possibilités de mettre un système lui permettant d’avoir 3 dents simples, puis à l’avenir si quelque chose va se passer, il impliquera une seule dent.
La dévitalisation ne semble pas être une option mais plutôt une nécessité.
Profil Dorsay
Dorsay un répondu:


+2
Bonjour, première séance de dévitalisation le 7 octobre, la douleur ne disparaît pas mais s’aggrave, le dentiste m’avait fixé la deuxième séance pour aujourd’hui, pour compléter le nettoyage des canaux, mais n’a malheureusement pas pu terminer le travail car l’anesthésie ne l’a pas il a fallu à cause d’une forte inflammation et la douleur était insupportable. Il a fermé ma dent avec une substance pour traiter l’inflammation et mettre une nouvelle session (3ème) dans les 15 jours. Y a-t-il un risque que vous ne puissiez pas terminer la dévitalisation? Que faites-vous dans ces cas? Merci et meilleures salutations
Profil Dr. Armando Ponzi
Dr. Armando Ponzi un répondu:


+3
Cher patient,
L’anesthésie incomplète est une complication qui allonge le temps de la thérapie mais n’est pas un obstacle en soi à la réalisation de l’objectif final.
Confiance
Cordialement
Profil Dorsay
Dorsay un répondu:


+3
Merci pour votre réponse, malheureusement j’ai passé un samedi et un dimanche dans la douleur sévère, même par unrelieved naproxène sodique que j’ai pris à des intervalles de 8 heures. La douleur, d’un type brûlant, s’étend à l’oreille et au cou. Je dois endurer avec patience et attendre la session suivante ou il y a un risque que quelque chose ne va pas et doit agir avant? Cordialement.
Profil Dr. Armando Ponzi
Dr. Armando Ponzi un répondu:


+1
Cher patient,
S’il y a une douleur du type concerné, il y a quelque chose qui ne va pas, contactez le dentiste et anticipez la visite.
Cordialement

Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle