Enveloppes méningées



Shinko un demandé:
souffrent de multiples prousioni avec ostéophytes en qulla particulier qui me donne plus « fqastidio c3-c4 avec protrusion altération des enceintes méningés … Je voulais savoir si et » peut faire la thérapie physique pour les vertèbres résultats c3-c4 de frontal et occipital ischémies. ….. Merci

9 Réponses

Profil Dr. Giovanni Migliaccio
Dr. Giovanni Migliaccio un répondu:


+4
Cher Monsieur,
Je vous demanderais de réécrire votre consultation, en précisant bien les symptômes et au moins en rapportant le résultat de la résonance.
Même à distance, il est presque impossible de faire un diagnostic de certitude et par conséquent d’émettre des hypothèses sur des solutions thérapeutiques.
Si vous réduisez alors un problème clinique en quatre lignes, il devient impossible

Cordialement

Profil Shinko
Shinko un répondu:


0
Le col de l’utérus d’étude IRM, dorsale, lombaire réalisée avec des séquences pondérées en T2 SE sur des plans axiaux et sagitale, a montré: irrégularités somatique spondylotique limitant plus clairement à l’examen de la colonne cervicale.
Disparition physiologique de la lordose cervicale, dans les limites de la cyphose dorsale et de la lordose lombaire physiologique.
Les disques inter-somatiques montrent T2 pour les phénomènes de déshydratation, ceux du tractus cervical apparaissent plus fins
Au niveau de l’espace inter-somatique C3-C4, on observe une médiane-arthritique à disque arrière de la saillie et paramédian bilatérale, lievevemente plus étendue vers la droite que la face de l’empreinte de la bande sous-arachnoïdien.
Au niveau de l’espace intervertébral C6-C7, on observe une médiane arrière de la saillie du disque modeste et paramédian bilatérale, un peu plus étendu à la gauche du front cette empreinte bande de baracnoidea.
Au niveau de l’espace intersomatique L4-L5, nous observons une petite hernie postérieure médiane et une hernie paramédiane gauche qui imprime le sac dural.
Pas d’images évidentes pour se référer aux pathologies discales restantes.
Moelle régulière pour le volume et le signal.
Cône médullaire en place, ajuster par le volume et le signal.
Canal vertébral d’amplitude préservée.
———————————————————————————————————————

• 23.11,2011
Les signes de l’arthrose cervicale — somatique et interapofisaria uncoartrosis avec l’irrégularité de la limitation vertébrale.
Le signal des disques intersomatiques en question apparaît, en raison des phénomènes de déshydratation.
Largeur normale du canal vertébral.
Discussion médiane postérieure et bilatérale postérieure du paramédien au niveau de l’espace intersomatique c3-c4 avec compréhension des enveloppes méningées.
Bulgig disque au niveau de la C5-C6 de l’espace intervertébral associé à la visibilité de gauche postéro-latérale bec osteofitosico qui détermine impeggo partielle de la forme de conjugaison ipsilatérale et des signes de conflit sur la base de la colonne vertébrale respective.
back-arthritique protrusion discale milieu / bilatéral de paramédian au niveau de l’espace intersomatique-c7 avec c6 visibilité « osteofitico bec droit en extra-foraminale.
À morphologie volume régulier, l’image médullaire dans le tract examiné.

• Novembre 2011.
• Hernie glissante jatal, cardia beante, gastroduodénite érosive et œdémateuse chez un sujet cholécystectomisé le 3.3.2006.
• IPB avec examen négatif de la biopsie de la prostate réalisée en septembre 2011.

23.11.2011RMN CRANIO
……………………………… ..
Dans l’hémisphère de correspondance dx détecte la présence de deux zones de signaux modifiés localisé sur le siège avant, respectivement, avec une atteinte corticale et sous-corticale en hypersignal en FLAIR par gliose et une petite hypointenses zone centrale au foyer avasculaire.
L’autre zone est localisée dans le pariéto pariétal occipital ipsilatéral présentant les mêmes caractéristiques de signal et avec une zone hypo-intense centrale plus grande.
Ces blessures ne montrent aucun signe de se référer à l’effet de masse.
Les résultats rapportés sont suggestifs dans la première hypothèse diagnostique des accidents vasculaires cérébraux. Cependant, l’analyse clinique instrumentale utile.
Amplitude normale du système ventriculaire au-dessus et subtentorial, si l’élargissement ex anodique minime de la corne occipitale droite est acceptée.
Largeur normale des espaces sous-arachnoïdiens de la voûte et de la base. En axe les structures de la ligne médiane
———————————————————————————————————————-
INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES EXÉCUTÉES:
10.01.2012

L’étude du crâne réalisée avec des séquences SE T1w TSE double FFE T2 et ssh — DWI sur le FLAIR axial de poianoi sur le axial et le plan coronal, T2 TSE w dans le plan sagittal, SE T1 w après produit de contraste intraveineux infusionje sur trois plans orthogonaux et intégrés par la séquence TOF 3D avec des reconstructions MIP pour l’étude de la circulation artérielle intracrânienne, il a montré:
pariétal dx siège prolongé en partie à la présence de gyrus angulaire de la zone corticale discrète et sous-corticale de dismogeneo signal basse dans le signal T1 et haute inhomogène en T2 et FLAIR avec ex dilatation vide des structures cisternali ventricule contiguës, en particulier, de la corne occipitale et du trichome du ventricule homolatéral compatible avec l’issue gliotique-malacique de la lésion vasculaire ischémique; autre petite zone avec les mêmes caractéristiques du signal et la signification probable similaire peut être appréciée en correspondance avec le droit étendu tour fronto-orbitaire en partie et gyrus frontal inférieur, concomitano autres petites et avec les mêmes caractéristiques de signal et signification probablement similaires dans correspondance de la tournée frontale inférieure et moyenne homolatérale; en correspondance de la substance blanche périventriculaire et des centres semi-ovales, une petite zone de signal élevé en T2 et FLAIR compatible avec la gliose de la gliose; ventricules latéraux et latéraux réguliers; troisième et quatrième ventricule sur la ligne médiane; faible représentation des branches des lignes M1 sens probable artériosclérose, l’insuffisance concomita postérieure artère cérébrale affichage sx à l’exception du tronçon initial de même sens probable; ajuster le calibre et le parcours des autres vaisseaux polygonaux willis; pas de malformations vasculaires évidentes ou de vaisseaux néo; ajuster pour l’âge la largeur des espaces sous-arachnoïdiens restants de la voûte et de la base; absence de zones d’imprégnation pathologique après perfusion intraveineuse d’un milieu de contraction.
R-A: présence de matériel de stagnation au sinus maxillaire droit.

ANGIORM VASES DU COU
…………………………………………………………….
L’examen MRA des vaisseaux du cou, exécuté avec des séquences w volumétrique de TFE T1 pendant la perfusion intraveineuse de moyens de contrat avec reconstructions MIP, a montré de légères irrégularités du pariétal explorées navires; légère réduction du calibre, pas hémodynamiquement significative, à la fois l’origine ICA; vertébrale symétrique.
Je transcris le résultat de la dernière tac ……. Comparée à la précédente pour CT control … présentée à titre de comparaison, la constatation ne présente pas de modiffiche substantielle, où l’on admet une apparence minimale de la part aérienne dans le contexte du sinus maxillaire droit , qui dans la comparaison précédente a semblé complètement oblitéré par le tissu phlogistique hypogensif: permangano
les parties antérieures des cellules ethmoïdes du cornet moyen et le processus unciné à droite ne peuvent pas être définis, verosably sur une base congénitale (non référé aux chirurgies précédentes). Hypertrophie pseudipipoïde de la muqueuse du complexe osteo-viande à droite.
SENUSITE MASCELLARE
oblitération complète pour le tissu inflammatoire hypogensif des concomitances paranasales frontales à droite.
Hypertrophie de la muqueuse muqueuse des cornets.
Déviation droite-convexe de la cloison nasale.
Développement normal et pneumatisation des cavités pneumatiques paranasales restantes.
Lésions structurales non évidentes du relief pathologique des structures osee splancnocranio incluses dans les plans examinés.
Je demande:
comme les pathologies coexistent:
1) hernie jatale; anxiété
2) des protections cerrviennes avec notamment une saillie C3-C4 ………
3) l’ischémie;
protusions dorsales etc. etc.

Profil Shinko
Shinko un répondu:


0
un collègue neurochirurgien m’a diagnostiqué:
syndrome dépressif anxieux. Examen neurologique dans les limites de la norme .Cervicoartrose discopathie multiple sans conflits significatifs.
Résultat d’événements ischémiques frontaux et occipitaux Aucun traitement neurochirurgical requis.
Conseil psychiatrique indispensable: JE SAIS CERTAINEMENT QUE JE DOIS FAIRE FONCTIONNER ………. OU JE L’AI?
Profil Dr. Giovanni Migliaccio
Dr. Giovanni Migliaccio un répondu:


0
Cher Monsieur,
Je ne dis-je quoi que ce soit parce que, en plus d’être éthiquement correcte et être interdit par la loi, les diagnostics à distance ne sont pas possibles, car il n’a pas l’évaluation directe du patient, à l’écoute de ses antécédents médicaux et la vision des images de ces examens.

Cela dit, je ne peux que deviner, selon le rapport de l’IRM cervicale, une maladie disctructurale, dont la thérapie doit être indiquée après un examen clinique soigneux.
En effet, choisir un traitement médical-conservateur ou chirurgical n’est pas à la discrétion du médecin, mais l’un ou l’autre est imposé s’il existe des conditions objectives, comme une symptomatologie significative que l’on ne mentionne cependant pas.

Si vous avez des troubles qui peuvent être liés à la maladie du col utérin et ils ne trouvent pas bénéficier de la thérapie médicale, alors il est probable que le traitement est chirurgical, à moins que le bruit que vous avez déclaré ne sont pas réels et interprétées au lieu que les troubles de somatisation psychique, comme il semble que le collègue a interprété, conseiller l’examen psychiatrique.

Avec cordialité

Profil Shinko
Shinko un répondu:


0
thérapie chirurgicale cervicale ou ototorino? pour les sinus maxillaires: stase muqueuse dans le sinus maxillaire.
Profil Dr. Giovanni Migliaccio
Dr. Giovanni Migliaccio un répondu:


+3
Ils sont deux maladies différentes: la sinusite est la responsabilité de l’otorine, tandis que la pathologie cervicale est du neurochirurgien.
Profil Shinko
Shinko un répondu:


0
aspitina alors il y a peu à être heureux …….. merci
Profil Shinko
Shinko un répondu:


+3
Je dis au médecin où nous commençons à L5 / S1 ou c7-c4-c4 ou c3 endoscopie du sinus maxillaire.
celui qui me dérange le plus est le c3-c4 son collègue n’a pas trouvé de signes de conflits significatifs et je m’émerveille de sa réponse sans laisser aucune trace d’espoir pour la kinésithérapie.
C3 et C4 provoque un pseudo nevragia névralgie du trijumeau avec les prothèses dentaires. Alors je me demande, et « reste connecté au sinus maxillaire après avoir enlevé la dent sup / arc et remplacé par des prothèses dentaires …….. ou est-ce juste un facteur cervicoartrosi-c4 c3?
Profil Shinko
Shinko un répondu:


+1
?

Category: sein |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle