En juin, l’endocrinologue m’a diagnostiqué une hypothyroïdie de hashimoto et m’a donné un traitement hormonal



Adina un demandé:
Au cours des dernières années, j’ai un déclin progressif du désir sexuel. L’érection est normale et durable mais je n’ai aucun désir et pour moi c’est comme faire de la gymnastique.
En juin, l’endocrinologue m’a diagnostiqué l’hypothyroïdie de Hashimoto et l’a administré comme traitement hormonal substitutif à 50 μg de Tiroxina. Sachant que l’hypothyroïdie, ralentissant le métabolisme, donne aussi la perte de libido, je pensais que ce trouble irait à résoudre. Mais maintenant après deux mois de thérapie de remplacement, avec la TSH revenue à la normale (à 3,9), je trouve la libido encore pire et l’érection faible et de courte durée.
Était-il possible que la thyroxine, au lieu de s’améliorer, aggrave la situation?
Que recommandez-vous?

3 Réponses

Profil Dr. Pierluigi Izzo
Dr. Pierluigi Izzo un répondu:


+2
Cher utilisateur, l’hypothyroïdie est une maladie qui peut avoir des répercussions sur l’organisme entier et, par conséquent, également sur l’équilibre de la fonction hormonale sexuelle.
À ce stade, je profite de l’occasion pour faire un diagnostic andrologique à 360 degrés, qui évalue, ainsi que la structure hormonale, aussi la vasculaire et la prostate.
Profil Adina
Adina un répondu:


0
D’accord, mais pourquoi avec l’hormone thyroïdienne remplaçant la libido au lieu d’améliorer a empiré? Et pourquoi ai-je maintenant des problèmes d’érection que je n’avais jamais eu avant le traitement?
Profil Dr. Pierluigi Izzo
Dr. Pierluigi Izzo un répondu:


+3
…cela peut aussi être une coïncidence, c’est pourquoi je vous ai conseillé d’arriver à un diagnostic andrologique complet.

Category: libido |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle