dysphagie



Ofarooq un demandé:
Bonjour, je demande conseil car je ne sais pas comment bouger à la lumière de mes symptômes.
Pendant environ 4/5 ans, je souffre d’éruptions nocturnes et diurnes qui augmentent ou diminuent en périodes alternées, en particulier pendant les repas ou les moments de tension, dès les premières consultations avec mon médecin de soins primaires que vous avez pointé vers des états d’anxiété et de stress. reflux gastro-oesophagien.
Malheureusement récemment mes symptômes se sont aggravés depuis longtemps, très longtemps que j’ai du mal à avaler, baver et maldigola presque persistant dans le côté droit du cou à la pomme d’Adam avec la douleur qui irradie parfois l’oreille droite.
J’ai beaucoup de difficulté à avaler provoque également des éructations, en particulier en ce qui concerne les liquides et je crache souvent 2/3 fois dans le verre pendant l’acte de boire, aussi il arrive que certains de l’eau tombe des côtés de la bouche en Je bois, dans la mesure où les aliments solides vont un peu mieux mais j’ai souvent l’impression que des parties de nourriture restent bloquées dans ma gorge et j’ai besoin de dégager la gorge plusieurs fois, tout ceci accompagné de toux.
Parfois je me sens comme une pression dans la poitrine pendant les épisodes d’éructation car l’air est bloqué et cela me cause aussi parfois des difficultés respiratoires, le besoin de se dégager la gorge ou de cracher.
Pendant que je bois, il me semble presque que l’air qui arrive va contre l’eau que j’essaie de boire.
Au réveil, je sens souvent la bouche amère et la gorge enflammée.
Ayant souvent des épisodes de fatigue sévère, des maux de tête, des douleurs musculaires et ayant remarqué les filaments étranges laissés dans le verre après avoir bu, je soupçonne une infection à levures du coup digestif / oral, j’ai fait le test de salive sur l’eau (pensez est très fiable mais je voulais cependant, essayez) et la salive a libéré quelques filaments et une substance blanchâtre s’est accumulée sur le fond.
J’ai commencé un traitement de IPP (Lansopranzolo) que j’ai interrompu en raison de la peur de l’infestation de candida et à ce que je pensais que pourrait aggraver la situation dans ce cas.
Je déclare que je suis un ancien fumeur, je me suis arrêté pendant environ neuf mois, je ne l’exercice et je ne me sentais une douleur particulière ou de brûlure dans l’estomac, la peur de découvrir que vous avez quelque chose aussi grave que le cancer de l’oropharynx et ne savent pas sûr quel genre d’analyses / visites m’ont toujours éloigné des enquêtes plus approfondies.
Je ne sais pas vraiment dans quelle direction pour se déplacer et où commencer, en tant que spécialiste peut aider et quel genre de visites / analyses auxquelles, sont tout à fait peur et inquiet, donc j’espère obtenir de l’aide à prendre les choses en main.

1 Réponses

Profil Dr. Marco Bacosi
Dr. Marco Bacosi un répondu:


+6
J’aurais une visite gastroentérologique.
Presque certainement, il a besoin d’une gastroscopie.
Reprendre un traitement antireflux sans utiliser de candida ……..
Reste à votre disposition! Cordialement!

Category: dysphagie |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle