Dysfonction intestinale



Enote un demandé:
Chers médecins,

Je suis un garçon de 25 ans, je suis confronté à un problème plutôt inhabituel avec mon intestin.

Depuis 2 ans maintenant je dois aller souvent à la salle de bain, ce n’est pas diarea mais les selles ne sont pas solides.

Dans le passé, la plupart maintenant il est arrivé de ne pas accuser la douleur atroce sur le côté droit de l’abdomen, ce qui m’a forcé au lit, et le seul remède était la bouteille d’eau chaude dans l’espace de 12-24 heures, puis tout passait. On m’a donné Buscopan et d’autres analgésiques sans être utile.

De ces douleurs je n’en ai plus eu mais je l’ai fait avant une coloscopie avec iléoscopie, rapportons:

explorer tout le côlon jusqu’au caecum et inspecter l’iléon distal.
cette portion et la valvule iléo-cæcale apparaissent oedémateuses, parfois hyperémiques et localement érodées (Biopsie)

au niveau du sigma distal et du rectum, la muqueuse apparaît intacte avec une plus grande représentation et congestion du motif vasculaire: biopsies.

normal la muqueuse et le profil pariétal de toutes les parties restantes examinées.

légère congestion hémorroïdaire interne.

BIOPSIE RÉFÉRENCE
A)
des fragments muqueux superficiels de trois minutes de l’intestin grêle renferment un infiltrat lymphomonocytaire infiltré intense et des neutrophiles granulocytaires avec des éosinophiles.
présence de criptite.
recherche morphologique suggestive mais non diagnostique pour les MICI.

B)
trois échantillons de muqueuse du gros intestin contenant un œdème et une hyperémie de la lamina propria.

— Test de lactose et de lactulose dans la norme.

ECOGRAPHIE INTESTINALE

examen échographique effectué pour l’étude des anses intestinales en conditions basales.
Nous n’apprécions pas l’épaississement pathologique pariétal des anses jéjunales et iléales. La dernière boucle a une épaisseur d’environ 2,3 mm, pariétal physiologique multi-couches et un péristaltisme légèrement réduit.
lymphadénopathie évidente en F.I.D, multiple, supérieure à 17×7 mm.

absence de dépôt abdominal libre ou de saccum.
absence de signes échographiques de maladie cœliaque (rate de volume normal, absence de modifications dans les anses jéjunales, schéma vasculaire normal à l’écodoppler de l’a.mesenterica supérieure). Les adénomégalies chez F.I.D sont probablement une expression de réactivité sur une base inflammatoire aiguë.

Chers médecins, j’ai toujours suivi une alimentation saine car je fais du sport, je ne mange pas de bonbons, je mange trop bien traité.

Je répète des douleurs associées que je n’ai pas, mais il m’arrive en moyenne d’évacuer 5-6 fois par jour.

Année des médecins excluant la maladie de Crohn mais sur quelle base?
Mon infiltrat neutrophile lymphomonocytaire et granulocytaire dépendra-t-il de quelque chose?

Merci d’avance

Cordialement

2 Réponses

Profil Dr. Alessandro Scuotto
Dr. Alessandro Scuotto un répondu:


+4
Cher Monsieur,
collègues ont exclu le diagnostic de m. de Crohn parce que l’aspect histologique n’est pas d’accord avec ce diagnostic, mais avec celui d’une iléite non spécifique.
L’iléite non spécifique peut être liée à différentes conditions (allergique, toxique, infectieuse …) et provoque généralement des manifestations aiguës, c’est-à-dire limitées dans le temps.
La fréquence accrue des évacuations pourrait être liée à une altération de la flore bactérienne intestinale.
Cordialement.
Profil Enote
Enote un répondu:


0
Merci beaucoup pour la rapidité de la réponse Dr scuotto
J’utilise enterolactis plus depuis un certain temps. Craignez-vous que ce soit encore un problème d’altération de la flore intestinale?

Sur quel principe devons-nous agir pour l’iléite non spécifique?


Category: muqueuse |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle