Douleurs de côtes gauche et brûlures d’estomac



Solange un demandé:
Cher docteur,
il y a quelques jours, j’ai écrit sur le site, mais après un examen médical, j’ai réalisé que c’est la bonne section pour ma question.
Je suis 20 ans et quelques jours, je ressens une douleur dans les côtes gauche et talavolta aussi des brûlures dans l’estomac, j’ai aussi remarqué que je continue à digérer (la dernière fois que j’ai mangé hier soir vers 20h00) et aujourd’hui ne pas J’ai touché la nourriture. La douleur semble diminuer quand je mets sur le lit la partie qui me blesse. Mon médecin m’a rendu visite et a remarqué que le côté gauche est plus enflé que le droit, mais a dit que c’est la constitution et que le toucher n’a rien entendu d’anomalie. L’antispasmine colique et l’exopral 20mg prescrits pendant 4 jours et demain je vais commencer le traitement.
Être une personne anxieuse, ne pas avoir eu une certaine réponse si ce n’est pas «certainement quelque chose dans l’intestin» je voudrais savoir si vu les symptômes, il pourrait s’agir de gastrite, de reflux ou de quelque chose de plus grave. En août, j’ai fait une échographie et tout était normal.
J’attends une réponse, merci.
Salut.

29 Réponses

Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+5
Il pourrait s’agir d’une distension gastrique ou colique (flexion splénique), éventuellement ajouter des médicaments à base de siméthicone ou de carbone végétal pour réduire l’air intestinal.

Salut

Profil Solange
Solange un répondu:


+1
Merci pour la rapidité, je le ferai à coup sûr. Dans le message précédent, j’ai oublié de vous dire que l’échographie montrait un peu d’aérophagie, mais j’ai sous-estimé la chose. Merci encore.
Salut.
Profil Solange
Solange un répondu:


+3
Excusez-moi,
Il y a un petit moment, j’ai appelé le médecin parce que je ressens un peu de brûlure pendant et après cet urinoir. (Je l’ai aussi ressenti hier mais je pensais que c’était ma fixation et j’ai oublié de le mentionner). Il a dit que de toute façon je dois prendre l’antaspasmine colique et l’esopral, il n’a ajouté que deux sachets de phosphomycine. Maintenant, je suis inquiet à nouveau, un problème d’estomac (gastrite, reflux, distension gastrique, etc.) peut être associé à la brûlure, ou vice versa? Malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de bien parler au téléphone, et je voulais comprendre un peu.
Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
Le problème gastrique n’est absolument pas associé au problème urinaire.

Profil Solange
Solange un répondu:


0
Donc, ce sont deux choses distinctes et distinctes qui m’est arrivé en même temps. Merci encore pour votre disponibilité.
Salut.
Profil Solange
Solange un répondu:


+3
Docteur bonsoir,
ce soir outre les symptômes décrits ci-dessus, nous avons ajouté la «boule dans la gorge», ça m’ennuie surtout quand j’avale. Dans ce cas, il pourrait être reflux? Pendant ce temps, j’ai encore mal aux côtes, brûlures d’estomac, bouche amère, perte d’appétit et digestion continue. (parfois je me sens comme un sel et je descends et je ne digère pas) Je prends trois pilules par jour (une de Esopral et deux d’Anti-spasminica colic) en deux jours il devrait déjà y avoir des améliorations ou est-ce trop tôt?
Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
La boule dans la gorge pourrait être liée au reflux (ainsi avec l’ésoméprazole il devrait avoir des avantages …) ou à un facteur asthogenic.

Profil Solange
Solange un répondu:


0
Cher docteur,
Hier, je suis revenu chez le médecin en disant que, en trois jours, je n’ai remarqué qu’une légère amélioration de la douleur dans le côté gauche et que j’ai entendu parler du syndrome du côlon irritable ou de la colite nerveuse. La réponse n’a pas attendu: oui, ce que vous avez! Conclusion J’ai changé la cure .. Je dois prendre le polifarma digerent matin et soir jusqu’à ce que je vois des améliorations.
J’ai demandé s’il y avait un besoin de faire de l’analyse, de la gastroscopie, etc. et il a répondu non, parce que, comme je l’ai dit, j’ai récemment fait une échographie (en septembre) à cause de douleurs aux côtes. Maintenant la douleur a heureusement diminué, je ne le sens presque pas, peut-être parce que je me suis un peu calmé, l’anxiété y contribue apparemment beaucoup. Aussi maintenant mon estomac «grogne» pour la faim, d’une manière excessive, contrairement à ce qu’il ne voulait tout simplement pas savoir. Je continue à digérer avant et après les repas pendant une longue période. Prendre ces pilules quels avantages pourrais-je avoir? Pourrais-je également ajouter des ferments lactiques? Et puis j’ai voulu savoir si cette chute de l’inappétence et des attaques de la faim est normale.
Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+6
Les médicaments prescrits peuvent être bénéfiques, mais il est également important d’essayer de penser moins aux «rumeurs» intestinales, souvent complètement innocentes. Il n’y a pas besoin de ferments.

Salut

Profil Solange
Solange un répondu:


0
Cher docteur, je suis désolé si vous me contactez de nouveau après presque 4 mois.
Il y a environ un mois, je ne gastroscopie qui a montré une légère gastrite érosive, le médecin a également dit que j’ai une membrane plus mince qui pourrait être la cause des allergies alimentaires, et dans quelques jours je dois appeler pour obtenir les résultats histologiques . Je ne ressens plus de brûlure, j’ai plus de mal au ventre, le rot est normal, j’ai de l’appétit … mais cette douleur constante et constante reste sous les côtes de la gauche, à côté et parfois même derrière le dos … quand je «relance» le coût ou le premo ça me fait très mal. Maintenant je touche toute la journée avec insistance dans l’espoir de résoudre quelque chose, mais en réalité cela ne fait qu’accroître l’intensité de la douleur et même sentir la présence de quelque chose, mais à la fin quand je touche heureusement je ne peux pas trouver. La douleur, comme je l’ai dit il y a quelques mois, diminue mais ne disparaît pas quand je suis allongé sur le côté. Il y avait des jours qui ont disparu presque complètement mais qui ont commencé à me déranger, j’ai fait une cure avec des pilules à base de simenticone, un gastroprotecteur et obispax mais la douleur ne disparaît pas. Aussi vendredi et hier j’ai eu soudainement un mal de ventre sévère qui a disparu après que je suis allé à la première diarrhée, et le deuxième (c’est hier) à la semi-diarrhée parce que les selles étaient molles mais pas aqueuses. La couleur est brun clair et j’ai lu que vous devez être alarmé quand ils sont de couleur foncée. Je voulais savoir, à la lumière de cela, est-il toujours dirigé vers le syndrome de l’intestin irritable gorge? Parce que je commence à penser que nous pouvons traiter un problème osseux puisque je n’ai pas une bonne posture et que la douleur augmente au toucher et diminue quand je suis allongé. Ensuite, il est possible qu’une douleur due au côlon irritable peut être si forte et constante et augmenter au toucher? Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+3
Il est difficile de donner une réponse sans une visite directe. Il pourrait s’agir du côlon et d’un problème ostéo-musculaire, mais vous devez pouvoir le visiter.

Salut

Profil Solange
Solange un répondu:


+1
Cher docteur,
Excusez-moi si je reçois un vieux message.
Médecin à domanda..l’azitromicina peut conduire à des troubles gastro-intestinaux tels que les brûlures d’estomac, la douleur dans le centre de l’estomac, manque d’appétit, la sensation de satiété après avoir mangé trop peu de pâtes, aussi de l’acide éructations fréquentes (sensation de sels et hop off) et l’enflure? (si j’appuie sur l’estomac me fait mal!) J’ai pris seulement trois pilules pour guérir le haut (bien sûr mon médecin a dit que nous devons changer de thérapie) le dernier j’ai pris samedi et vendredi (ou après deux pilules ) Je suis malade … même la nuit, je dors mais je me réveille tôt et je me sens contrarié. Je vous rappelle que l’année dernière j’ai effectué une gastroscopie avec un résultat de gastrite érosive. J’ai toujours pris le médicament après avoir mangé mais sans aucune protection. Est-ce le cas de s’inquiéter ou pourrait-il dépendre des pillules depuis que tout a commencé quand j’ai commencé le traitement? Mon médecin m’a dit de prendre des comprimés de Raxar avant les repas.
Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
C’est possible et devrait prendre un certain gastroprotector.

Salut

Profil Solange
Solange un répondu:


+2
Bonsoir, Docteur, j’a immédiatement … en plus de domperidone’m prendre oméprazole (pour le moment, je ne pris deux pilules de ce dernier) Docteur, mais ayant pris la dernière pilule de samedi azithromycine est normal que j’ai encore ces troubles ? Je suis inappetente..dopo mangé immédiatement sentir plein et toujours digérer (même sur un estomac vide) je me sens brûlant .. même loin des repas … et puis je me sens constamment enflé.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
Ajouter quelques produits à base de siméthicone.

Meilleurs vœux.

Profil Solange
Solange un répondu:


+4
Docteur bonsoir, je suis désolé si je reprends le poste après plus d’un an. Mon estomac me fait mal pendant environ une semaine. Au départ, c’était comme un mal d’estomac «classique» (la semaine dernière j’ai mangé mal je dois l’admettre) avec des éructations fréquentes. Maintenant, il est un mélange de douleur, vive brûlure et de lourdeur dans l’estomac. (Si je presse ça fait mal) J’ai un fort sentiment d’une boule dans la gorge, même quand j’avale la salive. Parfois j’entends des rumeurs et je continue à digérer. (Parfois, je ne peux pas digérer même) Les troubles semblent augmenter après avoir mangé, même si elles sont toujours présentes tout au long de la journée (en diminuant la nuit). Cette semaine juste parce que j’ai exagéré enfin je mange peu et bien. En 2012, j’ai fait de la gastroscopie avec le résultat de la gastrite érosive. En Septembre 2014, un examen gynécologique dans un mois il y a norma.Un J’ai aussi souffert de douleurs au dos et lombari..poi sont partis (sauf sentir les maux de dos quand je fléchis) mais aujourd’hui ont récidivé, toujours dans le bas du dos. J’ai aussi fait une radiographie en août dans la norme. Et puis je souffre du côlon irritable. Les problèmes peuvent-ils être causés par une gastrite ou un reflux? Parfois, je ressens davantage la piqûre, même après plusieurs heures de repas. Et le noeud à ma gorge je me sens très bien. Dois-je faire d’autres visites? Comme je vous l’ai dit il y a quelques années, je suis hypocondriaque et j’ai peur que ce soit quelque chose de grave. Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+5
Rien de grave, mais reflux / gastrite et côlon irritable. En outre tellement … anxiété.

Profil Solange
Solange un répondu:


+2
Merci pour votre réponse rapide. Permettez-moi une dernière question. Les symptômes de la gastrite et du reflux peuvent-ils être «sévères»? En ce sens, peuvent-ils être aigus même après les heures de repas? J’ai toujours une sensation de brûlure / lourdeur dans le creux de mon estomac qui augmente parfois pendant la journée avec ou sans apport alimentaire. Les éructations donnent toujours la dernière chose que j’ai mangé. Parfois, je voudrais digérer, mais c’est comme s’ils s’arrêtaient dans la gorge. Est-ce que le fait de presser sur l’estomac me fait ressentir quelque chose? Comme je l’ai dit cette semaine, je mange mieux, mais j’ai assez d’ennuis et je ne sais pas si c’est un cas (vu mon changement de nourriture cette semaine) pendant des jours je ne vais pas au corps. Merci encore et bon travail.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+2
Les symptômes ne sont pas toujours importants et la douleur à la pression de l’estomac n’est pas significative.

Profil Solange
Solange un répondu:


0
Cher docteur, je suis de retour après presque un an, j’écris ici pour ne pas ouvrir une autre consultation. Pendant plusieurs jours, j’ai perte totale d’appétit, hier et aujourd’hui j’ai mangé des nouilles dans un bouillon et à contrecœur prendre beaucoup de se sentir satisfait. J’ai la sensation de douleur / brûlure dans la fosse de mon estomac qui varie en intensité au cours de la journée, parfois presque insopportabili..un il y a quelques jours, il avait quatre épisodes de diarrhée (dont 2 sont précédées par des douleurs abdominales), mais aujourd’hui je suis allé régulièrement dans la salle de bain mais l’ensemble a cependant été précédée par de légères crampes abdominales, parfois j’entends les bruits intestinaux, j’ai eu un petit mal de tête (samedi et dimanche) et des éructations fréquentes qui bloquent parfois en soirée gola.Niente vomito.Ieri Je mesure la température du corps et a été 37.2..stamattina était en 37. Il y a quelques semaines, j’ai eu pour beaucoup de jours les problèmes urinaires … la douleur suprapubique et besoin fréquent d’uriner sans brûler surtout la nuit, j’ai effectué une culture d’urine étaient négatifs et de toute façon depuis le début de janvier, ces problèmes ont disparu. Mais vendredi soir, alors … Je me soucie surtout du fort appétit et la satiété précoce, alors que le fait de la fièvre, j’ai eu l’année dernière aussi, le médecin m’a fait faire l’analyse, mais rien prouvé. Je suis également donneur d’Avis, la dernière analyse que j’ai faite en octobre: ​​gastroscopie en 2012 avec gastrite érosive. Je suis allé faire une gastroscopie parce que j’avais douleur sous les brûlures d’estomac des côtes gauche et éructations … mais ne me souviens pas d’avoir cette forte appétit et la satiété précoce, du moins pas de cette façon. Cela peut être la grippe gastrite ou de l’estomac? (Épisodes Vu de maux de tête?) Comme je l’ai mentionné plus tôt, je tends à penser que le pire (encore plus s’il y a fort appétit et la satiété précoce), mais je ne pense pas que les troubles doivent être attribués à l’anxiété. Je n’ai pas encore pris de médicaments. Merci pour votre attention
Profil Solange
Solange un répondu:


+3
Cher docteur, il se peut que vous ayez manqué le poste depuis que j’ai repris une vieille consultation. J’essaie de réécrire sur ce que j’ai écrit le 19 janvier. Quant à l’appétit nous disons que je mange, mais pas par envie, je ne sens plus le stimulus comme avant, je peux manger, pas beaucoup mais pas même un peu. J’ai encore des brûlures d’estomac, de l’acide monte dans ma gorge et des bruits intestinaux. Selles normales. Je répète que la dernière gastroscopie remonte à 2012 avec la gastrite érosive. J’ai remarqué (et cela dès le début des symptômes d’avoir perdu environ 3 kg, qui ne sont visiblement pas remarqués) cela m’inquiète, parfois je me sens fatigué, je fais beaucoup de bâillements (mais pas toute la journée, je suis moments) Je prends Magaltop matin et soir et le gastroprotecteur. Devrais-je avoir une visite? Je suis très inquiet. Je sais que je suis jeune et que je ne devrais pas penser à une pathologie comme le cancer de l’estomac, mais quels pourraient être ces symptômes? Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+3
Ne pas penser à la tumeur, sont liés à des troubles gastriques acides à contrôler avec une thérapie spécifique.

Profil Solange
Solange un répondu:


+3
Merci pour votre réponse. Donc, le manque de stimulation de la faim du médecin pourrait être dû à ces troubles? Pratiquement je ne mange pas plus par envie mais parce que je le dois, je ne mange pas beaucoup mais pas beaucoup. Et qu’en est-il du poids? Je ne vais pas perdre de poids, mais j’ai remarqué ce fait de 3 km, mais pas maintenant, au début de tout et je n’avais pas changé la puissance … pendant la saison de Noël j’ai tout mangé sans problème. Est vraiment intense brûlure d’estomac, même digérer le nouveau sveglia.Dottore matin, mais si vous vous souciez que je fais ne fonctionne pas non plus parfois (jusqu’à présent, je ne en avait pas), il est nécessaire de se soumettre à une nouvelle gastroscopie? Merci encore pour votre disponibilité. Cependant, le médecin m’a rendu visite il y a un peu moins d’un mois et m’a dit que l’abdomen pouvait être soigné.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
Pas de gastroscopie et faites confiance à votre médecin.

Meilleurs vœux.

Profil Solange
Solange un répondu:


+2
Médecin très gentil, mais pourquoi je ne reçois aucun effet avec le gastroprotecteur 30 mg et les sachets de magaltop? Juste zéro. Ce soir par exemple je suis très mauvais, brûlant très fort au creux de mon estomac, dans la bouche je goûte même ce que j’ai mangé hier. Mauvaise digestion, éructations qui parfois se coincent dans la gorge, acidité dans la gorge, manque total d’appétit, je me sens toujours satisfait! J’ai le ventre plein et l’estomac vide. Je n’ai jamais et jamais dit que je perds jamais mon appétit. Parfois, je ressens une sensation de faim mais en même temps mon estomac brûle. La gravité et le manque de réponse aux médicaments me font peur. Je me suis confié à mon médecin, il a vu que j’ai fait la gastroscopie (mais ça fait presque 4 ans) et il m’a donné cette cure, mais j’ai encore des problèmes et je répète parfois qu’ils sont assez stricts comme ce soir. Bien sûr, il y aura aussi de l’anxiété à faire sa part, mais je ne pense pas que ce soit la faute. Sérieusement ne sont pas des symptômes d’alarme? J’ai lu (et je sais que je me trompe) de nombreuses personnes ayant ces problèmes qui ont ensuite découvert qu’elles avaient de mauvaises choses. Je n’ai alors même pas de réponse à la thérapie et pour ce que je suis ce soir je serais heureux d’apporter à la salle d’urgence. Merci pour votre patience et votre disponibilité.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+1
Ne vous inquiétez pas mais, je le répète, faites confiance à votre médecin.

auguroni

Felice Cosentino — Milan

Profil Solange
Solange un répondu:


+2
Cher docteur, je suis là après quelques mois. Hier, je suis allée à la salle d’urgence pour une douleur rénale sévère dans la région lombaire et des douleurs dans le bas-ventre / zone sus-pubienne que je faisais depuis des semaines. Tout ceci a commencé à la fin du mois de juin avec une douleur dans l’ovaire droit et beaucoup de flatulence. Les douleurs qui tombaient parfois dans la jambe ou l’aine et qui m’a conduit à deux cycles menstruels plus forts que d’habitude. Je n’ai pas de constipation ou de diarrhée, mais seulement des douleurs très fortes dans le bas de l’abdomen et les reins. Hier, on m’a fait un examen gynécologique qui excluait les problèmes de cette nature (parfois senti frit ovaire juste à droite) visite chirurgicale à la norme et à l’examen urologique a montré une petite pierre au rein. Analyse dans la norme, un peu de faible créatinine. A la fin, ces deux hypothèses sont apparues: le calcul et le côlon enflammé. A la palpation, l’abdomen est très douloureux, surtout dans la bonne région, mais je le répète, j’ai mal dans toute la bande basse et dans les deux reins. Je me demandais, le côlon enflammé peut donner une douleur folle, même dans le fascia lombaire aux reins? Peut-il être le côlon enflammé sans la présence de diarrhée ou de constipation? (Je le répète, je ne flatulences) peut se masquer problème gynécologique de l’ovaire et provoquer des cycles menstruels plus douloureux? Il peut également être inflammation du côlon si la douleur ne cesse pas après l’émission de l’air ou sont allés à la salle de bain? Parfois, je me suis réveillé, même avec une douleur intense et suprapubique lourdeur d’avoir à aller vider la vessie mais sans amélioration immédiate. Les douleurs sont toujours et je dis toujours cela. Merci.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


+3
Je comprends, mais il est difficile sur le web de donner une adresse diagnostique dans la douleur abdominale.

Profil Solange
Solange un répondu:


0
Cher Docteur, je suis de retour. J’utilise toujours cet espace pour dire que depuis quelques jours j’ai des douleurs dans le côté gauche sous les côtes (pas toujours de la même intensité) et des épisodes de diarrhée (parfois les excréments sont complètement liquides) précédés de douleurs abdominales et de rumeurs diverses. La douleur sur le côté a également été présentée le mois dernier et a disparu avec l’arrivée du cycle. J’ai remarqué que ces troubles ont tendance à survenir environ une semaine / 10 jours avant le cycle ou pendant et immédiatement après. (aussi cette fois le cycle est sur le point de se reproduire) Je me souviens que le mois dernier, en décembre et en octobre, j’ai eu des épisodes de diarrhée. Après quelques jours, cependant, la situation revient à la normale, je rends normal … et je signale ensuite à nouveau les ennuis. J’ai aussi mal au bas du dos, mais cela apparaît aussi et disparaît pendant des semaines, puis de nouveau. La cause de mes troubles peut-elle être due au côlon irritable? Je me souviens que j’ai 25 ans, la dernière échographie faite en août, une gastroscopie faite en avril, une analyse de sang faite en décembre. Je n’ai jamais fait de coloscopie, mais la récurrence de ces troubles tous les mois m’inquiète et je crains que ce ne soit quelque chose de plus grave. Merci

Category: reflux |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle