Douleurs chroniques et troubles, et acide citrique



Pantara un demandé:
Bonjour, je voulais demander un avis sur une série de problèmes de santé que je porte depuis longtemps. Je déclare que depuis l’enfance je souffre d’une longue liste de maux qui ne me donne pas la possibilité de mener une vie quotidienne normale (la fatigue, la fièvre, des douleurs articulaires chroniques, des douleurs pelviennes chroniques, des maux de tête, une raideur musculaire extrême, diarrhée alternant avec la constipation, l’hypersensibilité , inflammation continue des membranes muqueuses, et beaucoup plus). Ma famille a toujours diminué ces problèmes en me considérant comme une fille gâtée et capricieuse, qui prétendait se sentir mal pour ne pas aller à l’école. Le même traitement m’a été donné, malheureusement, par de nombreux médecins spécialistes, qui sont venus me appeler un visionnaire, et me dire que tout cela est psychosomatique (je souffre de dépression et prendre de la drogue, il semble toujours comme une bonne raison de me dire que ce tout est le fruit de mon esprit).
Avec cette prémisse, je continue avec ce qui m’est arrivé ces derniers temps.
L’été dernier, j’ai eu un impact majeur, suivi par douleurs musculaires et articulaires énormes, l’eczéma extrême sur le visage, la poitrine et les membres, les muqueuses fortement enflammées, des ganglions lymphatiques au niveau du cou très large (plus de 2 cm) et des vertiges à la posture des changements, surtout de s’asseoir à se lever. J’ai fait beaucoup d’échantillons et d’examens, mais ils ne sont pas arrivés à la tête. La seule chose qui a sauté à l’œil était les index d’inflammation élevés habituels (haut ves, monocytes et neutrophiles élevés, très haute réactive c). Il y a deux mois, j’ai été hospitalisé pour une névrite vestibulaire aiguë, j’ai été libéré mais j’ai encore des vertiges et des bruits forts dans mes oreilles. Récemment, je l’ai fait un test pour les allergies et l’intolérance, ainsi que la 2 e année dans le lait et le blé, je trouve que j’avais une intolérance de degré jusqu’à l’acide citrique, présent partout, de la nourriture, les cosmétiques, les produits pour ‘ l’hygiène et la maison. Je voudrais faire des tests génétiques pour voir si elle est une véritable allergie, au-delà, ma question est, il pourrait être cette forte intolérance / suspicion d’allergie la cause de la douleur et des troubles de toute une vie? Que puis-je faire pour approfondir et cibler?
Merci pour une réponse possible

2 Réponses

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+5
Cher utilisateur,
Je dois également faire une prémisse en regrettant qu’il ait perçu peu de considération d’un inconvénient — qui est toujours une cause d’attention et d’investigations nécessaires; Je suis humainement désolé pour la situation en général, à la fois d’inconfort physique que de la «sous-estimation» de la famille, et professionnellement pour les lacunes de la catégorie à laquelle j’appartiens.

D’après les rapports, il semblerait opportun de revaloriser toute la question (ce qui porte à l’affichage des résultats des différentes enquêtes effectuées) au sein de l’immuno-Rhumatologie, agissant comme s’il n’a jamais effectué ce « test intolérances ».

Salutations et bonne chance,

Profil Pantara
Pantara un répondu:


0
Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse. J’étais moi-même très sceptique à propos de ce test, mais par curiosité j’ai essayé d’éviter les aliments et les produits indiqués et en fait j’ai remarqué de nombreuses améliorations, notamment en ce qui concerne les problèmes intestinaux et l’urticaire. Je voulais vous demander si, compte tenu de mes symptômes, vous pouvez signaler toute investigation que je peux faire. Malheureusement, les médecins qui me suivent ne peuvent pas m’aider, je fais continuellement des contrôles «aléatoires» mais sans rencontrer le problème. Un rhumatologue m’a demandé de prélever des échantillons pour vérifier la présence hypothétique de la polyarthrite rhumatoïde, mais le facteur rhumatoïde se situe dans les valeurs normales. Après avoir lu les résultats et vu les rapports, il m’a simplement dit, comme tout le monde, que c’était un problème psychosomatique qui découlait de ma dépression et qu’il n’y avait rien à faire. Évidemment, je ne reviendrai plus jamais chez ce docteur. Le seul qui lutte vraiment pour découvrir la vérité est mon médecin de famille, qui, malgré l’engagement, ne peut pas savoir de quoi il s’agit. Bientôt, j’ai également l’intention d’enquêter sur une éventuelle endométriose, en fait, en plus de tout cela, je souffre de troubles urogynécologiques majeurs.
Si cela peut vous être utile, je peux vous apporter quelques retraits et rapports, récents et passés.
Salutations distinguées

Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle