Douleurs articulaires dans les genoux



Gorton un demandé:
Bonsoir,

J’ai eu des problèmes de genou pendant environ 3 semaines. Au début, la douleur est apparue derrière le genou gauche puis sur le genou droit.
Le médecin traitant m’a diagnostiqué une bursite mais dans les derniers jours la douleur a changé et elle s’est aggravée.
Maintenant, la douleur s’est propagée à l’avant des deux genoux — en particulier la gauche est particulièrement douloureuse. J’ai des douleurs sur la région de la rotule, sur le muscle mais aussi sur l’os. Debout me fait mal et même le repos ne me soulage pas beaucoup. La nuit, j’ai des ennuis qui ne me font pas dormir — je sens en effet toutes les jambes fatiguées comme si j’avais fait 1000 marches à pied.

Je suis allé à nouveau chez le médecin et cette fois l’arthrite rhumatoïde suggéré.

Maintenant, un peu d’histoire précédente. Je pratique la danse depuis environ un an. Je n’ai jamais eu de problèmes avec mes genoux auparavant, car je n’ai pas souffert de traumatismes ou de chutes. Il y a un an après une chute frontale, j’ai eu des problèmes avec les articulations de mes mains que je souffre encore partiellement — je dois toujours ouvrir et fermer les mains comme une forme d’exercice pour que mes doigts se sentent bien.
Sur le plan physique j’ai toujours eu une attitude posturale incorrecte (scoliotique) et j’avoue qu’au travail je ne m’assieds jamais correctement.

Il y a 6 mois j’ai eu des problèmes lombaires mais après 3 semaines de kinésithérapie je suis passé (entre autres choses, je souffre d’une légère scoliose du côté gauche).

J’ai 27 ans et je souffre d’insuffisance pondérale. J’ai toujours eu des problèmes avec le système immunitaire causant l’amygdalite récurrente. Au cours de la dernière année, j’ai aussi des problèmes de digestion retardés et lents liés à la forme de mon estomac.

Ma question est de savoir si nous pouvons faire l’hypothèse d’autres causes que la polyarthrite rhumatoïde et si c’est l’arthrite rhumatoïde dont l’analyse peut confirmer avec certitude son existence?

Serait-ce autre chose? Une infection? De plus, je vis à l’étranger depuis 4 ans, alors les conditions climatiques et la carence en vitamine D peuvent-elles jouer un rôle dans ce processus?

Je vous remercie beaucoup

4 Réponses

Profil Prof. Mauro Granata
Prof. Mauro Granata un répondu:


+1
Chère fille, le diagnostic de polyarthrite rhumatoïde comme celui d’emblee me semble franchement un peu risqué. Avoir un examen rhumatologique, des tests spécifiques (index inflammatoires, test de Reuma, APCA) et une IRM des genoux prescrits.
Par la suite, un examen rhumatologique spécialisé permettra de clarifier la nature de ses troubles.
Cordialement.
Profil Gorton
Gorton un répondu:


0
Cher Dr. Granata,

Merci pour votre aimable consultation.

J’ai été visité par un rhumatologue et j’ai effectué les tests ci-dessous. Tous sont négatifs à l’exception des éosinophiles (à la fois les valeurs absolues, les valeurs relatives) et MCHC.

Pourriez-vous me donner une indication à ce sujet? Il semble que l’arthrite soit exclue mais je ne comprends pas l’origine de mes douleurs articulaires.

Cordialement

hématologie
Erythrocytes 4,65 10 ^ 6 / uL 4,20-5,20
Leucocytes 6,26 x 10 ^ 3 / uL 4,30-10,80
Hémoglobine 13,5 g / dL 12,0-16,0
Hématocrite 41,3% 37 — 47
MCV 88.8 fl 81 — 99
MCH 29,0 pg 27-31
MCHC * 32,7 g / dL 33-37
RDW 13,2% 11,5 — 14,5
Neutrophiles 3,49 x 10 ^ 3 / uL 1,9-8,0
Neutrophiles% 55,8% 40-74
Éosinophiles * 0,96 x 10 ^ 3 / uL 0,0 — 0,8
Eosinophiles% * 15,3% 0,0 — 7,0
Basophiles 0,05 x 10 ^ 3 / uL 0,0 — 0,2
Basophiles% 0,8% 0,0 — 1,5
Lymphocytes 1,46 x 10 ^ 3 / uL 0,9-5,2
Lymphocytes% 23,3% 19-48
Monocytes 0,30 x 10 ^ 3 / uL 0,14 — 1,0
Monocytes% 4,8% 3,4-9,0
Plaquettes 215 x 10 ^ 3 / uL 130-400
MPV 10.70 fl 7.2 — 11.1
PCT 0,23% 0,10 — 0,40
Examen hémochromocytométrique
CHIMIE CLINIQUE
Glucose sanguine 83 mg / dL 60 — 110
Sideremia 118 microg / dL 37 — 145
VES 2 unités < 25
PROTIDOLOGIA
Protéine totale 7,5 g / dL 6,0 — 8,0
Protidogramma

Albumine% 62,30% 55,8 — 66,1
Alpha 1% 4,00% 2,9 -4,9
Alpha 2% 9,50% 7,1 — 11,8
Bêta 1% 5,80% 4,7 — 7,2
Bêta 2% 4,10% 3,2 — 6,5
Plage% 14,30% 11,1 -18,8
Albumine 4,67 g / dL 4,02 — 4,76
Alpha 1 0,30 g / dL 0,21 — 0,35
Alpha 2 0,71 g / dL 0,51 — 0,85
Bêta 1 0,44 g / dL 0,34 — 0,52
Bêta 2 0,31 g / dL 0,23 — 0,47
Plage 1,07 g / dL 0,8 — 1,35
Sérum IgG 992 mg / dL adultes 700 — 1600
Sérum d’IgA 190 mg / dL 70 — 400
Sérum IgM 120 mg / dL 40 — 230
PROTIDOLOGIA
Anti-ENA Sm NEGATIF ​​UA / mL Négatif <10 (Met.
chimiluminescence)
Anti-ENA RNP Négatif UA / mL Négatif <10 (Met.
chimiluminescence)
Anti ENA SSa (Ro) Négatif UA / mL Négatif <10 (Met.
chimiluminescence)
Anti ENA SSb (La) NEGATIF ​​UA / mL Négatif <10 (Met.
chimiluminescence)
Anti Négatif ENA Scl-70 Négatif UA / mL <10 (Met.
chimiluminescence)
Anti ENA Jo1 Négatif UA / mL Négatif <10 (Met.
chimiluminescence)
Négatif Négatif (Méthode
immunofluorescence)
Anti Nucléus (dépistage IFI)
0,40 UC / mL <5 (Metodo
chimiluminescence)
Anti Citrulline
PCR 0,01 mg / dL jusqu’à 0,6
<10.00 UI/mL < 15 (Metodo
NEPHELOMETRIC)
Test de Reuma
TAS 0 mU / mL moins de 160
C3 102,00 mg / dL 90 — 180
C4 21,90 mg / dL 10 — 40
HORMONES
FT3 4.1 pg / mL 2.3 — 4.2
FT4 12,8 pg / mL 8 — 17
TSH (Thyrotrophin) 1,76 microUI / L 0,35 — 5,5
34 ng / mL Hommes 8 —
440
Femme pré-ménopause 8 —
120
Femme post-ménopausée 30 —
300
ferritine
EXAMEN URINE
Couleur jaune
Aspect OPALESCENT
Poids spécifique 1.016 1.015 — 1.025
pH 5.00 5.5 — 6.5
Protéines 5.00 mg / dL 0.0 — 20.0
Hémoglobine 0,00 mg / dL Absent
Glucose 0,00 mg / dL Absent
Corps chétoniques 0
Bilirubine 0,00 mg / dL Absent
Urobilinogène 0,20 EU / dL 0,0 — 1,0
Nitrites ABSENT
SEDITION Erythrocytes 0 0 — 15
Leucocytes 0 0 — 18
Cellule épidermoïde 25,00
Cellules non squameuses 0
Bouteilles hyalines ABSENT
Cristaux —
Filaments de mucus ABSENT
Notes —
Cellules de transition 0
Cellules rénales 0
Cylindres GRANULAIRES ABSENT
Ial / Granul ABSENT cylindres
Bactériurie absente
Bactériologie-Sérologie-urine
Tassez. Culture de gypse pharyngée
DÉVELOPPEMENT DE
FLORE
MICROBIENNE
saprófita

Profil Prof. Mauro Granata
Prof. Mauro Granata un répondu:


+4
L’altération relative au nombre d’éosinophiles est minime et il suffira de les vérifier au fil du temps. En ce qui concerne les douleurs, je pense qu’il serait approprié de demander des éclaircissements au collègue qui a eu l’occasion de le visiter.
Profil Gorton
Gorton un répondu:


0
Merci pour votre réponse.

Puisque la maladie articulaire a été exclue de l’analyse, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de retourner chez le rhumatologue.

Au contraire, je me demandais si vous pouviez me dire quel médecin spécialiste à poser (infectiologue, allergologue, etc.) ou si les éosinophiles pouvaient avoir un impact sur les articulations.

Je copie les valeurs ci-dessous car la valeur en pourcentage est différente de plus de 50% de la valeur maximale.

Éosinophiles * 0,96 x 10 ^ 3 / uL 0,0 — 0,8
Eosinophiles% * 15,3% 0,0 — 7,0

Merci Cordialement,

Cristiana


Category: HIV |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle