Douleur pubienne, testicule droit et plante du pied droit



Wisely un demandé:
Bonjour a tous,
J’ai 33 ans et depuis environ un an je souffre d’une série de douleurs qui sont devenues intolérantes et presque débilitantes avec le temps. Les types de douleurs sont 3: Première douleur: une sensation semblable à une forte pincée dans le côté droit du pubis que je pense avoir identifié comme «branche descendante de l’os pubien». Cette douleur, au début légèrement et momentanément, est apparue depuis que j’ai commencé à m’entraîner pendant environ une heure avec le vélo d’appartement. J’ai arrêté de m’entraîner pendant environ un an mais maintenant je ne peux plus m’asseoir, même sur une chaise avec différents coussins. Je travaille à l’ordinateur (heures et heures) et maintenant je travaille constamment sur mes pieds (dans cette position la douleur au pubis n’apparaît pas). Deuxième douleur: la douleur du testicule droit dans
une région localisable dans l’épididyme et le cordon spermatique. Quand il est très intense, il se propage même à la verge du pénis. Cette douleur, autrefois insupportable et invalidante, est saturée la première dans l’ordre du temps à apparaître. Je pense que j’ai appris comment l’atténuer en évitant de dormir avec les jambes croisées et un oreiller entre les jambes. J’ai soulagé la douleur mais je ne pense pas que j’ai résolu le problème.
Le troisième ennui consiste en un picotement et un engourdissement de la jambe droite jusqu’à ce que vous ressentiez une sensation de brûlure sous tout le pied droit. Cet ennui est présent jour et nuit, en pedi ou assis et souvent ne me permet pas de dormir. Comme un ordre de temps, c’est le dernier type d’agacement qui est apparu.
Je vous demande poliment si toutes ces douleurs et ennuis sont liés les uns aux autres, ce qui peut être traité et si je dois contacter un orthopédiste ou un urologue.
J’ajoute des détails qui peuvent être importants. En 2007, alors que je faisais mes abdos, j’ai senti une déchirure dans la région inguinale droite. Après avoir contacté 8 spécialistes, et déjoué une opération de hernie inguinale droite (inexistante), un bon urologue a pu diagnostiquer (peut-être tardivement) un aplatissement de la paroi inguinale droite. La plaie guérit mais pas complètement et il m’est interdit d’entraîner des abdominaux bas. Cependant, la douleur associée au testicule droit n’est pas résolue. Je répète que depuis que je dors avec l’oreiller entre les jambes (trois mois) la douleur a grandement diminué, bien que je reconnaisse que dans les années précédentes, il a toujours été montré dans les mois chauds. Actuellement, je cours quelques fois par mois sans aucun souci (à ma grande surprise) et mon activité n’a jamais accentué les différentes douleurs (peut-être parce qu’elles sont déjà exprimées de manière intense). Si vous pensez que j’ai attendu trop longtemps pour trouver une solution, je vais vous expliquer que, dans l’intervalle, je devais guérir d’un gastro-entérologue de troubles intestinaux forts en raison (probablement) une consommation excessive d’anti-inflammatoire (via suppositoire) très forte, utilisé pour traiter (sans succès) le douleur testiculaire droite avant de trouver le bon urologue. En bref, les meilleures années de ma vie!
Pardonnez la longue description. Merci beaucoup d’avance.

9 Réponses

Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


+3
Cher lecteur,

En tant qu’urologue, je peux vous dire que votre problème peut nécessiter une compétence urologique ou andrologique exclusive, mais puisque vous avez trouvé le bon urologue, consultez-le pour avoir des conseils si vous consultez également un bon orthopédiste ou non.

Cordialement.

Profil Wisely
Wisely un répondu:


+3
Merci pour la réponse Dr. Beretta.
Je voudrais profiter de sa disponibilité pour lui demander quelles pourraient être les causes de ces troubles. J’ai vu beaucoup d’urologues mais la douleur, comme vous pouvez le voir, n’a pas disparu et différentes échographies n’ont absolument rien montré ni au testicule ni à l’épididyme. Tout le monde parle de compression d’un nerf mais personne, je suis honnête, n’a été capable de trouver la réponse. C’est pourquoi j’ai opté pour une consultation orthopédique car je pensais que tout était lié à une pubalgie due à une trop grande assise. Pour cela, je voudrais d’autres suggestions.
Merci
Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


0
Eh bien, si les urologues consultés ont écarté un problème relevant de leur compétence, il peut maintenant être utile d’entendre, voire de vivre, un expert orthopédique.

Profil Wisely
Wisely un répondu:


0
Merci, je vais fournir dès que possible.
Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


+5
Une fois que cela est fait à nouveau, si vous pensez que c’est utile.
Profil Wisely
Wisely un répondu:


0
Bonjour les médecins, pour éviter les malentendus, j’ai réécrit les testicules échographiques, les reins et la prostate et les résultats sont tous négatifs. En suspendant la course, j’ai découvert que la douleur dans le pied disparaissait, attribuant ainsi la cause à l’activité physique pour cette douleur. Actuellement, l’état général semble s’aggraver parce que je commence également à ressentir une douleur et une sorte de brûlure dans la zone autour de l’anus (principalement du côté droit). Maintenant, quand je suis assis le premier ennui que je ressens est une sorte de brûlure dans la région sous la cuisse droite qui touche le bord de la chaise. Quand je conduis, je ressens une douleur très gênante dans le testicule droit en raison du fait que les jambes sont étroitement rapprochées. Dans certains moments, je ressens aussi une forte douleur à la partie entre le pénis et l’anus (mais plus proche du pénis et toujours du côté droit). Cette douleur, quand elle apparaît, reste longtemps même si je suis allongé sur le lit et si j’achète la zone touchée.
J’ai lu que ces problèmes sont généralement traités par des experts en coloproctologie et en pelvipérinologie. À votre avis, est-il préférable d’aller à ce type de professionnel ou devrais-je consulter un orthopédiste directement? En attendant, j’ai l’impression d’avoir 84 ans mais je n’ai que 34 ans.
Merci beaucoup.
Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


0
Cher lecteur,

A partir de ce poste, ses observations ne nous permettent malheureusement pas de donner des indications précises pour ne pas être affecté par son médecin de confiance, il indiquera, si son problème clinique actuel l’exige, une éventuelle évaluation orthopédique ou colono-conjonctivale ou une évaluation neurologique. urologue.

Cordialement.

Profil Wisely
Wisely un répondu:


+3
Le problème le plus grave est que même mon urologue de «confiance» m’a parlé d’une certaine «compression» et m’a conseillé de ne pas passer trop de temps assis ou trop penché en avant. Si, en guise de remède, cela peut être bon, alors je me considère guéri. Sérieusement, je prends encore un peu de temps pour documenter et décider quel spécialiste consulter, j’espère ne pas avoir à en essayer un autre avant de me dire que c’est un peu de compression!
Merci quand même.
Profil Dr. Giovanni Beretta
Dr. Giovanni Beretta un répondu:


+3
Eh bien, alors mettez-nous à jour si vous le souhaitez.

Category: varicocèle |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle