Douleur dans les muscles ischiocrural



Filipi un demandé:
Bonjour,

Je suis un garçon de 21 ans dont les 6 derniers passé avec une forte douleur dans la zone inférieure, arrière et côté de la cuisse intérieure gauche: les muscles ischio-jambiers, en particulier (si les images ne mentent pas googlate) le muscle semi-membraneux.
Pour clarifier, je voudrais expliquer une partie de mon passé sportif: à l’âge de 15 ans, je pratiquais régulièrement le karaté 2 heures pendant 3 jours par semaine (esprit de compétition); Après une deuxième place dans le championnat italien, je décide d’abandonner les arts martiaux (finition seconde est pire que d’arriver dernier), puis jeter ce qui se révélera être ma chute … break dance, deux jours par semaine pendant 2 heures de formation , sans chauffage approprié.
A la fin de l’année sportive, je commençais à ressentir un malaise à la cuisse intérieure: un point précis que si « palpé » avec le muscle au repos provoque une forte douleur (du point de vue de la course et tout mouvement ne se sentait pas la douleur); mais à seize ans, je suis un homme et il n’y a pas de douleur, alors je recommence à faire du karaté et j’ignore la douleur … Merde moi.
Étape deux ans de karaté horribles: la douleur avant son apparition que la pression à un certain moment, il commence à me donner des problèmes même dans la formation, dans un premier ignorable deviennent alors insupportables au point de devoir aller des séances d’entraînement milieu de séance.
Je décide et convainc ma mère de me faire faire l’analyse: d’abord une plaque (pas de dommage présent), puis une IRM, où il y a une légère distraction du biceps fémoral.
Je fais 1 mois d’échographie et de traitement au laser sans aucune amélioration, suivi d’une échographie de contrôle où le spécialiste réfute le diagnostic de l’IRM précédemment réalisée; «Même les joueurs ont ces douleurs, ils les gardent et ils s’entraînent sur eux». Le nouveau diagnostic, parfaitement conforme à ma philosophie de l’homme et de l’homme macio me convainc et je continue à m’entrainer. J’utilise trx pour mes jambes et je suis un entraîneur pour faire des exercices (absolument sans poids) concentrés sur la jambe gauche.
Les douleurs perdurent et empirent, si bien que je prends rendez-vous d’un ostéopathe et un médecin du sport: la première et la pratique me redresse des massages de décompression du nerf sciatique, le second a attribué le problème à un ernia.Terapia possible recommandé: la glace l’après-séance d’entraînement .. Aucun changement, les douleurs commencent à se présenter sous la forme de chocs, même à l’arrêt. Je retourne dans un centre spécialisé en IRM et je reviens sur la cuisse en arrière, plus de genou (on ne sait jamais …) Le rapport indique une forte hypotrophie musculaire et aucun dommage visible. Quelques jours après je subis en électromyographie, aussi pas de mère avail negativo.Mia elle me croit stupide, et après l’argent jeté mille types d’analyses, laissez le sport et je commence à ignorer la douleur. Après 3 ans à partir de ce moment je refais une IRM qui ne débouche pas sur des résultats. Merci d’avance pour l’attention

1 Réponses

Profil Dr. Salvo Catania
Dr. Salvo Catania un répondu:


0
Ne pas recevoir de réponses dans ce domaine je vous conseille de restaurer AUSSI dans la zone ORTOPEDIA

Salutations


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle