Douleur abdominale / gastrite ou autre



Eavesdropper un demandé:
Chers médecins,
Je pose mon cas car cela me garde un peu d’appréhension, je dis que pour moi c’est un moment très stressant, mais je pense que ce n’est pas la raison de tout ça.
Il y a environ trois mois, tout a commencé avec une légère anémie, je me sentais faible. De l’analyse, il s’agissait de l’hématocrite faible et ensuite, après une cure de fer, tout s’est stabilisé. Un mois plus tard, j’étais à l’hôpital car j’avais une infection épididymaire. J’ai dû subir une longue thérapie antibiotique, qui s’est terminée dans une quinzaine de jours. Quelques jours après la fin de la thérapie, au cours d’un voyage où nous avons principalement déjeuné dans un fast-food, j’ai commencé à ressentir une forte douleur dans la région centrale du sternum. Immédiatement je pensais que c’était seulement dû à la nourriture et j’ai essayé d’ajuster mon régime en conséquence. Après une semaine, malheureusement, les douleurs persistaient, non continues, mais de temps en temps elles réapparaissaient, criant de fortes brûlures, un peu de reflux et toujours une sensation de forte acidité dans la gorge. Il y a quelques jours, j’avais remarqué des excréments de chèvres qui flottaient et cela m’inquiétait un peu. J’ai commencé à uriner souvent, même 7/8 fois par jour (je pensais que c’était dû à l’infection) mais toujours un sbaidito jaune ou même transparent la plupart du temps.
J’ai été à l’hôpital, j’ai pris quelques échantillons et tout s’est déroulé dans l’ordre (l’hématocrite était juste sous le minimum 39 au lieu de 40), même les différents marqueurs de l’estomac, du pancréas et du VES étaient OK. Le médecin a touché mon abdomen et il a entendu avec l’instrument s’il y avait des bruits provenant des organes, mais tout allait bien (nous parlons d’il y a 40 jours). À la fin, on m’a dit que c’était une gastrite et j’ai dû prendre 40 mg de pantoprazole pendant un mois ou deux. Quand le traitement fut terminé, la douleur sembla disparaître pendant 2/3 jours, mais ensuite elle reprit de la vigueur et commença à douter que ce n’était pas l’estomac mais le pancréas.
Maintenant, j’ai déjà fait une gastroscopie dans une dizaine de jours, en général, en dehors des douleurs d’estomac (ou autres), je me sens bien. Parfois, dans le passé, je me sentais plus froid, mais maintenant ça va. J’avais souvent remarqué le signe des chaussettes dans les chevilles, mais maintenant ça semble aller. Les excréments sont de retour à la normale.
La douleur abdominale est un peu étrange, elle est habituellement située à la hauteur du métasterno (appendice ensiforme), dont la pression surtout sur le côté droit crée beaucoup de douleur, je me sens très raide dans cette zone, mais je ne gonfle parfois qu’après mangé. Parfois, la douleur irradie dans mon dos des épaules au bas du dos. J’ai remarqué que parfois la douleur dépend de la position du dos (travail toujours assis au bureau). Je déclare que je ne mange pas beaucoup mais mixte (viande / légumes / fruits). Je fais du sport, je ne bois pas et je ne fume pas. Peut-être que c’est la même chose mais je suis très inquiet.
Je vous remercie d’avance pour toute l’attention que vous consacrez à mon cas.

3 Réponses

Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
De la façon dont il décrit les symptômes sont compatibles avec un reflux gastro-œsophagien avec une bonne dose de «côlon irritable». En attendant la gastroscopie, je continuerais la thérapie avec des antisécrétoires. En tout cas, je recommanderais une consultation avec un gastroentérologue.

Cordialement

Profil Eavesdropper
Eavesdropper un répondu:


+4
Merci pour la réponse Dr. Cosentino. J’espère que la gaastroscopie ne détectera pas quelque chose de sérieux, comme je l’ai dit, la chose m’inquiète un peu.
Merci beaucoup et bonnes vacances.
Profil Dr. Felice Cosentino
Dr. Felice Cosentino un répondu:


0
Allez-vous tranquille et mettez-moi à jour.

Bonne Année.


Category: anémie |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle