cruralgies



Weisiger un demandé:
Salut,
Je vous écris pour porter votre cas à votre attention.
Il y a environ un an, allongé sur une chaise longue de plage dans la position de décubitus latéral gauche avec les genoux fléchis, un de mes amis a lancé sur moi, le téléchargement, par les mains, tout son poids sur ma cuisse droite; celui-ci a donc subi une adduction forcée et une intrarotation, même si c’est contre la résistance, puisque j’avais la disposition de contracter les muscles un moment avant le contraste; cependant, dans les deux semaines qui ont suivi l’incident, je n’ai ressenti aucun symptôme et / ou signe et, pour cette raison, j’ai décidé de recommencer à courir, après cette courte pause prise par précaution; A partir de ce moment-là, cependant, toutes les fois que je vais courir, même si seulement le lendemain, j’ai eu, tout au long de la journée, une sorte de douleur musculaire toujours très légère présente dans la cuisse droite, surtout, aux muscles glueti moyenne et petites tenseur du fascia lata et rectus femoris (ce dernier, en particulier, de manière distale, juste au-dessus de la rotule) et, en partie, aux muscles du compartiment interne en tant que petit adducteur et pectiné. Après un mois et avec les sensations mentionnées ci-dessus qui ont continué à exister dans les jours suivant la course, je me suis tourné vers mon physiothérapeute de confiance; après avoir essayé plusieurs approches sans résultat, après deux mois et environ cinq séances, il a tenté une demi-heure de pompage / décoaptation du coxo-fémoral; malheureusement, après cette séance, les sensations, que je n’ai eues que dans les jours qui ont suivi la course, ont commencé à se manifester toujours et sans raison (comme la race) pour les évoquer; malgré cela, et sachant que, à peine un pumping aurait pu être la cause de l’aggravation de la situation, je continuais à me faire soigner et est ainsi passé de massage à pumping myofasciale jusqu’à ce que la gymnastique; cependant, il n’y a pas de résultats et commence, en effet, à ressentir l’inconfort du bas du dos (côté droit). Pour cette raison, passé une demi-année, en accord avec mon médecin, j’ai fait deux tests d’IRM, le premier au bassin et le second à la colonne vertébrale lombo-sacrée.

Dès le début, il s’est avéré qu’il n’y avait rien d’anormal.

Dans le second, cependant, on a constaté que « des parties de la moelle épinière fils normale, que le canal médullaire est de largeur normale, avec une perte de la lordose physiologique, que le disque L1-L2 est sfumatamente hypointense en T2 de pesage, déshydraté par rapport à faits dégénératives, qu’il y a un renflement minimum qui vient en prise dans un trou de conjugaison non pertinent les, qui, dans certaines articulations interapophysaires, il y a du liquide dans la majeure partie de la norme pour la synovite ».

Ma question est de quelle origine peut être cette sorte de très légère douleur mais toujours présente que, le matin juste éveillé, n’est pas présent mais que, après pas même une demi-heure, se manifeste et que, avec l’activité physique, atténue à la fois pendant et pendant les heures suivantes.

Merci beaucoup pour votre attention et vos salutations.

Réponses


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle