Convalescence post-turp avec de très fortes douleurs



Lorena un demandé:
Bonjour, j’ai été opéré de la prostate il y a 3 semaines (TURP) et, tout en étant conscient de toujours être dans les temps de guérison, sont découragés et affaibli par la douleur de plus en plus persistante dans la région péri-anale, la douleur qui devient très forte au cours de la fin de la miction, qui, par ailleurs, est fréquente et pauvre en quantità.Prendendo 2 jours de aulin la situation devient à peine acceptable, sinon la douleur et la sensation de brûlure fait ma journée chose insopportabile.La qui me préoccupe est que ces phénomènes irritatifs ont pas diminué du tout dans les deux dernières semaines. mon urologue, dont j’ai la plus grande confiance, dit que la chirurgie est bien passé et il a prescrit cinq jours de traitement avec antibiotici.Adesso sont le troisième jour, mais pour l’instant il n’y a pas miglioramento.Nel Si ce traitement ne fonctionne pas ce qui a fonctionné peut accepter de faire? l’urine est claire et mon urologue m’a donné un lavage de la vessie avec le cathéter pour écarter les obstacles tels que coaguli.Ringrazio antic ipatamente.

25 Réponses

Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


0
Cher Monsieur,
Il est très peu probable que le désordre actuel ont une cause infectieuse, de sorte que l’antibiotique est administré l’habitude « pour couvrir » mais pas beaucoup peut-on attendre quel que soit le résultat sur la douleur. Parfois il arrive que ces manifestations soient également en l’absence de toute complication, voire avec de bons résultats de l’intervention. Beaucoup peut être dû à une prédisposition subjective à une irritabilité considérable des tissus et à un seuil de douleur particulièrement bas. En général, le temps moyen pendant lequel une stabilisation acceptable peut être observée est estimé de l’ordre de 40 jours. Selon référence urologue, il peut y avoir une indication pour un contrôle endoscopique plus tôt, mais en fait cela se produit très rarement. Pendant ce temps, une bonne thérapie anti-inflammatoire et antidolorfica peuvent être appropriées, même un peu au-delà de ce qu’elle prend. Si nécessaire, parlez à notre collègue.

Salut

Profil Lorena
Lorena un répondu:


+2
Je remercie Dr.Piana pour la réponse opportune et précise.Je vais bientôt écrire sur les progrès de ma situation, en espérant que mon expérience peut être utile à d’autres utilisateurs.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+3
Bonjour Dr.Piana malheureusement ce soir, j’ai passé une nuit d’enfer avec une douleur intense et brûlant qui m’a empêché de dormir aussi longtemps que je ne mets pas un TOPSTER suppositoire qui m’a donné un peu de sollievo.Anche Aulin, qui habituellement son effet a été, n’a apparemment pas funzionato.La la semaine dernière, mon médecin m’a prescrit des comprimés deltacortene 12,5 1 mg une fois par jour pendant 4 jours, mais il ne m’a fait aucune effetto.Poi l’urologue il prescrit le TOPSTER 1 fois par jour, la même chose deltacortene.Ora, je me demande, est-il possible qu’un facteur d’irritation, bien que forte, peut donner Dans le post précédent vous tout ce malaise et la douleur? se référer à des examens endoscopiques, je suppose faisait référence à cistoscopia.Ne j’ai fait un en Juillet et tout était bene.Cosa peut-être passé entre-temps? Quelque chose a mal tourné dans l’intervention? Je la dois aussi dire que je suis arrivé intervention déjà avéré être un mois de la douleur et de l’inflammation gardé à la baie un peu de Aulin e
cortisone. Cordialement.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+6
Difficile, voire impossible de commenter à distance. Nous ne pouvons que vous conseiller d’affronter le plus tôt possible avec notre collègue de travail effectué l’opération, dont nous avons pas, cependant, un mode de nouvelles (TURP classique? TURP bipolaire? Autre?). Comme nous l’avons dit, parfois la prostate post-chirurgicale sont plus rugueux écoulé que prévu, même en l’absence de réels problèmes objectivés, mais tout ce qu’il ya une limite.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


0
Cher Dr.Piana,
merci encore pour la disponibilité.
Je vais contacter mon urologue dès que possible.
Salut.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


0
Bonjour, après environ une semaine, les troubles se sont plaints à moi après precenti est resté pratiquement le même temps stessi.Nel j’ai commencé un traitement avec la ciprofloxacine 1000,1 par jour pour dix giorni.Oggi sont le cinquième jour, mais pour l’instant je ne vois pas risultati.Ho a également fait une urétrocystoscopie indiquant: prostate nodulaire sans obstruction urinaire, déposer phase de cicatrisation avec des signes d’infection par rapport à la prostatite avant preintervento.Il Mon urologue, qui, je le répète, j’ai la plus grande confiance, il dit que sûrement l’infection affecte la douleur de cause et l’inconfort et doit donc être traitée, mais probablement ma perception de la douleur est augmentée par une « mémoire de la douleur » en plus je commence mes activités normales et le retour au travail, mais avec ces tracas et l ‘ urgence mictionnelle avec laquelle je dois traiter je ne sais comment la vérité est fare.La Je suis vraiment découragé et peut-être, à ce stade, même un peu à l’avance même pour depresso.Ringrazio vous donner des réponses et des conseils.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+4
est de savoir précisément quel type de chirurgie que vous avez effectué un critère clé, en utilisant ce type d’instrument et de l’énergie, et ainsi de suite, les nouvelles qu’elle ne nous a pas fourni. Pour notre formation et l’habitude de la pensée, nous doutons beaucoup de cause infectieuse de l’irritation à Codest, qui est fortement soutenu par peu ou pas l’efficacité des antibiotiques. En se fondant sur les résultats d’endoscopie de contrôle qui a fait l’objet à juste titre, l’image semble être celle d’une résection du retard de stabilisation de la loggia, pas si rare état où seul le temps et la patience peuvent obtenir le meilleur. Un remède très empirique, mais certainement essayer est de réduire l’acidité de l’urine en mangeant beaucoup d’agrumes, jus de citron et peut-être une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude.

Profil Lorena
Lorena un répondu:


0
Merci encore, Dr.Piana.L’intervention je pense était de TURP classique, certainement pas avec le laser.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+6
Demandez la copie du dossier médical pour être sûr, cela sera toujours utile à l’avenir.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+1
A une distance d’une autre semaine la situation brûlante, l’intensité de la douleur et de l’urgence est restée inchangée et maintenant allé environ 5 semaines dall’intervento.In effets, comme il l’écrit le dr.Piana, les antibiotiques ont pas eu niente.L ‘ seules nouvelles que la semaine dernière, je suis d’expulser l’urine de particules blanches sombres qui ressemblent à des fragments de pelle.Mah, je l’espère bien.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


0
L’expulsion des lambeaux de fibrine et de tissu nécrotique pourrait être un prélude à une évolution de la phase de stabilisation des tissus de la loge prostatique rectale. Encore une fois, nous vous recommandons d’acquérir une copie du dossier médical afin de pouvoir connaître les procédures de la procédure en toute confiance.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+3
Cher dr.Piana, pour la remercier de la réponse, malheureusement, je dois dire qu’ils ne sont pas en possession du dossier médical, mais je suis sûr qu’il est turp traditionnelle, en partie parce que le médecin qui m’a opéré, pour expliquer la chirurgie, je parle d’un outil qui coupé en petits morceaux l’adénome de la prostate (je sais que « presque » ne suffit pas, cependant, il était certainement pas le laser et le rapport de décharge est écrit simplement TURP) .Comunque si elle écrit, étaient Au début d’une évolution de la stabilisation des tissus de la loge de résection prostatique, dois-je prendre cette nouvelle comme le début de la guérison ou comme la possibilité de complications ou de toute autre chose?
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+4
Nous espérons bien, bien sûr.
En marge, je vous rappelle que vous avez le droit et l’intérêt d’obtenir une copie du dossier médical qui sera toujours utile à l’avenir.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+2
Cher Dr.Piana merci encore pour votre disponibilité Vos réponses ont été très utiles.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+4
Bonjour, parler à mon urologue de ma situation au bout de 40 jours de la chirurgie avec la douleur encore présente à la fin et après la miction, la combustion plus ou moins constant et fréquent et besoin urgent d’uriner avec peu de quantité d’urine, il m’a mentionné la possibilité que je peuvent souffrir de la vessie iperattiva.Quello je voulais poser est la suivante: pouvez-vous expliquer les brûlures d’estomac et donc les maux en effet, si elle était l’hyperactivité vésicale, c’est une maladie chronique ou vous pouvez guérir?
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


0
vessie hyperactive (ou instable), en principe, peut conduire à une augmentation de la fréquence de la miction et une plus grande perception de l ‘ « urgence » (impérieuse), mais les troubles non irritatives tels que les brûlures d’estomac et douleurs.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+5
Cher Dr. Piana, merci beaucoup pour toutes vos réponses.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+2
Bonjour, j’ai encore une douleur intense à la fin de la miction avec la douleur qui dure environ mezz’ora.Mi est prescrit mictonorm 30 et maintenant j’ai la miction égale en moyenne 11 jours après un mois et demi après la chirurgie et 2 notte.Il le problème est la douleur et le désir presque constant urinare.Quello je voulais poser est combien de temps cela peut durer aussi l’irritation et de l’inflammation et peut affecter de l’augmentation du nombre de mictions par jour.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+1
Comme nous l’avons déjà dit, un mois et demi est le temps moyen de l’intervention dans laquelle les désagréments post-opératoires devraient commencer à se résoudre. Dans son cas, en attendant, il a déjà effectué un contrôle endoscopique, ce qui est certainement pas une pratique courante, mais il ne semble pas sianorilevate des modifications importantes. Le seuil de la douleur est en fait quelque chose de très subjectif, le fait est que la fréquence de sa miction nous semble vraiment excessive. Malheureusement, la distance que nous avons aucune preuve de juger, en fait que le collègue qui a opéré serait en mesure de s’exprimer correctement, le fait est que ce moment vous ne pouvez pas estimer quel serait le moment de la poursuite de la stabilisation.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+3
Cher Dr. Piana, merci encore pour vos réponses.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


0
Bonjour, après près de sept mois après l’intervention, la situation se soit améliorée, la douleur pendant et immédiatement après la miction a disparu et la fréquence de diminution de la miction, nous sommes environ 7 fois par 24 heures, y compris un notte.In cette fois, je pris la Vesicare pendant 3 mois, mais maintenant il est déjà plus d’un mois que j’ai cessé de prenderlo.Purtroppo ce qui reste est un sentiment de ponction fastdiosissima forte et / ou la combustion à un point situé sous le testicule droit, le sentiment que Je donne aussi une forte envie d’uriner, ce qui ne le fait pas parce que je sais qu’il est un trouble de allarme.Questo faux est pratiquement toujours présent, augmente considérablement après la défécation et en position couchée sur le dos, de sorte qu’il est devenu un problème pour aller chez le médecin dormire.Il m’a dit qu’il est un post-opératoire nuisance, il faut pazienza.Mi me demande si vous pouvez faire les enquêtes pour écarter les complications, l’appartenance de la culture d’urine et de l’urine séronégatifs .vous excuse appréhension, mais maintenant ils sont sept mois que ma qualité de vie est considérablement détériorée, et parfois le découragement l’emporte sur tout.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+5
On peut penser à une irritation sensorielle du nerf pudendal, mais à distance et dans l’impossibilité de la visiter, cela reste une hypothèse vague. Malheureusement il n’y a pas d’investigations spécifiques, une IRM serait franchement déplacée. Une visite directe sensée peut plutôt être très suggestive.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


0
Cher Dr.Piana merci beaucoup pour votre disponibilité et vos réponses, jusqu’à présent aucun médecin n’avait mentionné cette possibilité.
Profil Lorena
Lorena un répondu:


+6
Bonsoir, je voulais remercier publiquement Dr.Piana pour me donner l’occasion, avec son dernier message dans lequel il a fait allusion à une possible implication du nerf pudendal comme cause de mes problèmes, de faire des recherches dans ce senso.Nessuno médecins que j’avais visité en personne avait jamais fait allusion à cette possibilité, et au lieu, après une visite effectuée par un neurofisiatra après la « indication de Dr.Piana semble qu’il y ait un pudendo.Adesso’m du nerf trijumeau prenant Lyrica 50 mg 2 cp un jour plus tard, après d’autres tests de diagnostic que je conclurai en Septembre vedremo.Ancora grâce à Dr.Piana pour me sortir d’une impasse.
Profil Dr. Paolo Piana
Dr. Paolo Piana un répondu:


+5
Mais s’il vous plaît, il n’y a rien.

Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle