Contagion mst



Rebbeca un demandé:
Chers médecins,

Je suis 25 maintenant et j’ai eu une relation, puis première vaginale par voie orale, protégée par une prostituée Amérique du Sud, après tout ce temps que je me avait tenu à l’écart de performance sexuelle mercenaire (que je me suis promis de ne pas laisser l’application).
Ma question est la suivante: à la fin du rapport, après l’éjaculation, j’ai sorti mon pénis du vagin et peut-être glissé mal des préservatifs, parce que je me suis aperçu que l’extérieur du préservatif, c’est la venue déjà en contact avec la muqueuse vaginale, est entrée accidentellement en contact avec mon gland, qui était également sale avec des résidus de sperme. Le contact a été court (quelques secondes), aussi immédiatement après avoir nettoyé mon pénis avec un mouchoir.

Après ce que j’ai dit, y a-t-il un risque théorique ou réel de contagion des maladies sexuellement transmissibles? Dans l’affirmative, est-il possible de quantifier ce risque pour les divers organismes?

Enfin, un doute maintenant « atavique »: simple masturbation réception sans préservatif et probablement les mains sales (parce que venir précédemment en contact avec la vulve et même l’anus) augmente le risque de certains sexuellement transmissibles? De plus, est-il possible de quantifier grossièrement ce risque?

Merci beaucoup pour votre attention.

3 Réponses

Profil Dr. Luigi Laino
Dr. Luigi Laino un répondu:


+5
Cher utilisateur

Il semble utile de fournir cet article qui peut clarifier les pourcentages de risque en fonction du type de relations sexuelles.

Salutations

Profil Rebbeca
Rebbeca un répondu:


0
Cher docteur,
à la lecture de son article, très clair, je comprends que la masturbation reçue expose à un risque d’infection de très faible (mais s’applique également dans le cas de mains contaminées par des sécrétions biologiques potentiellement infectieuses?). À ce stade, je voudrais reformuler ma première question de la manière suivante: il est concevable que, à la suite d’un frottement accidentel et assez court de la surface du préservatif externe contre la muqueuse du gland du pénis, il y a eu une contagion d’une sorte médiatisée par les sécrétions vaginales ? Je note, avec un peu d’appréhension, que le partenaire avec lequel j’ai consommé la relation est certainement une personne à forte promiscuité sexuelle (bien que, je dois dire, une hygiène très soigneuse).
Merci encore.
Profil Dr. Luigi Laino
Dr. Luigi Laino un répondu:


0
Seul risque théorique existant et non déterminable en pourcentage.
Salutations

Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle