Connectivité indifférenciée et allergie



Yams un demandé:
Salut, je suis une fille de 33 ans
un an maintenant que j’ai eu des symptômes allegici … je l’ai fait des tests d’allergie et trouvé allergique aux acariens et la poussière .. on m’a dit aussi le maïs, la pomme, et d’autres aliments! Mes symptômes sont un gonflement de la muqueuse nasale, rougeur des joues avec des démangeaisons et l’enflure de la gorge, ce qui entrave pour inspirer! Jusqu’à ici .. un peu dangereux, mais je réagis .. anxiété me prend, puis une alarme qui augmente la condition allergique quand mon corps ne réagit plus et je me sens .. En effet littéralement faible! Je l’ai fait beaucoup d’analyse, et je suis arrivé à visiter près de la moitié de l’Italie (Milan, Florence, Rome, Catane et Messine dernier)! Je déclare que j’avais une inflammation aiguë à l’âge de 18 ans qui a été diagnostiqué et traité comme l’arthrite rhumatoïde, après plus d’une décennie ce diagnostic a été annulé parce que je ne montre pas les conséquences de un’atrite rhumatoïde! en retour, il est apparu cette forte allergie qui ne peut pas obtenir plus! Je prescrit Urbason pendant quelques mois, prétendant que je peux prendre sur une base continue pendant des années! Connaissant mon corps savoir que la cortisone sur moi a un effet temporaire … COIE’m fin aussi longtemps que vous ingérez, dès que je me arrête l’effondrement pire que jamais! Le problème ne serait pas nell’ingerire ce médicament pendant des années .. mais le fait qu’ils sont toujours sur un régime! Autrement dit, ils me prescrit le régime et si j’ingère même un peu de mozzarella j’ai une crise allergique (même si je pris le urbason) ou si j’ingère une crème glacée ou un peu d’épinards .. ou quoi que ce soit appartient Catring dans cette catégorie .. Je suis malade! Comment je fais ça? Mon médecin m’a dit d’avoir la patience .. mais j’ai plus! (Regalatemene un pot! Excusez l’ironie) Et aussi, je suis mariée, je voudrais aussi devenir mère pendant trois ans .. je peux avec ce que vous ingérez medicanel? (5 mg Urbason) !!!
Pourrais-je causer des malformations foetales .. ou combien de moins puis-je avoir un bébé en bonne santé? Merci pour votre réponse et pour votre attention!
Daniela

10 Réponses

Profil Dr. Luigi Laino
Dr. Luigi Laino un répondu:


0
Cher utilisateur,
nous parle de son analyse mais ne nous explique pas si en plus de la cortisone, n’a pas marqué une véritable thérapie d’hyposensibilisation pour les allergies respiratoires. Je veux dire que c’est la seule façon de guérir les «allergies respiratoires» qui se manifestent par un dépistage allergologique (les acariens et les pollens sont inclus).
Les problèmes de grossesse liés à la strérose systémique, ne résident pas dans les malformations fœtales (tératogénicité) mais dans le risque commun d’hyperglycémie et de daibete qui peut se développer dans les thérapies à long terme à la cortisone. Pour ces raisons, je pense que la chose la plus sage à faire est une consultation dermato-vénéréologique pour examiner le problème allergique, et la gynécologie pour le reste;
Salutations
Dr. Luigi Laino
Dermatologue et Venereolgo, Rome
Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+1
Nous voici de nouveau avec la «chaîne de S. Antonio: pour guérir une allergie maintenant nous avons besoin de trois spécialistes! Collègue, revoir la physiologie et en particulier les systèmes MALT, GALT, BALT …
Profil Dr. Luigi Laino
Dr. Luigi Laino un répondu:


+5
dr. Poney:
2ème invitation verbale de renoncer à la diffamation dans la presse.

Dr. Luigi Laino

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+2
Indépendamment du ton intimidant, je ne vois pas dans mon écriture les extrêmes de la diffamation. Cependant il serait plus sage et plus élégant de continuer notre dialogue en privé, dispensant les utilisateurs de cette querelle …
Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+2
Chère Daniela,
si
«J’ai eu des symptômes allergiques depuis un an maintenant …» signifie qu’auparavant, quelque chose s’est passé qui les a déterminé et certainement, les allergies n’ont aucune importance, mais d’autres raisons ont causé, qui sont clairement à rechercher.

«Ce sont des muqueuses nasales enflées, des rougeurs des joues avec des démangeaisons et un gonflement de la gorge, avec un obstacle conséquent à inspirer!» Ce sont des symptômes de la présence d’une inflammation.
«À l’âge de 18 ans, j’ai eu une inflammation aiguë qui a été diagnostiquée et traitée comme la polyarthrite rhumatoïde,»
C’est important!, Comment se fait-il que vous, à l’âge de 18 ans, présentez des symptômes liés au «rhumatisme»? la cause doit être recherchée avant l’âge de 18 ans, quelque chose s’est passé qui a déclenché des rhumatismes / allergies, le diagnostic a alors peu d’importance, l’important est de comprendre pourquoi un trouble se produit.
«Parce que je ne présente pas les conséquences de la polyarthrite rhumatoïde! Par contre, j’ai ressenti cette forte allergie que je ne peux pas surmonter! »
«Cortisone sur moi a un effet temporaire ..» c’est certain, la cortisone n’a qu’un effet symptomatique, si vous n’atteignez pas les causes, il a peu d’effet.
de mozzarella J’ai une crise allergique (même si j’ai pris l’urbason) cela montre que la cortisone est un médicament symptomatique seul, il faut toujours aller à l’origine du problème.
Le système immunitaire, en présence d’une inflammation, produit par un pathogène, répond avec les lymphocytes Th1; Quand une substance est trouvée, qui est nuisible et doit être contrôlée, elle répond avec des lymphocytes Th2. Ceux-ci sont équilibrés, comme à l’échelle, mais la persistance de l’inflammation, qui continue, même subclinique, où il est constamment produit une cytokine, l’interleukine 4, les changements d’équilibre en faveur des Th2, l’allergie, par conséquent, pour un mécanisme pervers, à toutes les inflammations, le système ne réagit plus avec Th1, l’inflammation, mais avec Th2, l’allergie, par conséquent, toute substance, pénètre dans le corps, ou même simplement en contact, génère une allergie. Alors vous allez chercher des substances qui pourraient causer des allergies, mozzarella, olive, pariétaria, fleurs, mais il pourrait en trouver beaucoup, même l’eau à la fin. Au lieu de cela le problème est assez différent, il semble complètement déplacé. C’est pourquoi vous ne pouvez pas trouver une solution, vous devez rechercher l’infection qui a déclenché la première réaction qui a provoqué une réaction articulaire, sinon ils ne l’appellent pas l’arthrite.
Comme vous pouvez le voir, en appliquant le raisonnement médical, comme l’enseigne la littérature internationale, l’explication est trouvée. Thérapie reste, à ce stade, nous devons nous tourner vers la médecine biologique, qui avec ses examens instrumentaux, médicaments, raisonnement intégré, peut résoudre le problème. En effet, en agissant sur la maladie primitive, sur l’agent qui l’a provoquée, il est possible de ramener le système immunitaire à une réponse physiologique, amener l’équilibre Th1 / Th2, à une réponse adéquate.
Fondamentalement, quand nous trouvons la maladie initiale, le pathogène, nous avons la thérapie disponible.
Salut

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


0
Merci Collea Moschini … enfin nous donnons de la dignité à la biologie, au sens noble du terme.
Pour cela, j’avais suggéré l’utilisation des facteurs de transfert, en attendant de revenir au cœur de la chaîne causale.
Meilleurs voeux
Profil Yams
Yams un répondu:


+1
Merci pour les réponses … surtout pour dr. Cavallino et au dr. Moschino.
Je ne me souviens pas de ce qui m’est arrivé à l’âge de 18 ans. Je me souviens seulement d’une forte fièvre traitée comme une simple grippe! Donc, je ne peux pas vous donner de précision à ce sujet, ni même mes parents se souviennent de quelque chose de différent de moi!
J’aimerais en savoir plus sur ces analyses. J’aurais même pu les faire (j’ai des dossiers pleins de résultats) à la fois en privé et à l’hôpital, mais je n’ai jamais entendu ces deux formules TH1 et TH2 … peut-être qu’ils s’identifient avec des noms différents?
Le docteur qui m’a traité a dit les mêmes choses que le docteur Moschini … que tout peut provoquer une crise allergique, et a toujours parlé de «complément» … peut-être que c’est la même chose? Mais il m’a donné ce médicament avec lequel je ne pense pas qu’il me traite vraiment!
Dernière question: La connectivité indifférenciée est-elle exactement ce qui est vraiment lié à cette allergie?
MERCI à l’avance
Daniela

Post-scriptum pourriez-vous suggérer un autre centre en Italie où je pourrais enfin m’aider à résoudre le problème? MERCI

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+4
Cher ami, merci surtout pour l’estime que je partage volontiers avec la Collègue Moschino.
Si vous acceptez une suggestion dictée par 24 années d’expérience clinique, n’accordez pas trop d’importance aux «étiquettes» avec lesquelles les maladies sont définies: elles sont plus utiles pour rassurer les médecins que les patients … Ce qui compte c’est de comprendre le concept.
Dans toutes les formes auto-immunes, une infection virale antérieure est présumée, en particulier la mononucléose, qui chez les sujets génétiquement prédisposés déclenche une sorte de «désorientation immunologique», jusqu’à ce que le non-soi soit reconnu. En pratique, le système immunitaire n’est plus capable de discriminer ce qu’il doit protéger (l’organisme) contre ce qu’il doit attaquer (agents pathogènes exogènes).
Il est donc nécessaire de rééduquer pour distinguer et commencer à éliminer les « épines irritatives » toujours présent au endocellulaire de niveau (virus séquestré dans le noyau) à travers une thérapie ciblée précisément ce que la résonance de l’homéopathie, qui est associée à la restauration de la fonction mésenchymateuses ( matrice) pour être sûr de réussir dans l’entreprise.
Comment voyez-vous notre raisonnement suppose une connaissance de la physiologie et de la pathogenèse conduisant à une maladie auto-immune, plutôt que l’approche de traitement palliatif. À cet égard, si vous le souhaitez, vous pouvez consulter mon site pour plus de précisions.
Cordialement.
Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+3
La connectivite est une pathologie auto-immune, produite par un mécanisme appelé mimétisme moléculaire, dans lequel un pathogène, qui est traité par le système immunitaire, produit une erreur dans le même système, pour lequel des anticorps sont produits contre les cellules conjonctives, mais des anticorps peuvent également être produits. anti-cellules thyroïdiennes, ou toute autre cellule de l’organisme. D’où la progression de sa maladie.
Le travail qui doit être effectué est d’identifier exactement où l’erreur s’est produite, qui l’a causé, afin de le corriger. Ce fut avec cet objectif, j’ai structuré une méthode personnelle en utilisant les dernières connaissances scientifiques, a la capacité, en utilisant des procédures de la médecine conventionnelle et biologique, pour effectuer le raisonnement diagnostique et thérapeutique en temps réel. Par conséquent, étant donné que l’ensemble du système est intervenu, y compris le complément, qui est une petite partie, mais aussi d’autres protéines, appelées interleukines, l’action à effectuer, ne pas prescrire simplement un médicament, mais la détection d’erreur et restauration de tous les mécanismes effectués par le système immunitaire, dans lequel l’erreur s’est produite. Pratiquement, il faut revenir à ce qui est arrivé avant l’âge de 18 ans, situer l’action effectuée, comme les agents pathogènes sont impliqués, tels que des mécanismes immunologiques ont fait l’erreur, corriger, éliminer les agents pathogènes en cause, restaurer le système immunitaire à un fonctionnement physiologique.
La méthode est personnelle, structuré selon les dernières recherches scientifiques, appliquée à la médecine biologique, donc en temps réel, ont la possibilité d’effectuer tous les travaux diagnostiques et thérapeutiques.
Salut
Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+3
Sans aucun doute la méthode de la Collega Moschini est extrêmement intéressante et suggestive. Cependant, je voudrais vous rappeler que les diagnostics conventionnels, s’ils sont correctement interprétés, révèlent des implications diagnostiques très intéressantes.
À cet égard, j’inviterais le Collègue, s’il ne l’a pas déjà fait, à lire un article intéressant sur la «Médecine biologique» sur ce nouveau paradigme d’interprétation des analyses hématologiques conventionnelles.
Salut.
Dr. G. Cavallino —

Category: allergie |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle