Colique rénale, conséquences



Gilstad un demandé:
Mercredi 13/5 J’ai soudainement senti une très forte douleur dans mon côté droit, qui rayonnait également vers l’avant. Le garde médical m’a envoyé à la salle d’urgence, car je ne répondais pas à la coupe classique sur le côté (ça ne causait pas de douleur). Là j’ai été diagnostiqué avec des coliques rénales, avec des tests sanguins réguliers. Après une nuit avec deux gouttes, j’ai été libéré le lendemain matin. Autour de l’heure du déjeuner j’ai eu une autre colique ainsi que le soir. Le dernier épisode s’est brusquement interrompu. Le lendemain, j’ai fait une échographie qui n’a montré aucune dilatation du rein droit, ni aucun calcul. Samedi matin j’ai trouvé un petit calcul dans l’urine et j’ai pensé que tout était fini. Mais à la fois ce jour-là et dimanche, je souffrais d’un mal de dos et de mal de dos, contrôlé en prenant trois Spasmex par jour sur les conseils de l’urologue, que je ne verrai que jeudi. Le problème est que ce matin je me suis réveillé avec une douleur sourde et forte sur mon côté droit, qui a passé mais pas complètement après la prise de Spasmex. La question est maintenant la suivante: puis-je attendre une visite jeudi ou devrais-je faire quelque chose plus tôt? Je ne voudrais pas qu’il y ait des dommages aux reins. Merci pour votre attention.

Réponses


Category: L'ostéoporose |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle