Cicoglobuline démangeaisons



Jamison un demandé:
Je suis une femme de 75 ans et pendant environ deux ans je vis avec une démangeaison agaçante qui est semblable à beaucoup de piqûres d’épingle, souvent un caractère répandu, répandu, et surtout nocturne. Seulement occasionnellement accompagné par un érythème modeste et parfois la peau avec la peau d’orange (comme quand vous avez des frissons).
Je ne trouve aucun avantage avec les antihistaminiques (Atarax, Tinset, Farganesse etc.) ni avec des applications topiques de crèmes à la cortisone (Nerisona etc.) ou d’émollients ou d’hydratants, ni avec des bains ou des douches fréquents.

Depuis environ 13 ans, ils sont DIABETICA, dans le traitement de l’insuline (insuline rapide pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, lantus à 23 ans).
Depuis environ 11 ans, il a été trouvé positif pour le virus de l’hépatite C (2a / sous-type 2c) et de huit mois j’ai été dit être dans un état initial de FOIE CIRRHOSE.
Je souffre aussi de dépression. Je ne prends actuellement Xanax que le soir.
Les tests de laboratoire initialement dermatologue consigliatemi (examen parasitologique des matières fécales, de l’acide acétique l’acide 5-hydroxy-indole, de l’azote de l’urée et de la créatinine, la bilirubine, la protéine de Bence-Jones, les hormones thyroïdiennes) étaient négatifs. La recherche de cryoglobulines a plutôt des résultats positifs, ce qui est pourquoi afin de dominer cette démangeaison irrépressible, on m’a demandé de commencer une thérapie avec l’interféron pégylé et la ribavirine, dans l’espoir d’éradiquer aussi le VHC.

Il y a sept mois j’ai commencé cette thérapie avec une amélioration du prurit (des épisodes moins fréquents et plus supportables). Après six mois de traitement, la positivité pour l’ARN-VHC était toujours présente, ladite thérapie était suspendue (étant classifiée sans réponse virologique).
Entre autres choses, après quatre mois et demi de traitement, l’apparition de l’anémie a été nécessaire d’initier un traitement par érythropoïétine (150 NESPO un flacon par semaine) que je devais arrêter au bout de trois semaines parce que le site d’injection, j’ai eu une réaction de la peau hypersensibilité de type, semblable à celui que les enfants ont quand ils font le vaccin (rougeur, sensation de brûlure, etc., qui a duré environ un mois après l’arrêt du médicament).
Cinq mois et demi après le début de peg-interféron et de la ribavirine, cependant, j’ai eu une reprise progressive de démangeaison généralisée, qui à ce jour, qui est, après environ deux mois après l’arrêt du traitement me force à une mauvaise qualité de vie.

On m’a donc dit que ce prurit est causé par une cryoglobulinémie secondaire. Le problème est que ce symptôme ne répond pas aux antihistaminiques ou autres médicaments qui ont été prescrits à plusieurs reprises (DEURSIL etc, produits hydratants ou émollients, etc.).

Selon votre expérience, pensez-vous qu’il y ait quelque chose qui puisse m’aider à combattre ce symptôme insupportable?

2 Réponses

Profil Dr. Giovanni Massimiliano Siddi
Chère dame, son problème est vraiment compliqué; Je pense que les démangeaisons, elle se plaignait peut dépendre all’epatopatia cryoglobulinémique secondaire et donc sans une correction de ce problème aussi démangeaisons devient difficile à interpréter d’un point de vue thérapeutique.
Le conseil que je peux donner est de contacter un interniste qui s’occupe de la maladie du foie et deuxièmement à un dermatologue de sa confiance pour planifier une thérapie ensemble. Comme alternative aux antihistaminiques classiques, une approche que l’on pourrait essayer, en accord avec son interniste de confiance, pourrait être une thérapie avec des immunosuppresseurs (cyclosporine) à faibles doses pendant une courte période de temps.
Cordialement
Dr. Siddi
Profil Jamison
Jamison un répondu:


+2
Cher Dr. Siddi
Je vous remercie beaucoup pour vos conseils, je vous ferai savoir comment cela ira.
Ce soir, sur les conseils d’un médecin de famille, je vais essayer une autre crème (EURAX), qui est une nouvelle tentative pour obtenir un peu de soulagement pour ce soir.
Merci

Category: hémorroïdes |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle