Chlamydia doutes forts



Pickerill un demandé:
bonjour, j’écris parce qu’en janvier je suis allée chez mon gynécologue pour un bilan de santé et pour des retards dans le cycle menstruel. À ce moment-là, j’ai dit qu’après quelques mois d’arrêt de l’apport de Yasmine pendant quelques années, j’ai commencé à avoir des douleurs dans le col de l’utérus. Ces douleurs ont duré un moment, avec des moments en moments ochi et deux fois en l’espace de quatre mois.
Mon gynécologue m’a soumis à la bactériologie dont émère UREAPLASMA UREALYTICUM. Par la suite il m’a soumis une série d’examens qui ont montré: sérologie Chlamydia présente avec IgA 1/8 et IgG1 / 256 avec des valeurs de frontières de dicidura à répéter à 21 jours. Ce que j’ai fait avec le résultat: IgA 1/16 et IgG 1/1024 h ont répété l’examen à distance de dix jours avec le résultat IgA absent et IgG 1/512 avec le test bactériologique Neativo. Mon mari a eu le résultat des exas sanguins: présence totale d’antichlamydia: IgA absente et IgG absente.
Qu’est-ce que ça veut dire? Cela signifie que mon mari n’a pas contracté la chlamydia et donc le fait que j’ai ces valeurs signifie que c’est une chose puisqu’il y en a cinq autres que je n’ai que lui comme seul partenaire? Si oui, veuillez demander des éclaircissements sur l’évolution des adhérences possibles. Est-il possible que si j’ai contracté le virus dans 10 — 6 ans, ces adhérences sont encore latentes? puis-je être tranqilla ou tôt ou tard sortir?
Le gynécologue m’a dit de prendre un piège avec BASSADO pendant trois cycles. L’infectiologue me dit de ne rien faire. Je voudrais avoir une autre opinion et surtout comprendre si je suis à risque d’éventuelles adhérences dans les tubes. Que puis-je faire?
Merci pour votre disponibilité.

5 Réponses

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+3
gentille dame
La chlamydia n’est pas un virus et peut donc être traitée avec un antibiotique.
elle a fait la sérologie qui a établi un mouvement immunitaire anicorphal et donc qu’elle est entrée en contact avec la chlamydia mais pas qu’elle avait nécessairement une telle infection pour pouvoir donner des adhérences.
Je pense que tout d’abord je dois faire une recherche sur l’utérus cervical ou avec immunofluorescence indirecte (méthode plus à la portée de nombreux laboratoires) ou avec la recherche la plus raffinée réalisée en biologie moléculaire (PCR).
Cependant, il n’existe aucune méthode non invasive pour évaluer les adhérences.
Cordialement
Profil Pickerill
Pickerill un répondu:


0
bon docteur,
tout d’abord merci!
Je ne comprends pas la différence entre le contact et l’infection Quelle est la différence entre le contact? Je voudrais aussi demander si la recherche sur le col de l’utérus est l’examen bactériologique … parce que s’il osait, cela a été fait en janvier et mars mais il n’a pas eu mais a toujours donné un résultat négatif pour Chlamyia.
Les autres tests peuvent-ils être prescrits par le médecin généraliste? et à quoi servent-ils?
merci beaucoup.
Profil Pickerill
Pickerill un répondu:


+3
J’ai oublié de demander si j’ai bien fait de suivre ce que l’hologicologue m’a donné, ou d’effectuer trois cycles avec le bassado. Je vous le demande parce que le médecin responsable de l’analyse m’a dit au lieu de ne pas prendre la basse et de répéter les examens en trois mois. Qu’en penses-tu?
Profil Pickerill
Pickerill un répondu:


+1
quelqu’un peut-il répondre à ces doutes?
quelle est la différence entre le contact avec chlamydia * par rapport à la perfusion. Et comment suis-je entré en contact avec lui si j’ai des relations stables avec mon partenaire depuis cinq ans et qu’il n’a rien?
* Quels sont ces examens, où le font-ils et qui les prescrivent? : Immunofluorescence indirecte et recherche avec biologie moléculaire (PCR).
* J’ai fait un cycle de 10 jours avec le BASSADO, je dois le répéter pour trois autres cycles?

Merci j’espère que quelqu’un peut m’aider gentiment

Profile Dr. [n'est plus inscrit]
Dr. [n’écrit plus] un répondu:


+2
chère dame
Chlamydia ne se propage pas par des contacts occasionnels, par exemple si nous serrons la main d’une personne infectée ou si nous utilisons leurs propres toilettes. La transmission sexuelle est prouvée et nous ne pouvons pas savoir depuis combien de temps vous pourriez être infecté
J’étais probablement malheureux dans l’expression mais le contact est toujours une infection je voulais dire une infection faible avec une faible virulence pas nécessairement assez pour créer une maladie inflammatoire pelvienne
L’immunofluorescence indirecte est l’étude la plus fréquente de Chlamydia et dans presque tous les laboratoires la PCR est une technique plus sophistiquée et peu
Je vous conseille de rendre le premier certainement plus accessible

Category: gynécologue |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle