Champignon et acide salicylique



Jungled un demandé:
Un champignon maintenant chronique, plus visible en hiver, maintenant 22 ans que je le porte avec moi, de petites taches rouges sur le dos, les épaules, la poitrine, le ventre, l’aine, les jambes.
Antifongiques en onguent, en lotion, en bouche et un savon au soufre que j’utilise encore aujourd’hui.
Précis que j’ai une peau acnéique et une dermatite séborrhéique qui va de pair avec le champignon.

Un dermatologue provincial âgé m’a trouvé une bonne solution il y a de nombreuses années:
une préparation à 60 ° d’alcool, 2% d’alcool iodé, l’acide salicylique X gr, un remède de son temps dit, à utiliser une fois par jour.

La prescription est maintenant perdu, le médecin est malheureusement plus parmi nous et je continue année après année pour porter la bouteille à la pharmacie pour me faire faire autre lotion, l’étiquette est écrit sur ordonnance qui est transcrite à un autre la bouteille.

D’année en année, cependant, je crains que les agriculteurs, en transcrivant les ingrédients, aient fait des erreurs dans les quantités d’acide salicylique.
Sur une vieille bouteille il semble être écrit 8gr, sur le nouveau ils ont écrit 2gr.
Je me souviens que les premières années je me sentais brûlant sur les taches à l’application du liquide, alors que maintenant plus maintenant.

Je ne sais pas à qui demander, mon médecin de soins primaires ne sait pas et je m’adresse à vous: quelle peut être la bonne dose?

1 Réponses

Profil Dr. Giampiero Griselli
Dr. Giampiero Griselli un répondu:


0
Il est probable qu’il y avait une erreur de transcription.
Il est vrai que la proportion de 2% (panoramique) peut être utilisé, mais certainement si vous avez brûlé la solution était plus poussée (8%, pourquoi pas) et kératolytique beaucoup plus nette. L’acide salicylique est utilisé dans une assez large gamme, en fonction des résultats souhaités.
La prochaine fois, signalez-le au pharmacien.
cordialité

Category: lotion |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle