Cavernome du tronc cérébral



Tableau un demandé:
Bonjour, en 2001, j’ai subi une intervention chirurgicale: excision du tronc caverneux encéphalique à l’hôpital Besta de Milan.
Desc. intervention:
Craniectomie suboccipitale médiale. En vue microscopique via subtentorial supracerebellar, l’excision d’un petit noeud pathologique.
Situé dans le parenchyme caudal du tubercule quadrigéminaire inférieur de la gauche, avec des signes d’hémorragie par satellite.
Position semi-fermée. Incision rectilinéaire occipitale médiane. Craniectomie sous-occipitale médiane qui découvre deux seins transversaux. La dure-mère de la fosse crânienne postérieure à «V» est ouverte et ensuite rivetée.
Dans la vision microscopique atteint la citerne de quadrijumeaux lamina qui est ouvert permettant ainsi « l » abaissement du ver et de « hémisphère gauche cérébelleuse, ils exposent les tubercules quadrijumeaux et l » urgence IV nerfs crâniens.
En dessous, il y a une petite zone avec un saignement à long terme dans la zone paramédiane.
Une petite incision est faite à ce niveau et environ 2 mm. En profondeur, il y a un petit nœud pathologique morphologique, entouré de résidus jaunes.
Il est isolé en éliminant une petite afférente vasculaire et est ensuite complètement éliminé par fragments. Son diamètre était d’environ 1 cm.
Après de nombreuses années, je me sens encore une sensibilité très forte « douloureuse sur tout le côté droit du corps, même juste une petite contraction musculaire et perçois comme une augmentation de décharge électrique avec » la fatigue croissante et le mouvement et un grand bruit tout ‘ oreille droite qui m’empêche de me sentir bien, Acufenia.
Aussi prévenir l’affaissement jambe DX très fréquente, perte d’équilibre dans les mouvements rapides, ce qui m’a besoin de marcher très lentement et toujours regarder en avant, la difficulté à manipuler de petits objets, ils se glissent de ses mains. Difficulté « dans l’escalade scale.Diplopia en regardant SX, ce qui provoque l’épuisement intontimento.Notevole » physique, même en position assise, avec le passage du temps et se aggrave avec le stress et la fatigue de plus en plus me secouer pour les jambes et les bras .
J’ai essayé de nombreux traitements pharmacologiques à recommander auprès de divers neurologues, mais aussi sans résultats.
Les drogues que j’ai prises ces dernières années, même combinées entre elles:
Laroxil.Neurontin.Zoloft.Tegretol.Dintoina.Tolep.Tatig.Lexotan.Lamictal.Litio Carbonato.Prozac FD.Lyrica.Topamax.Cymbalta: douleur. Et Mantadan: pour l’effort. Et Acetamol 1000 pour la migraine (crise tous les 2/3 jours) .Au moment ma situation a empiré, je devais réduire le temps de travail à 4 heures à », je fais un travail sédentaire
Y a-t-il d’autres médicaments qui peuvent éliminer ma douleur?

1 Réponses

Profil Dr. Massimo Muciaccia
Dr. Massimo Muciaccia un répondu:


0
Cher utilisateur,

vous pourriez penser à une thérapie avec des opioïdes à faible dose, mais peut-être bien connu En cas d’inefficacité des médicaments pour la douleur neuropathique (Lyrica, Neurontin, Tegretol) a engagé une dose complète seul ou en combinaison avec des antidépresseurs, des problèmes la dépendance. Cependant, il est nécessaire d’évaluer soigneusement le moindre mal: la douleur chronique ou la toxicomanie.
Par conséquent, veuillez contacter un centre de traitement de la douleur local pour identifier la meilleure stratégie thérapeutique.
Cordialement et meilleurs voeux.


Category: Trouble bipolaire |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle