Aménorrhée, polycytose ovarienne et hypothyroïdie



Nakisha un demandé:
J’ai pris la pilule (Securgin) pendant une période d’environ 5 ans sans interruption (suivant les instructions de mon ex-gynécologue). J’ai commencé à prendre la pilule après qu’on m’ait diagnostiqué une micropolysthistose ovarienne avec une irrégularité conséquente du cycle menstruel ainsi que des douleurs souvent très fortes.
J’ai continué à prendre la pilule, alors, en tant que contraceptif.
En septembre 2006, j’ai arrêté de prendre Securgin sans raison «médicale» et depuis lors je n’ai plus eu mon cycle menstruel. Toujours sur la recommandation du gynécologue Novembre je fait un cycle de progestérone, mais je n’avais pas risultato.Dopo une période d’attente, je l’ai fait écho qui a mis en évidence, nous sélectionnons la persistance de polykystiques, une masse kystique d’environ 5,5 cm dans la région de ‘ovaire sn. Je l’ai ramené (Avril 07), la pilule (Miranova) pendant un mois pour voir si le kyste était ou non sous contrôle hormonal, et à cette occasion j’avais le cycle, cependant, n’a duré que deux jours et un ajustement très très legère. Lors de la prochaine vérification, on m’a dit que mon kyste n’avait pas changé. En juin 07, j’ai été opéré et j’ai immédiatement enlevé le kyste. Puis j’ai fait d’autres résultats cliniques, y compris une échographie de la thyroïde qui a montré un nodule (certainement froid selon le médecin qui a effectué l’examen) de 2 cm maintenant mi-July’m prenant Eutirox 75; d’autres analyses cliniques ont montré une légère hyperinsulinémie que je guéris (à partir de la mi-juillet) avec 2 comprimés de Metforal 500 par jour.
Je n’ai toujours pas mes règles.
Un autre aspect non négligeable était le gain de poids significatif (environ 10 kg) de septembre à décembre. Je suis passé de 65 à 75 kg (je mesure 1,70 m) en très peu de temps sans changer mes habitudes alimentaires et mon mode de vie. J’ai suivi (et continue à suivre) des régimes stricts de faible teneur en calories janvier (initialement sous le contrôle d’un nutritionniste puis, l’absence totale de résultats, de façon autonome) en ajoutant à cela une activité physique bonne et constante (passé de Janvier, mais déjà auparavant effectué) sans être capable de perdre du poids. Aujourd’hui, nous pesons encore 75 kg et je suis vraiment désespéré! Je suis allé jusqu’à 2 tailles et je ne peux pas me accepter, mon personnage est cambiato..non ne peut plus être la fille ensoleillée et sûre du passé et ce qui me fait déprimé est sûr d’en vouloir essayé dur et le sentiment d’impuissance face à tout cela. Je me rends compte qu’il ya des problèmes beaucoup plus graves … mais je suis une personne à haut risque parce que dans le passé, j’ai eu des problèmes bénins boulimiques que parfois, dans les moments de refaire surface chute de soi forte … depuis que je suiccesso tout cela je ne vis plus heureux, je n’accepte plus!
Merci.

Cordialement.

1 Réponses

Profil Dr. Valentina Pontello
Dr. Valentina Pontello un répondu:


0
La situation n’est pas simple, il est important que vous alliez à un centre de gynécologie endocrinologique (mieux si dans un hôpital universitaire) pour les enquêtes et les traitements appropriés.

Category: sein |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle