Agitation rétrosternale



Janick un demandé:
Cher tout le monde, j’écris ce message car je crois avoir atteint un point de non-retour.
Je suis un ancien fumeur de 37 ans, anxieux, stressé par le travail de 50% des personnes dans le monde avec divers troubles qui ont duré 2 ou 3 ans.
Les troubles sont un grand désagrément, une douleur mixte dans le sternum associée au sentiment de ne pas pouvoir avaler et la terreur que quelque chose de mauvais puisse m’arriver. Juste pour commencer toutes mes activités sportives physiques sont radicalement interrompues et la seule pensée de pouvoir ou avoir à faire quelque chose fait de moi le monde noir.
Je ne voudrais pas mais je dois avouer que j’ai passé une capitale entre toutes les visites et les examens. Et « tout a commencé comme je l’ai couru parce que je vous ai senti un sentiment de claustrophobie dans la poitrine et le type que je ne pouvais pas courir ou d’engager des beats importants avec crainte constante que tout s’arrêterait. Au bout de quelques mois, et plein de paranoïa je l’ai fait une visite chez le médecin les sports et la catastrophe, parce qu’ils me trouvaient une dépression du segment ST à charges les plus élevées, mais sont revenus immédiatement. Des examens eux sans fin est en privé avec les cardiologues instrumentaux dans les hôpitaux tels que le stress scintigraphique (négatif) et tac coronaire avec produit de contraste (trop mauvais) et d’innombrables autres visites et des tests d’exercice (tous sans succès). Mais tout cela ne me donnait pas la paix d’esprit (pas moi, donne encore aujourd’hui) parce que la douleur en marchant et l’inconfort au sternum est resté. En Décembre 2010, et sur les conseils du médecin, je fait une gastroscopie dont vient de connaître une gastrite et rien de plus. J’ai commencé à prendre des pantopans le matin et j’en avais besoin avec de légères améliorations. En Octobre 2011 pris de mes phobies j’ai fait une nouvelle gatroscopia par un médecin célèbre qui travaille en Ombrie avec le résultat de la gastrite érythémateuse antrale de traiter avec le même soin que j’avais avant. En augmentation est aussi le sens de l’enflure dans le ventre qui génère parfois me extrasystoles, et un grand sens de lourdeur. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai des tests sanguins répétés pour ne pas toujours se terminer avec des résultats normaux, mais ces troubles ne m’ont pas passé. J’arrête de fumer en 2013 parce que je souffrais d’exstrasitole et quelques mois, je suis devenu conscient du fait que la sensation de lourdeur et la douleur rétrosternale associée à des maux de tête et des vertiges pourrait aussi être causée par un problème avec la colonne I et cou parce que je l’ai trouvé un espace riduzuione significatif entre-c6 pour c5 discopathie dégénérative artrosica.Sono traité avec massage et la gymnastique (je ne peux même pas être tourné pour recevoir un massage parce que je me sens forcé et starter). Je sais que vous trouverez ces lignes confus et plein de problèmes, mais je peux vous garantir que tout cela fait qu’il est impossible de faire face aussi une promenade avec mon chien.
Salutations sincères

Réponses


Category: anxiété |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle