7) fragments de prostate avec infiltration d’adénocarcinome modérément mal différencié g7



Themann un demandé:
Bonjour,
mon père, âgé de 67 ans, a reçu un diagnostic d’adénocarcinome de la prostate; Je rapporte le résultat de la biopsie réalisée en février 2009:

Emplacement de prélèvement Nombre de fragments Longueur en mm (au moment du dessin)
1) Zone périapicale gauche 1-1-1 20-20-18
2) Zone périapicale droite 1-1-1 15-22-25
3) Zone paramédiane gauche 1-1-1 10-12-20
4) Zone paramédiane droite 1-1 15-15
5) Zone postéro-latérale gauche 1-1 15-10
6) Zone postérolatérale droite 1-1 15-10-12
7) Zone de transition gauche 1 12
8) Zone de transition droite 1 20

Diagnostic histologique:
1,2,3,5,7) Fragments de la prostate avec infiltration d’adénocarcinome moyennement mal différencié G7 (3 + 4) sec. Gleason.
4,6,8) Fragments de prostate exempts de changements histopathologiques significatifs.

Évaluation de l’adéquation de l’échantillonnage, de l’extension tumorale et de la prédiction de la phase post-chirurgicale sec. Partin (2001)

• Réf.: Lignes directrices 2005 Biopsie Prostatique Groupe Italien. Arch., Ital. Urol. Androl. Volume 77; n. 3 septembre 2005 —
Supplément 1

— Zones mal échantillonnées (biopsie <1cm di lunghezza o priva di ghiandole): ---
— Fragments évaluables sur le nombre total de fragments examinés: 17 sur 17
— Nombre de fragments positifs (% du total des fragments examinés): 6 (35,3%)
— Longueur totale des fragments examinés (en préparation): mm203
— Longueur totale des foyers néoplasiques: mm17
— Pourcentage de rapport néoplasie / fragments examinés: pourcentage de néoplasie / fragments 11%
— Pourcentage de l’infiltration maximale trouvée dans 1 fragment: 100%

• Réf.: A.W. Partin et Coll. mise à jour contemporaine de abaques de mise en scène du cancer de la prostate (tableaux Partin) pour le nouveau millénaire — Urology 58: 843-848, 2001

PSA 11,60
PSA lib./total 10.40
Clinique TNM T1c
Gleason max 7 (3 + 4)

Probabilité de
Tumeur limitée de la prostate 37%
Extension extraprostatique 43%
Infiltration des vésicules séminales 12%
Métastase ganglionnaire 8%

Le Tac, la scintigraphie osseuse et les radiographies étaient heureusement négatifs. Il est sur la liste d’attente pour une prostatectomie radicale.
Nous avons entendu divers avis et certains conseillent l’opération en laparoscopie et ceux qui recommandent l’opération avec la «méthode traditionnelle».
Indépendamment des temps de récupération post-opératoires, qui ne devraient pas beaucoup varier, je vous demande si vous pouvez me donner votre avis (en particulier pour ce qui concerne le risque de récidive, l’efficacité et le danger d’un ou autre opération).

Merci.

3 Réponses

Profil Dr. Alessandro Picinotti
Dr. Alessandro Picinotti un répondu:


0
Cher sueur comparative de l’utilisateur sur 2 techniques chirurgicales ne montrent pas de différences substantielles entre les 2 techniques. En laparascopia ils réduisent les temps de récupération, mais si le centre est pas particulièrement « brillant » dans la salle d’opération peut être la dernière opération beaucoup plus de temps augmentant ainsi les risques. L’intervention en plein air est réalisée avec de bons résultats dans la plupart des centres. Choisissez selon le centre en qui vous avez confiance et qui vous fait attendre un «temps raisonnable». Cordialement
Profil Themann
Themann un répondu:


0
Merci pour votre réponse.
Nous avions essayé d’aller dans un centre de confiance et dont nous avions bien parlé, malheureusement, le temps que nous avions proposé nous semblait trop long (de 3 à 6 mois, toujours avec la préséance pour les patients vivant dans la zone de compétence du ‘Usl) donc, pour raccourcir un peu le temps, nous nous sommes tournés vers notre Usl. Nous espérons que tout se passe bien.
Merci encore pour la disponibilité.
Profil Themann
Themann un répondu:


0
Bonjour,
désolé si je vous dérange encore mais je suis très inquiet.
Mon père a été opéré d’une prostatectomie radicale le 21 mai 2009; vers le début de Juillet, nous avons reçu les résultats des examens histologiques suivants de la prostate:

L’examen histologique a montré que l’adénocarcinome modérément mal différencié de la prostate Gleason 7 avec infiltration minimale de la marge chirurgicale postérieure gauche pT2c pNx pN0. Nous recommandons une consultation externe dans trois mois avec es.urine, urinocultura, dosage de PSA.

Tel que prescrit, après 3 mois, il a fait les examens requis dont je vous ferai rapport:

urine
la culture d’urine
Examen de culture Aucune croissance observée
Antibatt Puissance Résidentiel négatif

hématologie
Es.emocromocitometrico
Leucocytes 5,29 x 10 ^ 3 / μL 4,50 — 10,00
Erythrocytes 4,89 x 10 ^ 6 / μL 4,40 — 5,60
Hémoglobine 13,5 g / dL 13,0 — 17,0
Hématocrite 42,4% 42,0 — 52,0
MCV 86,7 fL 80,0 — 95,0
MCH 27,6 pg 26,0 — 33,0
MCHC 31.8 < g/dL 32.0 - 38.0
RDW 14,9% 10,0 — 18,0
Neutrophiles 2,76 x10 ^ 3 / μL 2,00 — 7,50
Lymphocytes 1,99 x 10 ^ 3 / μL 1,50 — 3,50
Monocytes 0,38 x 10 ^ 3 / μL 0,10 — 1,00
Eosinophiles 0,13 x 10 ^ 3 / μL 0,05 — 0,40
Basophiles 0,03 x 10 ^ 3 / μL 0,01 — 0,10
Plaquettes 181 x10 ^ 3 / μL 150 — 400

Microscopie clinique
Examen physico-chimique et microscopique de l’urine
Glucose 0 mg / dL < 10
Protéines 30> mg / dL < 10
Bilirubine 0,0 mg / dL < 0.20
Urobilinogène 0,2 UE / dL < 1.0
pH 5.5 5.5 — 6.5
Poids spécifique 1 026 1 010 — 1 027
Hémoglobine 0,03 mg / dL absent
Cétones 0 mg / dL absent

Ex. Sédiment microscopique
Rien de pathologique à signaler

marqueurs
s-P.S.A. 3,47 ng / mL < 4.000
s-PSA libre 0,18 ng / mL
Rapport PSA libre / total 5,2%

Malheureusement, comme vous pouvez le voir, la valeur du PSA est très élevée et une autre chose qui m’inquiète est l’infiltration, même minime, des marges chirurgicales.

À quoi peut dépendre une valeur PSA élevée? Que nous conseillez-vous de faire?
Pour vendredi, la visite est fixée avec l’urologue qui a effectué l’opération, cependant, compte tenu des résultats, j’aimerais avoir une bonne opinion.

Merci pour les réponses qui viendront sûrement.

Cordialement


Category: Cancer du poumon |


Добавить комментарий

"Ce que c’est et comment elle est mesurée" La pression artérielle